Billet d’humeur : Eh les gars, vous voulez pas faire un film sur Dante ?

Quand Morgana est revenue de Florence avec une bonne série de Balades Littéraires, nous nous sommes tout de suite dit que ce serait super que je participe un peu à son article sur Dante en parlant d’un film. Je n’étais pas compliquée, tout m’allait : adaptation de La Divine Comédie, adaptation de n’importe quelle autre de ses œuvres, même adaptation trèèèès libre (genre thriller en Enfer), biopic approximatif, film romantique sur Béatrice, âme-sœur et muse de Dante. En vrai j’aurais tout accepté et ça m’aurait même amusée de regarder un film complétement improbable !

Mais rien n’a faire… les rares œuvres cinématographiques adaptées de l’œuvre de Dante sont (en plus d’être WTF) majoritairement introuvables

Un film adapté d’un jeu vidéo, dans lequel Dante doit s’échapper de l’Enfer et est poursuivi par des démons.


Un film suédois dont le personnage principal s’appelle comme Dante et essaye d’arrêter de fumer … : Young Dante Alighieri inherits 17 million from his father the sausage maker on one condition – he has to give up smoking in 14 days. But the days go on and he simply can’t quit. He hires a detective agency to physically stop him. He has an uncle, who inherits the money if Dante fails, and the uncle tries to keep him smoking.

Quand je vous dit que c’est WTF

Il y avait bien un reportage Arte, et comme œuvre de fiction, un ou deux films des années 1910 adaptés de la Divine Comédie, mais là tout de suite, j’avais envie de quelque chose d’un peu plus funky … (le fils du fabricant de saucisses suédois, ça m’allait moi …). A croire que depuis 1910, Dante est passé de mode ! C’est vrai que souvent, la popularité d’un auteur classique, ou d’un personnage historique marche un peu par vague, mais quand même ! Un biopic, même à moitié faux sur Dante et son amour pour Béatrice, ça serait juste dingue non ?

Bon … moi, je trouverai ça dingue en tout cas.

Mais je devrais m’en passer. La vie de Dante, comme le disait Morgana, est sans doute trop brumeuse et mystérieuse pour qu’un réalisateur prenne le risque de faire un biopic. Et son œuvre, trop magistrale, impressionnante, culte, et tout ce que vous voulez avec tous les superlatifs que vous voulez pour tenter une adaptation.
Franchement, je comprends.
Mais la Divine Comédie a tellement influencé l’image qu’on peut se faire de l’Enfer, tant d’auteurs se sont inspirés de Dante … Qu’on l’ait lu ou pas, je pense qu’on connaît tous des références à la Divine Comédie, qu’on le sache ou pas d’ailleurs … Je pensais qu’il y aurait bien une petite adaptation libre qui traînerait quelque part. Peut-être est-ce le cas d’ailleurs, mais que ce n’est pas défini comme tel, ce sont tellement des motifs qui font partie de notre identité culturelle et artistique…
Donc ouaip, j’ai l’impression que La Divine Comédie surtout, mais aussi les autres œuvres de Dante, ont à la fois influencé beaucoup d’œuvres qui ont ensuite influencé beaucoup d’autres œuvres (jusqu’au prénom de Béatrice dans les Orphelins Baudelaire, il paraitrait que c’est en référence à la Béatrice de Dante), mais qu’en l’état, ça n’intéresse pas grand monde, et surtout pas trop les producteurs (Warner Bros a prévu une méga adaptation de la Divine Comédie, mais la date est tout le temps repoussé). Alors je trouve ça très paradoxal, et je suis trèèèèès frustrée !

M’en fous, je vais regarder Oui-Oui pour la peine, salut ! (Et si vous avez des titres de films en rapport avec Dante, trouvables… eh bien je suis tout ouïe ! :D)

Balades littéraires à Florence

Parce que sur Deedr, on ne fait pas QUE des articles où on explique pourquoi on ne fait pas d’article … je vous invite à aller lire les Balades Littéraires de Morgana à Florence :

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

2 Comments on “Billet d’humeur : Eh les gars, vous voulez pas faire un film sur Dante ?

  1. Hahhaha mais il est magique cet article x)
    En tous cas, j’y aurais appris au moins un truc vu que je suis en pleine lectures des Désastreuses Aventures des Orphelins de Baudelaire !
    Et je cours lire les jolies balades de Morgana ! =)

    • Oui, il y a tellement de choses que je redécouvrir à chaque fois que je me ré-intéresse à la série – même sans la relire. Quand je l’ai lue, j’étais au collège, et M. Poe, dont le fils s’appelle Edgar, ça n’avait pas du tout fait tilt chez moi ! Je ne devais même pas connaître Edgar Poe en 6eme 5eme d’ailleurs ^^ Pareil pour Isadora et Duncan. C’est vraiment une série qui fourmille de détails qui font qu’on peut autant l’aimer enfant qu’adulte ! 🙂
      Et pour Béatrice, ce que j’ai lu du coup, c’est que c’est en référence à la muse absolue de Dante et à son amour perdu, comme l’est Béatrice pour Lemony, mais pour le coup je ne l’aurai jamais trouvée de moi-même ! ^^
      Bonne lecture des Orphelins Baudelaire donc, et bonne lecture des BL de Morgana ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.