Aliénor Mandragore T1 – Thomas Labourot, Séverine Gauthier

Je lorgne sur cette BD depuis sa sortie – c’est-à-dire depuis déjà une bonne année ! Alors quand Morgana me l’a offerte pour mon anniversaire, je me suis forcément sentie toute chose *u*

Je n’ai encore jamais été déçue par une publication Rue de Sèvre (il commence d’ailleurs à y avoir un certain nombre de chroniques élogieuses sur le blog) et ce n’est pas Aliénor Mandragore qui fera exception à la règle !

 

_____________________

 

Comme chacun sait, Merlin vit paisiblement dans la forêt de Brocéliande avec sa fille, Aliénor… enfin, paisiblement… pas si sûr ! Enseigner sa magie à Aliénor n’est pas de tout repos, surtout qu’elle ne semble pas avoir de don particulier. Jusqu’au jour où ils partent en forêt à la recherche de Mandragores, racines magiques essentielles à certaines potions mais dont le cri quand on les arrache tue l’arracheur imprudent sur le champ : miracle, Aliénor résiste aux cris de Mandragore ! En revanche, Merlin, qui faisait son malin, est tué sur le coup. Son fantôme, encore plus ronchon que feu Merlin, n’entend pas rester mort bien longtemps et ce sera cette fois à Aliénor de le tirer d’affaire…

Aliénor Mandragore T1 - Thomas Labourot, Séverine Gauthier

.

Je trouve l’idée de base très bonne. Aliénor Mandragore modernise et revisite la Légende Arthurienne avec humour. Et sur Deedr, on aime Arthur 😀 (tellement qu’on est allé sur ses traces en Ecosse) Certes, celui-ci est absent de la BD, peut-être apparaîtra-t-il dans les autres tomes. Quoi qu’il en soit, on s’en fout, pour une fois on donne la vedette à quelqu’un d’autre, parce que je trouve qu’Arthur il a un peu trop tendance à se la péter avec son Grall là ! Tout ça parce qu’il a tué un dragon, franchement, c’est à la portée de tout le monde !!

Je m’égare, tout ça pour dire que la BD revisite la Légende arthurienne, oui, mais avec un angle original, l’héroïne est Aliénor, la fille de Merlin ! Une gamine à la chevelure blanche et proéminente qui se dandine quand elle marche. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les personnages présents ont pris cher. Très cher !

Merlin est un fantôme hystérique et un peu neuneupathe sur les bords, Morgane ressemble à une grosse paquerette, Viviane, pas mieux avec sa casquette en forme de hareng pas frais. Lancelot passe encore, mais il a 12 ans. Bref, heureusement qu’Aliénor est là pour relever le niveau de tout ce petit monde ! (Sauf quand elle tue son père évidemment)

 

J‘ai tout de suite adhéré à l’univers d‘Aliénor Mandragore. Les illustrations sont vraiment belles et les couleurs peps ! Dès les premières pages, on retrouve Merlin et sa fille au milieu de champignons géants et d’un long laïus de Merlin sur un … Puis sa mort est tellement absurde et soudaine (je ne spoile pas, c’est à la page 11 et c’est dans le résumé ;)), il ne m’en fallait pas plus, j’étais déjà morte de rire et bien prise par l’histoire !

 

 

Par la suite, j’ai retrouvé quelques moments de ce genre, vraiment très drôles et très bien trouvés, et c’est globalement, ce que je retiens de la BD.

Malgré tout, certains passages m’ont paru plus convenus, moins surprenants et plus lents.

Au contraire, les ellipses m’ont donné une impression de petite précipitation. J’aurai aimé que certaines scènes soient plus développées, comme celle de l’apprentissage de la magie avec Morgane, celle de la bibliothèque ou celle du lac… J’étais un peu frustrée qu’on passe immédiatement à la suite, j’avais envie de m’attarder un peu dans ces lieux et dans cet univers avant de continuer l’intrigue à proprement parler.

 

 

En gros, c’est le seul reproche que je pourrais faire : un peu d’inégalité dans le rythme du scénario par moment. En même temps, je garde à l’esprit que c’est une BD Jeunesse, peut-être que le but n’est justement de ne pas trop s’attarder sur des scènes moins importantes juste parce que Mlle Luciole veut admirer les dessins 😀

 

J‘attends maintenant la suite avec impatience. (C’est prévu pour début juin, je
devrais réussir à me contenir ! :D) Je veux savoir ce qui arrive à Aliénor, comment elle va se débrouiller entre ses mandragores, ses champignons et son père barjo.

C’était un vrai bon moment de détente léger et amusant.

A découvrir ! 🙂

 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.