Filles de Lune, Tome 1 : Naïla de Brume – Elisabeth Tremblay

  Fille de lune T1

 

  

  

  “D’après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s’affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparues. Du moins, semble-t-il…”

  

  

Synopsis :

Naïla, jeune femme de vingt-cinq ans, tente de se remettre des décès de sa fille et de son compagnon. Partie chez sa tante pour l’aider à rénover la maison familiale, lieu de tant de bons souvenirs, elle aime passer de longs moments seule à se promener le long du fleuve voisin.

Mais, en rangeant le grenier alors que sa tante est partie rendre visite à une amie, Naïla va faire une étrange découverte : une malle contenant bien des secrets, jalousement gardés jusque là. Livres de sorcelleries évoquant sans cesse des mondes parallèles où existent des femmes spéciales, appelées “Filles de Lune”, vêtements d’une autre époque, et des preuves de l’existance d’une mère qu’elle n’a presque pas connue.

Des découvertes qui vont l’emmener loin, bien plus loin qu’elle ne l’aurait jamais imaginé…

 Fille de lune T1 VO

   

_______________

 

 

 

C’est à noël qu’une très bonne amie à moi m’offrit ce livre.

N’ayant jamais entendu parler de cette série, alors que j’aime à me tenir au courant des dernière sorties, c’est avec une excitation démesurée que je m’attelais de suite à sa lecture.

Le synopsis évoqué par la quatrième de couverture m’avait bien parlé, et, esthétiquement parlant je n’avais qu’un seul regret : ne pas avoir la couverture originale que je trouve juste sublime ! (image en haut à gauche) Bien que très jolie, la version française fait plus “enfantine”,  je trouve (image du bas).

Bref, bref, j’en reviens à l’histoire en elle-même !

Comme dit plus haut, ma motivation était à son maximum, et tous les ingrédients étaient requis pour que cette lecture soit un excellent moment.

Mais… (oui, il y a malheureusement un “mais”), malgré un style qui m’a de suite convaincu (fluide, moderne tout en étant un minimum recherché, avec un rythme agréable), j’ai trouvé la partie où l’on suit Naïla dans ses découvertes très longue… l’histoire met beaucoup de temps à démarrer.

Mais… (cette fois-ci, c’est un “mais” positif héhé) une fois qu’elle fut passée dans le monde des Anciens,  mon enthousiasme a quasi-immédiatement refait surface (et c’est peu dire) et les pages ont recommencées à se tourner avec entrain !

Cela dit, (oui, je me décide à changer, deux “mais”, c’est déjà beaucoup),  si je ne regrette pas la complexité des règles et mythes du monde des Anciens, j’aurais vraiment été ravie de trouver à la fin du livre un récapitulatif des personnages et de leurs rôles.  Ceux-ci sont vraiment étudiés, l’auteure
a du passer beaucoup de temps à pauffiner tout ça, mais j’ai crains de ne pas m’y retrouver si je lisais plusieurs mois plus tard le second tome…

Et oui, car malgré un début difficile, j’étais motivée pour lire le suite ( j’ai la fâcheuse tendance, dés que je flaire la “série prometteuse”, à devenir très tenace 😀 ) !

 

Concernant les personnages, j’ai accroché avec le personnage de Naïla, son coté téméraire, qui ne lâche jamais ; forte tête en un mot, m’a séduite. Quant à ce cher Alexis, question caractère, il n’est pas en reste ! Au fond, tous les deux, je crois que c’est parce qu’ils se ressemblent trop, qu’ils n’arrivent pas à s’entendre…

Mais mon personnage favoris n’apparait pas énormément dans ce premier tome, je parle bien sur de ce cher Madox, et j’ai eu le plaisir de voir par la suite qu’il avait une place importante dans le second ! J’ai envie de dire : yes ! yes ! yes !

 

Pour une série qui a connue un début un peu plus difficile que prévue, c’est en fin de compte une très jolie surprise.

 

(Mon avis sur le tome 2 Ici  )

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

One Comment on “Filles de Lune, Tome 1 : Naïla de Brume – Elisabeth Tremblay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.