A comme Association, Tome 6 : Ce Qui Dort Dans La Nuit – Erik L'Homme

! Attention !

Risques de spoilers

Je vous en avais déjà parlé :

  

* A comme Association, Tome 1 à 4 – Pierre Bottero et Erik l’Homme

  

* A comme Association, Tome 5 : Là où les mots n’existent pas  

  

A comme association 6

Présentation de l’éditeur

Lorsque Jasper se décide enfin à revenir à l’Association, il trouve porte close. Entre de faux Agents qui traquent un sorcier joueur de tambour dans le métro et de vrais vampires qui organisent une fête sanglante dans un manoir de banlieue, il n’a pas le temps de s’étonner. Accompagné de son fidèle sortilège Fafnir et d’Ombe qui lui prodigue toutes sortes de conseils bizarres, Jasper mène l’enquête… Ignorant que Walter a disparu et que Mademoiselle Rose passe son temps à discuter avec un miroir, accroché dans sa cuisine ! Jasper sauve la vie de l’Agent stagiaire Nina et remonte avec elle la piste de l’étrange sorcier. Une piste semée de cadavres. Mais qui, du sorcier qui a pris Walter en chasse ou de la troublante Nina, risque le plus de causer sa perte ?

 
 
 
 
 
 
 
 
Il est vrai que cette série a un goût spéciale. Obligée d’être modifiée en cours de route à cause du décès de l’un de ses auteurs, j’avais eu du mal avec le tome 5, reprochant entre autre à l’écriture d’Erik L’Homme d’être un mix au goût un peu amer entre son écriture habituelle et celle de Pierre Bottero… peut-être mon jugement avait-il été un peu dur et hâtif, car j’ai vraiment pris un réel plaisir à lire ce tome-ci.
 
Un tome qui commence enfin à donner quelques minuscules réponses, ou du moins des pistes. Bref, des os à ronger, quoi 😀
 
Dans ce tome, vous découvrirez que : Mademoiselle Rose a certaines… capacités, et qu’elle aime tout particulièrement se ‘”taper la discut” avec certains miroirs bien spéciaux, que Walter est ultra-jaloux des sorciers Mongols ayant un look encore plus recherché que le sien et que Jasper n’est pas tout ce qu’il y a de plus fidèle à Arglaë !
 
En fait, l’atout de ce bouquin, à mon avis, c’est que des choses horribles et glauques s’y passent, mais l’auteur a un tel art pour faire passer le tout que, lorsque je le lis, j’aurais envie de dire quelque chose comme : ” il y a trente morts dans la pièce ? Y’a du sang partout et ça donne envie de rendre son petit déjeuner ? mwhahahahaha, excellent ! on recommence quand tu veux l’ami !”  (ou pas, hein.)
 
Jasper est un personnage que j’aime beaucoup, c’est l’adolescent de base : pas doué avec les filles, maladroit, avec des pensées pas tout ce qu’il y a de plus louable XD, mais… cette auto-dérision permanente fait que c’est le genre de garçon qui m’intriguerait, personnellement. J’aurais vraiment envie d’aller me marrer avec lui et de complètement me moquer de ce que les autres peuvent penser.
 
Dans ce tome-ci, il doit sauver une de ses coequipières Agent Stagiaire  et retrouver un puissant chamane Mongol armé d’un redoutable petit tambour rouge et répondant au prénom soooo sexy de Otchi. He ! On ne se moque pas, c’est tout un programme ! Et palpitant. En Plus.
 
Bon. Ombe joue toujours à l’esprit frappeur, mais, cette fois-ci, je l’ai un peu plus reconnue. A certains moment, même, j’avais véritablement l’impression que le personnage était de retour, et ça, ça fait du bien.
 
Mon seul véritable gros reproche, serait que j’ai vraiment trouvé ce tome trop court, je n’ai pas eu le temps de le commencer, que, déjà, c’était fini ! J’en aurais bien repris une petite centaine de pages supplémentaires, moi.
 
Bon, maintenant, je crois que le suivant est pour mars, héhéhé, je sens que les réponse
s commencent à arriver, je fais mes petites suppositions, et ai hâte de voir si elle s’avère fondées ou non ! Par contre, même si 8 tomes sont prévus, je commence à me dire que c’est trop couuuurt, je re-signerais bien pour deux supplémentaires, moi… (ah, et aussi, j’aimerais bien retrouver Erglug…)

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

4 Comments on “A comme Association, Tome 6 : Ce Qui Dort Dans La Nuit – Erik L'Homme

  1. C’est Pierre Bottero, l’auteur qui co-écrivait la série (et qui était également l’auteur de sagas que j’ai littéralement adorées), qui est décédé dans un accident il y aura deux ans dans quelques
    jours…

  2. Je ne sais pas pourquoi j’étais persuadé que l’auteur était mort alors que non lol.
    J’irai lire ta critique sur le premier tome car le nom de la saga m’intrigue.

  3. Oui, chacun gérait un personnage ^^ Les livres sortaient donc par deux !

  4. J’avais un peu raison alors ^^.
    Il étaient deux à écrire la saga ?

Répondre à Morgana V. Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.