Billet d'humeur n°7

Dans à peine un peu plus d’un mois, les épreuves anticipées du bac seront là. Et moi aussi, je devrai y être, du coup quelle logique parfaite, je sais, on me le dit souvent. Alors je révise. On ne sait jamais… si je pouvais avoir des notes correctes. Là, je suis en train de dialoguer avec un pote, je ne sais pas si vous le connaissez, il m’a dit être plutôt connu, Erasme, c’est son petit nom. En tout cas, il est drôlement intéressant.Je suis quelque peu désappointée parce que j’étais persuadée d’avoir son « Eloge de la folie » chez moi et que, après avoir inspecté plusieurs fois toutes les bibliothèques de la maison, la folie semblerait ne pas s’y cacher (à moins qu’elle ne se soit planquée directement dans ma tête… ceci expliquerait beaucoup de choses… et ce serait classe de dire « j’ai l’éloge de la folie d’Erasme infuse »… non ? Comment ça « non » ?). Le pire, c’est que je suis certaine que ça va faire comme je ne sais combien de bouquin et que je vais retrouver l’exemplaire que nous avions déjà juste après en avoir acheté un nouveau. C’est ainsi que je dois posséder 3 exemplaires de Candide de Voltaire, 2 de Cyrano de Bergerac, 2 du Portrait de Dorian Gray, minimum 3 du Misanthrope, etc… *pleure*

 

Bref.

 

Je m’oblige à lire une grosse majorité de livres pouvant me servir pour les épreuves de français jusqu’aux jours J… mais j’ai tellement envie de lire un bon gros pavé de fantasy que je pense déroger à cette règle une fois (au hasard, Fils-des-brumes T2… il est sur ma table de nuit et je le vois 10 fois dans la journée, ça fait un peu masochiste, je sais)(même que j’ai le 3 aussi… mais caché dans la bibliothèque, faut pas non plus déconner les gars, je suis dans un tel état de manque « fantaysiesque » que je serais capable de le lire avant le 2).

 


shut_up_flower_boy_band_1023.jpg

Du coup, pour compenser, je regarde un drama. Au début, je ne voulais pas, car c’est tellement addictif ces trucs-là que je craignais de ne plus bosser si j’en commençais un. Mais une amie, tout aussi amatrice de ces petites séries-là (en fait je l’ai convertie, j’avoue), m’a tellement parlé en bien d’un que… faible que je suis, j’ai craqué. Et puis il y avait Lee Min Ki dedans. Et je voulais découvrir Lee Min Ki. Bon, il n’apparaissait que dans les deux premiers épisodes et, même si j’ai encore envie de partir de suite en corée pour aller taper sur le réalisateur qui a osé l’engager pour seulement deux épisodes, c’est plutôt pas mal au final. En effet, je crois que je n’aurais vraiment pas réussi à m’arrêter sinon…Son personnage était tellement bien T_T

Je m’aperçois que je ne vous ai toujours pas donné le titre du drama en question : il s’agit de Shup Up Flower Boy Band.

Cher papa noël, si tu passes par là,

cette photographie représente,
à peu de choses près,

ma liste de cadeaux pour noël prochain.

Le « peu » étant la fille, évidemment.

Je ne sais vraiment pas ce que je pourrais en faire, d’elle.

On ne pourrait même pas parler.

Inutile de préciser que ce détail n’a aucune

importance pour les autres personnes présentes sur la photo,

ne t’inquiète pas pour cela papa noël.


En gros, c’est une bande de copains musicos qui vient des quartiers pauvres et qui, pour cause de travaux dans leur lycée, vont se retrouver à fréquenter un établissement de riches. Les musiques sont cool dans le cadre du drama mais ne cassent pas trois pattes à un canard (cependant, Min Ki, lui, il pourrait largement péter 5 pattes à un pauvre canard qui ne les a même pas, juste parce qu’on parle de Min Ki).

Par contre, le rythme du drama me plaît beaucoup car, alors qu’il y a souvent des passages à vide dans ces séries, ici, je n’en ai noté aucun alors que j’ai déjà atteint
la moitié des épisodes. L’intérêt repose essentiellement sur les relations qu’entretiennent les personnages et… son casting sublimissime. Ils sont tellement chouettes ces petits gars, et j’aime le côté réaliste que revêtent leurs réactions et leurs histoires.

 

 

LEt puis il y a L. LE L des Infinite. Et L a beau jouer le personnage possédant le potientiel de sympathie le plus bas, je l’aime. Juste parce que c’est L. Je sais, c’est mal, mais je suis faible. Du coup, je regarde et j’écoute Paradise en boucle. Et je me dis qu’ils sont tous trop maquillés, trop androgynes, que je suis vraiment irrécupérable, mais je chantonne des « paradise oh oh » à longueur de journée et je suis heureuse surtout à 2.21 lorsqu’on voit juste L (L ! épouse-moi L, faisons une demi-douzaine de petits franco-coréens et vivons dans un palais tout rose où les oiseaux chantent et le chocolat pousse en plaquette sur les arbres !).

(Arcaalea, je t’assure que DongHo peut avoir de la concurence dans ce groupe…)(ok, pataper, j’ai dit « peut avoir », pas « a »)

 

 

C’est dans ces moments-là que je me dis

que j’aimerais bien être un objectif d’appareil photo

 

 

 

 

 

 

Un petit peu de sérieux mot également sur le design du blog. Si vous êtes déjà passés par là auparavant, vous aurez remarqué qu’il a changé. Bon. Au lieu d’une prairie, on a des bulles volantes en fond, rassurez-vous, tout est toujours aussi anormal par ici.

Bref, ce nouveau « look bloguesque » est du à l’une de mes amies, la seule, l’unique Brenda Lucille. D’ailleurs, j’en profite pour vous glisser vite fait un petit mot sur son super projet de documentaire (car elle est en effet étudiante en cinéma). C’est vraiment une très belle entreprise et je vous invite à aller y voir de plus près.

 

4coins.jpgEt là je me tais. Erasme m’attend (en même temps, il n’a plus grand chose d’autre à faire, le pauvre vieux).


Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

6 Comments on “Billet d'humeur n°7

  1. Oui. Bon, hein. 😀 Miranda aime les « geeks-nobles monteurs de Shufisto »… je ne sais pas si c’est moins pire :p

  2. Je suis honorée d’être dans le même article que tes coréens 😀

  3. Bon bah voilà… c’est officiel T_T 😀

    Ils ont un fichu caractère, mais ils disent des choses intéressantes je trouve, donc ça va 😀

    Et si je ne réussis pas ?… je pourrais quand même acheter un Henri Courtade-Livre ? *yeux de chat potté*

    En tout cas, merci pour les encouragements, bisous 🙂

  4. Je confirme, la folie est bien dans ta tête ! Mais c’est si bon :p Courage avec les révisions et avec Erasme (ces vieux, ils ont un fichu caractère). Quant tu auras brillamment réussi tes épreuves
    anticipées, tu pourras t’acheter un Henri Courtade (un livre hein, pas l’auteur^^) 😀 Gros bisous !

  5. Oh bah non, je ne veux pas que tu prennes un coup de vieux à cause de moi T_T Et, je t’assure, je crois que je serais ravie de me dire que « c’était il y a 5 ans les épreuves anticipées du bac » 😀

    Enfin, tu vas plonger dans le monde des fils-de brume ! Il est chouette, ce bouquin, et la magie créée par l’auteur est plutôt impressionnante… Je n’avais jamais lu un truc pareil auparavant 😀

    Merci beaucoup, Bouch’, belle journée à toi 🙂

  6. Erasme… Ce nom résonne doucement à mes oreilles ! Mince, ton article m’a fait prendre un coup de vieux, mes épreuves anticipées du bac s’étant déroulées il y a maintenant… 5 ans ?! Zut de zut.
    Il faut se rendre à l’évidence, c’est un temps décidément bel et bien révolu pour moi ! Quoi qu’il en soit, bon craquage avec fils-de-brume, je devrais lire le premier tome dans les semaines qui
    viennent 😛 Et, accessoirement bon courage avec tes révisions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.