Edition Spéciale Prague : Sommaire

Edition Spéciale Prague : Sommaire

Bonjour à tous !

Comme vous l’avez peut-être compris, nous partons une semaine à Prague. (Pour tout vous dire, au moment où nous écrivons l’article, nous sommes même à 4h de partir … On est un peu charrette sur Deedr :D).

L’année dernière, l’Edition Spéciale Ecosse nous avait bien plu et nous avait mis dans l’ambiance du voyage, on s’est dit qu’on allait reproduire l’expérience cette année avec la République Tchèque.

Sauf que chez les auteurs tchèques, pas de gâteau qui court, de gentil dragon ou de mec en kilt … Non non… L’ambiance est bien moins glamour et on surfe plutôt sur le domaine des animaux empaillés et des cafards … (Wouhou ! (restez avec nous !))

Effectivement, comme on l’a bien vite remarqué, on retrouve une ambiance commune à toutes ces oeuvres, qui ont toutes recours (à des degrés divers) au surréalisme. Donc … pas de répit avec ces articles, ils seront tous absurdes ! 😀

Le goût pour le surréalisme dans les oeuvres tchèques (film comme livre) nous a frappé, on a voulu en savoir plus …

Alors sans en faire trois pages, on peut résumer le phénomène comme un moyen de contourner la censure. Ainsi, par symboles, métaphores, absurde voire burlesque, des sujets bien plus sérieux sont abordés : politique, existence humaine

Aujourd’hui, il n’y a plus de censure en République Tchèque, pour autant, on remarque que la tendance au surréalisme perdure.

 

Trêve de blabla, vous verrez par vous même dans nos 4 articles à venir:

toute la semaine, vous pourrez nous accompagner en République Tchèque.

____________________

 

SOMMAIRE

 

18 août :

Binôme : Le Procès, de Kafka, et son adaptation cinéma par Orson Welles.

Ouais, ça sent pas la détente et le sable fin, mais quand on parle de littérature tchèque, Kafka c’est un peu incontournable. :p

 

20 août :

Morgana vous parlera de L’autre ville de Michal Ajvaz

L’oeuvre la plus récente de l’édition spéciale, mais pas moins surréaliste (même plus, que moins !)

 

22 août :

La Luciole vous parlera de Alice, de Jan Svankmajer

Une adaptation un peu (beaucoup) dérangeante (mais pas moins fascinante) d’Alice au Pays des Merveilles.

 

24 août:

Binôme : Trains étroitement surveillés, de Bohumil Hrabal, et son adaptation par Jiří Menzel

Des oeuvres qui ne ressemblaient absolument pas à ce qu’on imaginait …

 

Bonne lecture Héhé ! Et guettez-bien notre retour, balades littéraires, vidéos, déménagement du blog à sa propre adresse et concours à venir ! (ça fait beaucoup hein ? :D)

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.