Balade Littéraire #33 : The British Library (Londres)

 

Si le but initial de notre voyage était les Studios Harry Potter et que nous étions bien décidées à profiter pleinement de la journée que nous allions passer là-bas, nous avions tout de même plusieurs jours à passer sur Londres. Et oui, même en profitant au maximum, nous ne pouvions pas rester plus d’un jour chez Harry, Ron, Hermione, Rogue… (la tentation est forte de se lancer dans la liste complète des personnages de HP, mais on va s’abstenir :D). Le récit de notre visite aux Studios devra attendre encore un tout petit peu, munies d’une carte de Londres, nous avons donc entrepris de repérer tout ce qui pourrait nous intéresser les jours où nous serions pas à Poudlard.

Et on a bien vite repéré la British Library.

Rien que de l’extérieur, le bâtiment est déjà joli. On est accueilli par une drôle de statue de Newton (juste au-dessus), qui nous a occupé un petit moment. Puis on s’est rappelées pourquoi nous étions là et nous sommes enfin entrées.

Nous n’avons pas accédé aux salles de lecture, réservées aux personnes munies d’une carte. Normal, si pendant que vous lisez ou que vous étudiez, vous assistez à un défilé de touristes qui viennent visiter, ça devient compliqué …
Il est tout de même possible d’admirer dans le hall une réserve de livres anciens, protégée de nos mains curieuses par une grande cage de verre. On a pu voir une dame entrer et faire bouger les étagères pour récupérer des ouvrages : « ça coulisse !!! et elle TOUCHE les livres ! Wouuuuah ils sont beaux !!! » (mais oui, c’est bien les filles. Comme ça, avec vos têtes de débiles, on ne voit pas du tout que vous êtes de bonnes grosses touristes).  On était un peu jalouses de cette dame qui ELLE avait le droit d’entrer et lire ces beaux et plutôt mystérieux livres – ce qui a valu au lieu le petit surnom de « réserve interdite » (Harry n’est jamais très loin). En tout cas, c’est bien plus sympathiques de les laisser visibles du public à travers une vitre que de les enfermer dans une pièce où une toute petite poignée de personnes pourrait les voir … Et puis ça donne un certain charme à ce grand hall ! 🙂

 

Mis à part baver sur ces bibliothèques tout droit sorties de La Belle et la Bête, nous avons visité l’exposition permanente et gratuite.

On y est rentrées moyennement convaincues pour finalement en ressortir un peu à contre cœur.
L’exposition prend place dans une pièce sombre et très fraîche. Si au premier abord, ça ne vend pas du rêve, dites-vous que c’est parce que les documents présentés sont tellement anciens/précieux/fragiles que ces conditions sont nécessaires à leur bonne conservation. Ça se mérite, de voir des documents moyenâgeux venus des quatre coins du monde, bibles anciennes, différentes cartes du monde de diverses époques, manuscrits originaux de Virginia Woolf ou même… des Beatles. Oui, oui. On a même pu écouter tranquillement des enregistrements de Virginia Woolf parlant à la radio (« Hééé, psst… elle n’aurait pas eu un léger cheveu sur la langue, Virginia ? » « Ouais, mais elle a une voix qui en impose tellement qu’on devait pas beaucoup se moquer d’elle !« ) ou le premier enregistrement radio de Yesterday des Beatles. Voilà.

L’exposition est tellement variée au niveau du type de documents proposés que l’on n’a pas vraiment eu le temps de s’ennuyer. Se lassait-on ? On n’avait qu’à changer de rangée, les vitrines suivantes allaient assurément nous offrir quelque chose de très différent.
Une mention spéciale au manuel pour apprendre à nager, schémas à l’appui et qui aurait été l’un des premiers livres à proposer une sorte de méthode pour faire du sport – malheureusement, je n’ai pas retenu exactement de quel siècle cela date.
Les photos étant interdites, on ne peut vous proposer de constater par vous-même le côté très conceptuel de cette méthode pour nager, mais la Luciole a fait un dessin extrêmement fidèle d’une des méthodes pour apprendre à nager.

Vraiment, sans blague, le croquis ressemblait exactement à ça … On n’a pas vraiment compris ce qu’il fallait faire une fois immergé de cette manière, et on s’étonne qu’aucun livre d’Histoire ne mentionne une vague considérable de noyades à l’époque si la méthode ci-dessus était privilégiée… ^^

Bref, ça nous aura bien fait rire, et toute cette exposition était très sympa. Une autre exposition, sur la littérature LGBT, est également proposée dans l’enceinte de la Bibliothèque, ainsi que des expositions temporaires régulièrement renouvelées.


– Au fond tout droit, la « réserve interdite », au fond à gauche, l’expo pour apprendre à nager au Moyen-Âge-

On ressortant, on jeté un œil à l’exposition de timbres et à l’ancienne presse d’impression proposées dans le couloir. Aucune de nous n’est collectionneuse de timbres, mais tirer les grands panneaux sur lesquels ils étaient présentés a suffi à faire notre bonheur (quoi, quel âge on a ?).

Une petite photo sur le banc-livre (le BANC-LIVRE ! Pourquoi je n’ai pas ça chez moi ?!), et il était temps de partir. L’heure du repas était passée depuis bien longtemps déjà et vous savez qu’on ne plaisante pas avec la nourriture sur Deedr. Cela dit, même affamées, on n’avait pas très envie de partir, il règne une ambiance vraiment agréable dans à la British Library. 😉

Édition Spéciale Londres

Balades littéraires à Londres :
Les Studios Harry Potter
The British Library et ses expositions
Sur les traces de la littérature londonienne : Baker Street, Bloomsbury, Notting Hill & Voie 9 3/4

Chroniques rédigées à l’occasion de notre week-end à Londres :
Binôme : Mrs Dalloway, de Virginia Woolf, et son adaptation
The Hours, film de Stephen Daldry, adaptation libre de Mrs Dalloway
– Neverwhere, de Neil Gaiman, pour voir Londres autrement !

 

 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

8 Comments on “Balade Littéraire #33 : The British Library (Londres)

    • Merci à toi, surtout ! Ça fait tellement plaisir de voir que ce type d’article plaît ! Si tu as l’occasion d’y aller, c’est vraiment très sympa 🙂

  1. Aaaaaaaaaaaaaah je vais à Londres la semaine prochaine (initialement pour les studios aussi mais finalement, ça, ça sera pour une autre fois *tristesse infinie*) et maintenant j’ai trouvé une chouette destination :p

    J’ai hâte de voir votre article sur les studios, même si je pense qu’il me brisera le coeur, tant piiiiis (parce que vous vous êtes probablement éclatées et que ça c’est chouette !)

    • Oh, super ! 🙂 Tu pars combien de temps ? Même si la visite des studios est reportée, je suis sûre que tu vas passer un très bon moment à Londres, tu y es déjà allée ?
      Nous avons un troisième article BL à Londres mercredi prochain, mais tu risques d’être déjà à Londres à sa mise en ligne, alors si ca peut te donner de nouvelles idées de visites une petite avant première :p : on y parle de nos petites promenades dans Bloomsbury, le quartier de Virginia Woolf dont nous avons beaucoup aimé les squares, les écureuils et le style des rues. Ainsi que de la maison de Sherlock Holmes, que nous n’avons pas visitée car un peu chère, mais au moins on a vu la devanture 😉
      En tout cas, ravie que tu aies aimé l’article, et dis toi que pour les Studios, le fait de repousser ta visite te permettra peut-être de voir l’ouverture d’une nouvelle section ? 🙂 C’est ce qui s’est passé pour nous, on était censé y aller en décembre, mais du coup on a pu profiter de la Forêt interdite qui ouvrait en janvier ! 🙂

      • Je réponds 10 ans après mais je n’ai pas reçu de notification de ton commentaire, et du coup j’ai eu le temps de partir à Londres \o/ et de revenir /o\ C’était la première fois que j’y allais vraiment (il me semble y avoir été une demie-journée avec le collège mais ça m’a à peine marquée ^^’)
        Je suis partie 5 jours, c’était vraiment top, en plus il a plu qu’une journée ^^
        Bon du coup j’ai loupé tes idées de visite, mais on avait bien prévu d’aller voir la maison de Sherlock Holmes (beaucoup trop chère effectivement, on s’est également contentées de la boutique, qui était très chouette)
        Oui de toute façon pour les studios ce n’est que partie remise, j’irai peut-être là-bas à Noël ce qui me permettra de voir la décoration à cette période 🙂

        • Je crois qu’il y a une case à cocher pour avoir les notifications, mais je ne suis même pas sûre que ça marche ^^
          Vous avez eu de la chance pour le temps, se balader sous la pluie est bien moins agréable !
          Oh oui, la décoration à la période de Noël doit être tellement magique ! la maquette sous la neige … ** me dit pas ça, je vais vouloir y retourner direct ^^ En plus, depuis juillet (mais je ne sais pas jusqu’à quand) (on l’a loupé de peu), il y a une expo spéciale sur les costumes pour les 20 ans d’HP, et à partir d’octobre, pareil, expo pour les 20 ans à la British Library ! Donc si tu as la possibilité d’y aller à Noël, je crois que c’est le bon moment 😉 Tu nous raconteras si tu y vas 😀

  2. Aaah c’était trop coooool à liiiire!
    Quand je suis arrivée à la fin de l’article, j’étais là ‘maaais nooon, encoooooore !’
    Du coup hâte de lire la suite de vos pérégrinations londoniennes !

    • C’est vraiment trop gentil Plouf ! Ton commentaire fait super plaisir ! Ils sont toujours un peu longs ces articles, donc si tu as aimé tout lire, c’est génial 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.