Coups de cœur 2016 de la Luciole

L’heure du bilan approche … mais avant de vous dire si nous avons passé une bonne année livresque et si nous avons tenu nos bonnes résolution en 2016, voici, comme l’année dernière, nos coups de cœur livresques 2016 !

On va commencer par mes coups de cœur de Luciole, ceux de Morgana seront présentés dans un autre article, parce qu’on garde le meilleur pour la fin 😀

De mon côté, et à mon grand désarroi, il n’y en a pas eu tant que ça. Pas de vraie déception non plus, sauf une … mais peu de gros gros coup de cœur. Plus précisément, sauf petit oubli, ils sont tous présents dans cet article. Et ça ne va pas vous échapper, c’est surtout des livres à l’ambiance un peu mélancolique. Mais ce n’est qu’en les voyant ensemble maintenant que je m’en aperçois 😀

Alors c’est parti ! quels sont les livres que  j’obligerais volontiers le Père Noël à mettre au pied de tous les sapins ? 😉 (ils ne sont pas triés par ordre de préférence)

 

Mon coup de cœur Roman Fantastique

Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 1, de Ransom Riggs

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse…

Je l’avoue, j’ai lu ce livre après avoir vu le film … Je me suis tout de suite dit que c’était le genre d’univers qui pouvait me plaire à la folie, et je ne me suis pas trompée ! J’ai adoré l’ambiance de ce roman, délicieusement étrange et je me suis de suite attachée aux personnages. J’ai aussi aimé les photos intégrées dans le livre, qui semblent nous dire « mais si regardez, ça existe vraiment » 😀 (même si je suis d’accord avec Morgana pour dire qu’au bout d’un moment elles n’étaient plus amenées très subtilement). J’ai commandé la suite au Père Noël et j’ai hâte de m’y plonger ! 🙂 Lire l’avis de Morgana sur le livre et le mien sur l’adaptation de Tim Burton

Mon coup de cœur Roman graphique couleur

Un Bruit étrange et beau, de Zep

Où est la valeur d’une vie ? Dans le bruit et la fureur ou dans le recueillement du silence ? Dans ses batailles ou ses renoncements ?
William, lui, a choisi la solitude et le silence il y a 25 ans en intégrant l’ordre religieux des chartreux. Quand un héritage le contraint à quitter le monastère pour Paris, c’est tout un monde nouveau qu’il doit apprivoiser, des certitudes longuement forgées à interroger et surtout, son ancienne vie, laissée là, qu’il va retrouver….

Un dessin à la fois très réaliste et très poétique, des monochromes bleus, turquoises, violets, sépias. Et toute une histoire autour des choix, de la vie, du silence … Sur tous les points, cette BD a su me toucher. Il s’en dégage une grande sensibilité et … j’avoue, j’ai pleuré :p Lire mon avis complet

Mon coup de cœur Roman graphique Noir et blanc

Eloge de l’impuissance, de Baudouin

Enfant, Edmond se pensait « nul en tout sauf en dessin » jusqu’au jour où l’art est devenu son quotidien. Avec Éloge de l’impuissance, il défend son « impuissance de dire », pour lui tous ses livres lui servent finalement à exprimer cette fragilité.

Ouais, je triche un peu avec cette double catégorie BD : couleur et noir et blanc 😀 Mais je ne pouvais pas les départager tellement ils sont différents (j’ai eu de la chance qu’ils ne soient pas tous deux en couleur ou tous deux en noir et blanc :D). Les amateurs de BD vont vouloir m’envoyer au pilori : je connaissais mais n’avais jamais lu Baudouin avant, et Eloge de l’impuissance à été une révélation ! Ses dessins ne sont pas ce qui m’attire le plus. Même si il y en a certains que j’adore, pris individuellement, globalement  je préfère quand c’est plus doux. Par contre les textes d’Eloge de l’impuissance m’ont parlé à tel point que j’ai relu certaines phrases des dizaines de fois. Lire mon avis complet.

Mon coup de cœur Roman graphique « blanc et bleu » 😀

Le Sculpteur, Scott McCloud

En mal d’inspiration, David Smith, jeune sculpteur torturé se voit proposer un pacte qui lui permettra de réaliser son rêve d’enfance : sculpter ce qu’il souhaite à mains nues. Mais rien n’est éternel et tout a un prix. En échange de sa vie, il aura deux cents jours pour créer son OEuvre. Et il va le payer encore plus cher : au lancement du compte à rebours, il rencontre le grand amour… De quoi ébranler toutes ses certitudes. Une interprétation moderne, implacable et poétique du mythe de Faust.

J’avais complétement oublié de citer Le Sculpteur 😮 Il faut dire que ma lecture date de tout début janvier 2016, ce doit même être ma première lecture de l’année 2016 … Et en plus c’est la BD qui, avec le Château des Etoiles, m’a fait découvrir pour de bon les éditions Rue de Sèvre et celle qui m’a donné envie de lire bien plus de romans graphiques. En gros … au-delà de la BD en elle-même que j’adore (mais je vous laisse découvrir ça dans mon avis), Le Sculpteur, c’est un peu ma madeleine de Proust … Et en parler me donne envie de la relire, sauf qu’on me l’avait prêtée que que je ne l’ai pas :'( Lire mon avis (très élogieux) sur Le Sculpteur

Mon coup de cœur album jeunesse

Sous le cerisier des souvenirs, d’Olivier Romac

Au Japon, le dragon Gokana demande à Aiko de revêtir un kimono avant de partir pour un voyage extraordinaire. Au cours de ce périple, Aiko se remémore les moments passés sous le vieux cerisier en compagnie de sa mère.

Pour cette catégorie, j’ai hésité avec Les trois clés d’or de Petr Sis, ramené de notre voyage à Prague. Mais le fait de n’avoir pas tout compris à ce dernier (je ne parle pas tchèque :D) et d’avoir rencontré Olivier Romac, a fait penché la balance en la faveur de Sous le cerisier des souvenirs, découvert aux Imaginales.
J’ai adoré la personnalité de cet auteur et de cet album. Beaucoup de mélancolie, de nostalgie et des dessins très doux.J’ai ressenti beaucoup d’émotion en lisant cet album, je me suis laissé portée tout du long et la fin à su me surprendre et me toucher. Mon seul regret est qu’il n’y ait pas eu quelques pages de plus 😉 Lire mon avis complet

Mes coups de cœur Roman contemporain

Je n’ai pas chroniqué les livres de cette catégorie, puisque mon rayon sur le blog reste la littérature « visuelle », et que je ne sais pas vraiment parler des livres sans image … 😀 Mais ça ne m’empêche pas d’en lire, et d’en apprécier en plus (c’est ouf non?)

Mr Gwyn, de Alessandro Baricco

Romancier britannique dans la fleur de l’âge, Jasper Gwyn a à son actif trois romans qui lui ont valu un honnête succès public et critique. Pourtant, il publie dans The Guardian un article dans lequel il dresse la liste des cinquante-deux choses qu’il ne fera plus, la dernière étant: écrire un roman.Simplement, il ne sait pas ce qu’il va faire ensuite. Au terme d’une année sabbatique, il a trouvé: il veut réaliser des portraits, à la façon d’un peintre, mais des portraits écrits qui ne soient pas de banales descriptions.
Dans ce but, il cherche un atelier, soigne la lumière, l’ambiance sonore et le décor, puis il se met en quête de modèles. C’est le début d’une expérience hors norme qui mettra l’écrivain repenti à rude épreuve. Qu’est-ce qu’un artiste? s’interroge Alessandro Baricco, dans ce roman intrigant, brillant et formidablement élégant. Pour répondre à cette question, il nous invite à suivre le parcours de son Mr Gwyn, mi-jeu sophistiqué mi-aventure cocasse.

L’année dernière notre coup de cœur absolu et commun était Novecento : pianiste de Baricco. On n’a parlé que de ça pendant des mois. Vous pensiez que c’était terminé ? Eh bien non ! 😀 Car Baricco a écrit d’autres romans et je suis bien décidée à les découvrir ! Et de ce que j’ai lu pour l’instant, il se pourrait bien que M. Baricco soit actuellement mon auteur favori … Mr Gwyn est pour moi un petit bijou de sensibilité, une ambiance particulière dans laquelle j’ai réussi à me plonger sans aucune difficulté. Ce livre m’a évoqué beaucoup d’images, notamment avec ces ampoules bleutées, que j’ai encore très clairement à l’esprit. Il dépeint des scènes qui pourrait parfois être « gênantes » pour le lecteur, et pourtant il n’en est rien. C’est au contraire très beau et très poétique. L’auteur a décidément une façon de conter ses histoires que j’aime beaucoup et que je trouve d’une grande délicatesse !

Journal d’un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu

Journal intime tenu durant l’année où M. Malzieu a lutté contre la maladie du sang qui a altéré sa moelle osseuse et la mort personnifiée, Dame Oclès.

De Mathias Malzieu, je ne connaissais que La Mécanique du cœur, que j’avais beaucoup aimé. J’avais bien l’intention d’en lire d’autres, mais le thème de celui-ci ne me tentait pas trop. J’avais plutôt envie de lire quelque chose dans l’univers de la Mécanique du Coeur, et qui me fasse rêver. J’ai finalement lu Journal d’un vampire en pyjama parce que j’ai eu l’occasion de l’emprunter. Et … quelle claque ! Ce livre m’a tout simplement bouleversée. Pas tellement sur le côté hôpital, que je ne connais pas et qui n’a pas vraiment pu raisonner en moi de manière personnelle. Mais j’ai adoré les mots de Mathias Malzieu, la sincérité qui en ressort, sa façon de présenter son besoin de création … Même plusieurs mois après, je ne reste pas indifférente quand je repense à ce livre.

Et vous ?

Si vous les avez lu, qu’avez-vous pensé de ces livres ?
Quels sont vos propres coups de cœur 2016 ?
Et pour ceux qui nous suivent régulièrement, des pronostiques sur les coups de coeur de Morgana ? 😉

Dites-moi tout en commentaire !! 🙂

Voir les coups de cœur 2016 de Morgana

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

9 Comments on “Coups de cœur 2016 de la Luciole

  1. J’espère que la suite de Miss Peregrine te plaira tout autant, ça a été mon cas 🙂 Je ne connais pas tes autres coups de coeur, mais tu m’as donné envie pour « Journal d’un vampire en pyjama ». Bonne fêtes de fin d’année !

  2. Je ne connais aucun de tes coup de coeur ! Hâte de voir ceux de Morgana ^^
    Passez de joyeuses fêtes les filles, avec pleins de livres sous le sapin et du chocolat à profusion 😉

    • Et avec les deux ajouts d’aujourd’hui : Le Sculpteur et Journal d’un vampire en pyjama ? 🙂 (je les ai lu au tout début de l’année alors j’avais oublié que c’était des lectures de 2016 ^^)
      Merci Floly ! très bonnes fêtes à toi aussi ! Les chocolats ont commencé pour ma part, je ne peux décidément pas résister quand je les vois en faisant mes courses 😀 Et j’ai quelques idées des livres qui vont se retrouver sous mon sapin, j’ai hâte 😀

  3. Rah j’avais raté ton avis sur Un bruit étrange et beau, mais tu me donnes envie d’aller le regarder de plus près… Depuis que j’ai lu l’année dernière What a wonderfull world de Zep, j’ai très envie de le suivre de plus près ce papa de Titeuf… Il prend un chemin artistique très intéressant !
    Ah et il faut vraiment que j’achète Novecento puisque je sais déjà que j’adore la plume de Baricco ! Pourquoi les années sont elles si courtes ? ^^’

    • What a wonderful world ne m’attirait pas plus que ça : je trouvais le dessin encore trop proche de celui de Titeuf, mais si tu dis que le « chemin artistique » est déjà engagé avec celle-ci, ça change la donne 😉 J’y jetterai un oeil. J’avais regardé « Une histoire d’hommes » par contre, qui a l’air d’être dans le même style. Mais le résumé me tente moins et surtout : j’ai peur d’en attendre trop et d’être déçue après « Un bruit étrange et beau » ^^ alors j’ai pas « sauté le pas » 😀
      Novecento est plus que génial 😀 On l’avait vu sur scène en plus cette année avec Morgana, on a adoré. Tu as lu quoi de Baricco ?

      • Oui, j’avais suivi votre épopée au spectacle 🙂
        J’avais lu « Soie » de Baricco. J’avais trouvé la plume à tomber. Sensuel, poétique, et une sensation de voyage. C’est l’histoire d’un commerçant de soie qui part au Japon et qui va y découvrir bien plus que de simples paysages à couper le souffle… Ca parle d’amour et de philosophie de vie en quelque sorte.

        • Oui ! Je l’ai lu, et Morgana aussi. On avait beaucoup aimé, mais on l’a lu dans la foulée de Novecento, du coup on a été un peu déçue. il faudra que je le relise sans la comparaison.
          Je viens de m’acheter l’édition illustrée par Rebecca Dautremer, absolument magnifique ! Elle était en rupture depuis des mois alors j’ai sauté sur l’occasion quand j’ai vu qu’elle était de nouveau disponible. Du coup ce sera l’occasion de le relire 🙂

  4. Hello, plein de choses à découvrir dans cette liste 🙂
    Je n’ai lu « que » la trilogie de Ransom Riggs et je valide totalement ce choix, j’ai adoré l’univers, les deux tomes suivants devraient vous plaire tout autant. Sinon j’ai réservé Mr Gwyn et Zep dans ma bibliothèque, affaire à suivre…
    Je n’ai pas encore fini mon bilan mais pour 2016 je dirai que c’est plus des auteurs que j’ai découverts et beaucoup aimé : ER Link, Didier Van Cauwelaert et Michel Bussi, en saga Young Adult Six of crows et Reckless ❤️

    • Je devrais avoir les tomes 2 et 3 des Enfants Particuliers pour Noël, alors je saurai bien vite s’ils me plaisent autant qu’à toi 🙂 Je serai curieuse d’avoir ton avis sur Mr Gwyn et la BD de Zep !
      Je n’ai rien lu de ces auteurs, mais je retiens leurs noms. Et depuis la sortie de Six of crows, Morgana veut absolument le lire, alors ce n’est pas ce commentaire qui va arranger les choses 😉
      Merci pour ton commentaire ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.