Edition Spéciale été : Livres, BD et Films de saison (ou presque)

Edition Spéciale été : Livres, BD et Films de saison (ou presque)

Ca fait environ un mois que l’on se dit : il FAUT qu’on fasse un article spécial été.

Un article qui sentait le sable, les cocotiers, la crème solaire et les tongs. Un truc classe, quoi 😀 On a donc passé en revue plein d’idées, sauf que rien ne nous inspirait réellemnt. Le désespoir le plus total était donc en train de s’emparer de nous. Vraiment, ne riez pas, on était terrrrrrriblement malheureuses :'(

Sauf qu’on y tenait, à cette édition spéciale été. On voulait parler de crème solaire et de tongs, nous 😀

Voici donc le concept que nous avons finalement sélectionné : 3 thèmes : La plage, le parasol et les tongs (oui, c’est le plus pertinent qu’on a trouvé :D).

Pour ces 3 thèmes, nous nous sommes mises au défi de trouver un livre, une BD et un film dont la couverture/l’affiche contient l’élément en question.

Bon. Déjà, ce n’était pas gagné, vous en conviendrez. Mais c’était encore trop simple (s’il vous plaît, restez avec nous, vous allez voir c’est bien après… du moins un peu… on espère :D).

On a décidé de ne pas regarder les synopsis de ces oeuvres et d’imaginer de quoi ça pouvait bien parler. Ce n’est qu’ensuite que nous dévoilons le véritable synopsis. On finira en vous disant si, finalement, on veut oui ou non découvrir l’oeuvre en question.

Voilà…

(Là c’est le moment où l’on se demande toutes les deux si nos cerveaux sont encore plus tordus que ce qu’on pensait ou…? x) )

Vous êtes prêts ? C’est parti !

LA PLAGE :

Le synopsis que l’on imagine : Il y a une jeune femme devant (on va l’appeler Lydia). Elle est suivie par un mec avec un flingue. A priori, il est pas là pour lui offrir des churros. (et c’est bien dommage) En plus, comme on est observatrices, on remarque qu’ils sont dans l’eau, HABILLES, on en déduit donc qu’ils ne souhaitent pas se baigner … Il n’y a donc qu’une explication possible : alors que Lydia passait de merveilleuses vacances sur une plage paradisiaque, elle est enlevée par un homme qui a des comptes à régler avec le père de Lydia, grand baron de la drogue et empereur de la cocaïne.

Le véritable synopsis : Salvador de Bahia, Brésil, de nos jours. Les chemins de quatre habitants de la ville vont se croiser au pied du Fort de Notre-Dame de Monte Serrat, à l’occasion d’un fait divers. Cajù, un dealer à la petite semaine en galère, M. Ney, militaire à la retraite complètement névrosé et Richard, policier réputé mais mari exécrable en passe de se faire quitter par sa femme Keira, se retrouvent tous impliqués dans un incident d’apparence anodine qui va rapidement dégénérer en une situation dramatique.

Notre réaction : on n’était pas si loin (allez avouez…), on a bien compris qu’il y avait un truc louche. A priori on ne s’est trompé que sur UNE chose : le prenom de Keira 😀 (ca passe :p)

Est-ce que ça nous donne envie de le lire : Pourquoi pas, mais sans plus …

Le synopsis que l’on imagine : Alors comme ça, ça fait un peu mix entre Coeur Ocean et Lost. A notre avis, Leo est un surfer (cf le collier) dont Virginie Ledoyen est amoureuse. Mais du coup Guillaume Canet est jaloux et cherche à le tuer. Si on doit s’intéresser à la petite phrase d’accroche : « Elle doit bien exister … » : si Leo est un surfer, il recherche surement la plage où il y a la plus belle vague 😀 Bon… Comme ça a l’air plus glauque que ça, disons peut-être qu’ils cherchent tous trois une plage mystérieuse où il y a eu des meurtres. (mais ça n’empeche pas qu’on maintient notre théorie sur le triangle amoureux :D) Vous les sentez les vacances là ? O:)

Le véritable synopsis : Richard est un jeune Américain parti en Thaïlande pour vivre une expérience en marge des circuits touristiques. Il est vite déçu de ne trouver que des Occidentaux en mal de sensations dans le quartier des routards de Kaosan. Une nuit, à l’hôtel, il rencontre Daffy, un homme fou qui lui parle d’une île légendaire et paradisiaque où vivrait une communauté repliée sur elle-même, en communion avec la nature. Le lendemain, Richard découvre le cadavre de Daffy, qui s’est vraisemblablement suicidé après lui avoir laissé la carte de l’île. Richard convainc un couple de jeunes Français, Étienne et Françoise, de l’accompagner dans sa quête de l’île. Celle ci, inhabitée, est Koh Phi Phi Ley dans la Mer d’Andaman, au sud de la Thaïlande. Mais le paradis tourne vite à l’enfer.

Notre réaction : On avait bien flairé le cadavre ! Mais on est déçues que Leo ne soit pas surfer 🙁

Est-ce que ça nous donne envie de le voir : C’est pas trop notre type de film, mais dans un moment d’égarement, après un cocktail c’est le genre de truc qu’on peut se mettre à regarder au dixième degré. Alors why not

Le synopsis que l’on imagine : Alors écoutez, de toute évidence, c’est plutôt un ouvrage de vulgarisation scientifique. On va donc croire la couverture et s’attendre à ce qu’on nous explique la notion de relativité alors qu’on est… dans un transat. Eh ouais. Mais si vous pensez vraiment qu’on va réussir à comprendre un tel truc en été, oubliez, c’est perdu d’avance. 😀 (quelle que soit la saison c’est perdu d’avance en fait…)

Le véritable synopsis : Installez-vous confortablement dans un transat, puis laissez Marc Lachièze-Rey vous guider sur le chemin menant de la relativité aux modèles de big bang et aux trous noirs. Découvrez les mystères de la courbure de l’espace-temps. Voyez quels succès impressionnants la physique et la cosmologie relativistes ont déjà remportés et quels problèmes elles posent encore aux chercheurs. Au moment de quitter votre transat, la relativité vous sera devenue étonnamment familière…

Notre réaction : la lecture estivale par excellence (on n’a même pas lu le résumé en entier)

Est-ce que ça nous donne envie de le lire : Bah oui évidemment, vous pensez… 😀

LE PARASOL :

Le synopsis que l’on imagine : Ca nous semble être un petit livre tout mignon, type conte, ou fable de La Fontaine … Robinson, la grenouille, rêve d’aller à la plage … alors il s’est fabriqué des petites ailes qu’il a accrochées à son dos (on peut voir le petit nœud de la ficelle qui est accrochée sur son ventre) et est prêt à partir pour la plage avec son parasol ! N’oublie pas ta crème solaire Robinson !

Le véritable synopsis : Cela s’est passé un soir. Il y a eu des explosions, les étoiles ont filé à vive allure, et puis soudain, la nuit. Tylène et Jane se sont retrouvés sur un terrain de foot. Ils y ont rencontré Monsieur Frère qui vit tout seul, dans une cabane, et qui n’a pas l’air de s’inquiéter de ces étranges phénomènes. Il en a vu d’autres. Puisque c’est la fin du monde, autant faire connaissance. Et puis, qui sait si la fin du monde n’est pas le début d’un autre monde ?

Notre réaction : Mais c’est qui Robinson alors ?

Est-ce que ça nous donne envie de le lire : Ben oui, on veut savoir qui est Robinson ! Et ce qu’est cette ficelle … ?? 😀 Et puis ça a l’air d’être une jolie histoire…

Le synopsis que l’on imagine : Ca n’a pas l’air très tonique … même si ça se passe sur un terrain de tennis. On imagine bien un drame familial … Il veut partir de chez sa mère, mais il n’y arrive pas. Le gros drame quoi… 😀 Et puis c’est tout, parce que ça n’inspire pas énormément de péripéties. 😀

Le véritable synopsis : À Majorque, trois personnages dérivent au gré de leur solitude.
Ale, jeune Anglais, se cherche amis et amour de vacances.
Péré, père célibataire, tente de gérer sa vie de père et son travail accaparant.
Annie, septuagénaire, part retrouver un homme rencontré sur Internet.

Notre réaction : Rien que dans le synopsis il y a déjà quatre fois plus de péripéties que ce qu’on imaginait pour le film entier ! Par contre la solitude est bien au centre de l’histoire… ça se ressent vraiment sur l’affiche ! En fait il est classé en comédie … Effectivement la seconde affiche annonce quand même quelque chose plus décalé. En plus, il y a un vrai parasol dessus, en plus du titre :p Mais on n’a fait notre petit jeu sur la première, alors tant pis pour le côté décalé.

Est-ce que ça nous donne envie de le voir : Oui, on est curieuses !

Le synopsis que l’on imagine : Mat Matou, on pense que c’est un chat des villes qui vient à la plage pour la première fois. Normalement c’est un gros chat gras d’appartement qui ne chasse jamais (et c’est pour ça qu’il attend que les poissons sautent direct dans son estomac). On verrait donc bien plein de petites scénettes avec ce chat un peu con qui découvre les joies de la plage en été 😀

Le véritable synopsis : CHAT, CHATTE, n. (lat. cattus). Petit mammifère carnassier généralement domestique et de meurs souvent nocturnes. (Famille des félidés; cri : le chat miaule). MAT MATOU, n. p. (lat. matmatus). Grosse Peignasse goinfre, généralement désagréable et de mœurs surtout malsaines. (Famille des félasiestes; cri : oui, Mat Matou crie)

Notre réaction : bon bah… on pensait être peu charitables envers ce pauvre chat, mais on voit que le synopsis est 10000 fois pire 😀

Est-ce qu’on veut le lire ? : euh… euhhh… euhhhhh….

LA TONG

Le synopsis que l’on imagine : Grand débat avec pour thème : « c’est quoi les gougounes ?« . Pour Morgana c’est comme ça qu’on appelle les tongs au Québec. Pour la Luciole, c’est le surnom que se sont données à elles-mêmes les filles qui composent se groupe… Autant vous dire que c’est Morgana qui a raison… Ce n’est ni plus ni moins que la version québécoise du Club des tongs en France…

Venons-en à l’histoire : on imagine un groupe de meufs, genre Bridget Jones en ado. Elles vivent sans doute des aventures palpitantes sur la plage, matent les surfeurs, parlent de leurs kilos en trop et mangent des cupcakes. Voilà. 😀

Le véritable synopsis : Lizzie s’apprête à passer un triste été seule chez sa tante, sur la petite île de Sunday Island. Une nuit, elle est conviée à un rendez-vous secret dans une cabane perchée sur un arbre. Elle y fait la connaissance de Tash et de Sierra, et son été s’illumine. Les trois jeunes filles se lient immédiatement d’amitié. Accompagnées de Mojo, le chien turbulent de Tash, elles explorent l’île et découvrent un mystère lié à leur passé – un secret qui les menera à un trésor mais mettra en péril leur amitié…

Notre réaction : Ca a l’air palpitant. Ya plus d’intrigue que ce qu’on imaginait, mais rien de très surprenant. 😉

Est-ce qu’on veut le lire ? : Ados on aurait sans doute aimé dévorer cette série sur la plage, mais maintenant on leur préfèrera leurs grandes soeurs, du genre Bridget Jones 😉

Le synopsis que l’on imagine : A notre avis… ce n’est pas vraiment De Gaulle, le général, mais plus un pépé dont c’est le surnom … et qui va passer son été en Bretagne avec sa femme et les cousins de sa femme et il pêche des moules et fait le marché le dimanche matin (parce qu’il faut qu’il s’en passe des trucs quand meme).

Le véritable synopsis : De Gaulle à la Plage est né dans les pages de Vive la Politique, ce grand homme en short découvrant les tongs et les congés payés nous a fait tellement rire qu’il ne pouvait pas nous quitter aussi vite. Très vite Jean-Yves Ferri s’est senti investi d’une impérative mission, il en allait de l’intérêt supérieur du pays, il fallait raconter l’été 56, celui où le Général, lassé de l’ingratitude de ces veaux de français, décida de se consacrer à l’édification de châteaux de sable, au bonheur des pique-nique et aux joies du volley ball.

Notre réaction : Bon ben c’était vraiment De Gaulle en fait. Vous le sentez, notre scepticisme concernant le concept, là ? 😀

Est-ce qu’on veut le lire ? : Pas vraiment … J’ai déjà lu ses mémoires, donc ses vacances à la plage je m’en passerai … (Luciole) Quant à moi (Morgana), je n’ai pas lu ses mémoires, et je lis peu de BD, désolée général, tu ne seras pas invité à partager mes vacances !

Le synopsis que l’on imagine : Ils vont se battre, il va y avoir du kung fu, de sombres complots et une grande vengeance à mener, mais pas de tongs, c’est sûr et ça nous fait de la peine 😀

Le véritable synopsis : Un prince mandchou piège des maîtres Shaolin et Wu Tang afin qu’ils s’affrontent ensemble. Deux anciens amis doivent alors se combattre, mais préfèrent demander conseil à leurs supérieurs. Ceux-ci découvrent la machination et les deux écoles s’unissent pour combattre le prince félon.

Notre réaction : on vous l’avait dit.

Est-ce qu’on veut le voir ? : Non, il est hors sujet… (et on n’aime pas les hors sujet o:)) Et en matière de film de kungfu, il y a certainement mieux… Si encore il y a avait Jackie Chan ou Jet li !

[EDIT] Le copain de la Luciole ayant pris comme un défi personnel de trouver un film parlant réellement de tongs, nous vous présentons également :

phrase sur l’affiche : « Bonjour, je m’appelle Micha et je suis obsédé sexuel »

Sauf que celui-ci, on ne sait pas de quoi il parle, on ne veut pas l’imaginer ET on ne veut pas le savoir. C’est un peu trop bizarre.

_______

Voilà pour cet article spécial été, on espère que le principe vous aura un minimum amusés, nous on a trouvé ça assez drôle d’imaginer ce qui pouvait bien se cacher sous ces couvertures et affiches, puis voir ce qu’il en était réellement !

Bon été à tous, avec des lectures et des visionnages de saison… ou non (vu certains trucs qu’on a trouvés, on se dit que parfois, c’est mieux) 😀

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

2 Comments on “Edition Spéciale été : Livres, BD et Films de saison (ou presque)

  1. Super contente que l’idée t’ait plu, c’était un peu tiré par les cheveux, mais tellement amusant à faire ! 😀

    -Morgana-

  2. Ah ah ! Ce que j’ai ri à la fin sur « j’irai cracher sur vos tongs » !
    Super idée d’article, j’ai adoré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.