Edition Spéciale: Poisson d'Avril

Edition Spéciale: Poisson d'Avril

Faute de vous faire des blagounettes, à l’occasion du 1er avril, je ne pouvais pas vous parler d’un autre film que de Poisson d’Avril, avec Bourvil dans le rôle principal, et De Funès jeune qui fait une petite apparition.

___________________

Emile, un mécanicien apprécié mais un brin naïf, se laisse convaincre par un vendeur insistant et lui achète un attirail de pêche. Préférant cacher cette dépense déraisonnable à sa femme, Emile s’éclipse pour tester le matériel chez une cousine, Annette. Une série de quiproquos improbables les obligent à prétendre que tous deux forment un couple.

Edition Spéciale: Poisson d'Avril

.

Si ce choix de film ne vous plaît pas trop, je vais vous permettre de relativiser, car vous avez échappé à bien pire : quand j’ai annoncé à mon copain que j’allais écrire un article pour le blog, il m’a demandé sur quoi, j’ai répondu « les poissons ». Tout naturellement, souhaitant m’apporter son aide, il est allé me chercher un livre sur l’entretien des aquariums d’eau douce. Dommage que le programme de ce 1er avril soit déjà fixé avec Morgana, mais je retiens l’idée pour l’année prochaine. (j’ai hâte)

 

 

 

Pour vous permettre de patienter jusqu’à l’année prochaine d’avoir un avis sur cet exceptionnel volume, c’est dans toute ma bonté que je vous partage une petite citation : « Objet de notre premier rêve piscicole d’enfant, le poisson rouge a une histoire qui se confond avec celle de l’aquariophilie. » (humhum passionnant !) (chapitre « Famille des Cyprinidae », p 313) Et en bonus, je vous montre quand même mon poisson préféré dans ce livre, parce que ça me fait plaisir et que ça reste malgré tout dans le thème.

 

 

D‘ailleurs, je fais bien de vous parler de ce guide de l’aquarium parce que le titre de ce film, Poisson d’Avril, tout comme celui du livre dont vous parle Morgana, Poisson d’Avril, ou la vie sexuelle de Lili Pute, n’est lui-même qu’une vaste blague (logique) … On n’est pas gâtées décidemment cette année ! Vous ne pouvez qu’imaginer quelle fut ma déception immense quand je me suis rendue compte que les poissons n’était pas si présents que ça dans le film … :'( Ce ne sont en fait que le point de départ de toute une série d’évènements et de mensonges dans laquelle Bourvil se retrouve entraîné.

 

Je ne m’attendais pas du tout à tout ça avant de voir le film, je le pensais en couleur, avec un De Funès bien plus présent, et un humour plus marqué, similaire à ce qu’on peut avoir dans Les Gendarmes ou Le Corniaud. Ce n’était pas du tout ça, mais ce n’est pas grave, c’était sympathique quand même.

Oui, je dis « sympathique » parce que ça casse pas des briques non plus.

On sent que ce sont les débuts de Bourvil. Même s’il avait déjà une quinzaine de films à son actif en 10 ans, le style et l’humour ont évolué et se sont affinés au fil des ans. Poisson d’avril donc, même s’il ne manque pas de qualités est plus commun que ce qu’on a pu voir par la suite, avec un humour moins affirmé et plus passe partout.

Cette remarque est encore plus vraie avec De Funès, qui a vraiment un tout petit rôle d’une dizaine de minutes, et qui avec sa casquette et son faux accent ne m’a vraiment pas fait rire et était même plutôt énervant. Ca ne m’a donc pas trop dérangée de le voir si peu 😀
Par contre le voir avec les cheveux bruns (mais déjà chauve) était carrément jouissif parce qu’avec ma sœur, on commençait sérieusement à se demander si ce type avait été jeune un jour … ! 😀 On avait même un bon nombre de théories démontrant qu’il était né comme ça ! (Je vous en parlerai un jour si vous êtes gentils)

 

 

J‘ai apprécié la plupart des scènes, ces histoires de secrets qui en entraînent d’autres, de cachoteries dans lesquelles on s’embourbe, c’est classique, déjà vu, mais foncti
onne toujours aussi bien
.

 

Je n’ai pas grand chose de plus à dire sur ce film (vous avez dû le remarquer dès mon introduction interminable sur le Guide de l’Aquarium d’eau douce …), en gros donc, Poisson d’avril est un film sympa, agréable, mais dont je ne garderai pas un souvenir impérissable. Tout est bien géré, je n’ai pas de défaut majeur à relever, mais rien d’exceptionnel.

Un film moyen quoi …

 

 

 

Retrouvez également le Poisson d’Avril de Morgana ICI

Edition Spéciale: Poisson d'Avril

 

Note : Nous ne sommes pas responsables de l’apparition de publicités sur le blog. Vous pouvez télécharger AdBlock Plus pour ne plus voir les plus gênantes ! (logiciel gratuit et bien utile partout sur internet !)

 

____________________

 

Et retrouvez-nous sur Facebook, Google + et Twitter

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.