Autopsie – Kerri Maniscalco

Je vous l’avais déjà avoué auparavant : je nourris depuis l’enfance une certaine fascination pour Jack L’éventreur. J’en avais déjà un peu parlé dans ma chronique sur Hantée, qui traitait déjà (plus ou moins bien) de ce personnage mythique. Dès que la sortie d’Autopsie a été annoncée, voici ce qui s’est passé dans ma tête : 1) un policier YA avec une ambiance un peu glauque. Moui. 2) Jack L’éventreur ? Y a Jack là-dedans ? I NEED IT. RIGHT NOW H$ùù§:;,mhhggkk;,, *___*

Je suis une personne extrêmement cohérente et sensée, vous l’avais-je déjà dit ?

Mais voyons plutôt le pitch :

1888, quartier Est de Londres. Depuis quelque temps, des meurtres sanglants et horribles touchent les femmes de petite vertu de Whitechapel. Une jeune femme, de bonne famille, en avance sur son temps, enquête au côté de son oncle, médecin légiste.

Audrey-Rose a 17 ans et le cœur bien accroché. Sa passion ? Faire des autopsies avec son oncle, tranquillou, au fond du labo de ce dernier. Autant vous dire que le père d’Audrey-Rose est râââvi que sa fille préfère les cadavres aux tea time.

J’ai lu les premières pages sans grandes attentes, plus préoccupée par ma faculté à choisir mes lectures pour des raisons douteuses que par le livre en lui-même. Et puis, avant que j’ai pu comprendre ce qui se passait, je me suis retrouvée à dévorer Autopsie.

Pourtant, j’ai plein de reproches à faire au livre : l’identité de Jack ? On peut la deviner avant même d’avoir lu 50 pages. La cohérence des actes de l’héroïne avec son époque ? Beaucoup de scènes paraissent très peu crédibles, étant donné l’époque et le fait que l’héroïne est censée être une jeune fille de bonne famille. Ce qui doit être encore pire pour ceux ayant une vraie connaissance de cette époque-là, ce qui n’est même pas mon cas. La fin ? Elle bascule dans quelque chose qui peut vite paraître tiré par les cheveux…

Sauf que j’ai adoré cette lecture.

J’ai aimé la modernité d’Audrey-Rose, son côté bien trop en avance sur son temps, dont elle a conscience. J’ai aimé Thomas, un autre élève de l’oncle médecin légiste. La relation entre les deux jeunes gens est pleine de piquant, leurs dialogues sont souvent très drôles. Les deux sont aussi décalés l’un que l’autre, et cela faisait longtemps que je n’avais pas autant apprécié suivre une romance dans un livre de YA. Ce couple-là a su m’amuser et m’attendrir (alors que ce sont juste deux graines de psychopathe en vrai, ces deux-là :D)(c’est peut-être pour ça que je les ai aimés…).

Ce qui est magique, c’est que malgré le suspens grillé très vite, j’ai quand même tourné les pages à toute vitesse. Même s’il n’y avait pas de doute concernant Jack, ses motivations restaient assez nébuleuses. En plus, l’auteure fait bien avancer son intrigue, – du moins j’ai été sensible aux nombreux rebondissements. Surtout, j’ai aimé l’ambiance bien sombre (et sanglante)(ne pas lire ce livre ET manger en même temps, si je peux me permettre un conseil). Bref, j’ai apprécié ces balades dans les rues de ce Londres fin XIXème (même si c’est un cadre que j’adore de manière générale).
Kerri Maniscalco intègre plutôt bien les faits historiques (nombres de meurtres commis par Jack, lettres reçus par la presse, etc.) à sa propre intrigue, pour un mélange plutôt sympathique. Même si la fin me laisse quand même sceptique 😀

La fin pourrait appeler un tome 2 (même si l’intrigue principale est bel et bien bouclée ici), et je retrouverais volontiers Audrey-Rose et Thomas dans une suite.

_____________

Autopsie a de sacrés défauts et je pense que ceux-ci auront terni la lecture de certains lecteurs. Pourtant, ce livre a fonctionné sur moi. Sans doute pas une lecture très marquante, mais un vrai bon moment de lecture !
A lire en pleine nuit, au fond de son lit, histoire de frissonner (si comme moi, vous avez une âme de chochotte :D) lors de ces balades dans les rues de Londres à la recherche de Jack L’éventreur !

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

4 Comments on “Autopsie – Kerri Maniscalco

  1. Comme toi j’ai été happée par le roman alors qu’il y a des défauts dans l’histoire (l’identité de Jack l’Éventreur par exemple)^^! Et la romance entre Audrey-Rose et Jack que j’ai adoré apporte un peu de piquant à l’histoire… A voir une suite dans les Carpates comme le laisse envisager la fin du récit!

    • Merci pour ton commentaire Charlotte, je suis ravie de savoir qu’on partage globalement le même avis au sujet d’Autopsie 🙂
      Ça peut donner, une suite dans les Carpates ! 😀

    • J’espère qu’il saura autant te séduire que moi, si tu te lances dans cette lecture 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.