Filles de Lune, Tome 4 : Quête d'Eternité – Elisabeth Tremblay

Je vous en avais déjà parlé :

Filles de Lune, Tome 1 : Naïla de Brume – Elisabeth Tremblay


* Filles de Lune, Tome 2 : La montagne aux Sacrifices – Elisabeth Tremblay

* Filles de Lune, Tome 3 : Le talisman de Maxandre – Elisabeth Tremblay

Filles-de-Lune--tome-4---Quete-d-eternite.jpgPrésentation de l’éditeur

Le temps est à l’orage dans l’univers de Darius et les événements se précipitent. Alors que Saül découvre le secret d’Ulphydius et déploie les races sous sa gouverne à la conquête des mondes parallèles, Roderick crie vengeance et Alejandre savoure sa nouvelle puissance. Le sire Canac s’allie les Salamandres et marche vers Ramchad dans l’espoir de s’approprier le commandement des milliers de mécréants qui reposent depuis des siècles sous les sables du désert entourant la cité. Le bonheur des retrouvailles est de courte durée pour Naïla et Alix, happés par la tourmente. Après un détour par le Sommet des Mondes, la Fille de Lune maudite et son Cyldias devront voyager vers Bronan, où ils feront des rencontres déterminantes. Pendant ce temps, Andréa et Kaïn redonnent vie à une ville morte en y accueillant les Orphelins des Sages et les Insoumises. Dans l’ombre, plusieurs oeuvrent sans relâche, spérant la mort de Mélijna, la défaite de Saül, la résurrection des meilleures Filles de Lune et la débandade de la Quintius. Malheureusement, les défis sont immenses et le temps semble compté…

Cette année, le papa noël a été particulièrement perspicace, et il m’a offert entre autres le quatrième tome de cette série que j’aime beaucoup (et non, le fait que j’ai saoulé mon entourage à grand renfort de « hiiiii, Filles de Lune 4 est sorti ! Il faut ABSOLUMENT que je le lise », n’a rien à voir du tout. c’est juste que le père noël, il est trop fort. Inutile de nier, c’est un fait établi).

Je trouve vraiment que Filles de Lune a un truc spécial. Déjà, je ne saurais le mettre dans un catégorie définie : jeunesse ? jeune adulte ? Je ne sais pas. Le ton de l’histoire est spécial, ce n’est pas qu’il soit dur, c’est juste qu’il dit les choses : des sujets difficiles sont abordés ? Eh bien c’est raconté de A à Z, pas censuré mais pas accentué non plus. Et si j’ai été surprise lors du premier tome, (pas en mal, c’est juste que je ne m’attendais pas à ça en ouvrant le livre), je me surprends aujourd’hui à vraiment apprécier cette espèce de… sincérité, en fait.

Pour le tome en lui même, je dois avoir préféré me 3. A ce jour, Le Talisman de Maxandre est mon tome fétiche, celui que j’aurais bien le goût de me relire, là. Ce tome-ci m’a semblé transitoire, pour tout dire.

La guerre se prépare, et nous découvrons comment chacun s’organise, qui s’allie avec qui, qui n’est pas ce qu’il semblait être

Ce tome est très centré sur les jeux de pouvoir, et tous les personnages se découvrent plus ou moins calculateurs.

Si quelque chose m’a peut-être un peu frustrée, c’est le fait que l’on passe très rapidement d’un personnage/groupe de personnages à l’autre. Ca permettait de donner une bonne dynamique au livre, mais en même temps j’aurais peut-être apprécié que certaines scènes soient plus approndies, plus longues. Certaines scènes qui auraient pu m’émouvoir ne l’on pas fait, justement car on passait directement à une autre, où la par contre c’était l’action qui primait.

Donc voilà, c’est sans doute le seul véritable reproche que je pourrais faire à ce livre, même si comme dit plus haut ça permet en même temps de lui donner un rythme… (donc, en soit, ça n’en est pas vraiment un… ahem)

Pour parler un peu plus des personnages : j’aime beaucoup Naïla. Elle me parait presque vivante, réelle. Elle n’est pas toujours animé par les meilleurs sentiments du monde, elle se vexe, elle cache certaines choses, pas comme certaines personnages si lisses ou parfaits qui ont… hum, fortement tendance à m’agacer.

Même si ses joutes verbales avec Alix ne sont plus aussi animées qu’avant, (oui, sur le coup j’ai un peu boudé, car j’aimais bien ça, moi), c’est remplacé par… autre chose. Si Naïla ne sait toujours pas trop comment prendre leur nouvelle relation, lui n’est pas mieux 😀 Par contre… j’ai un assez mauvais préssentiment, je me demande bien comment tout cela va tourner… Ou plus exactement, comment Alix va tourner…

Pas mal de personnages disparaissent dans ce tome-ci, et on sent la guerre qui approche…

Je suis décidément curieuse de connaître le fin mot de l’histoire, le dernier tome devrait sortir en France d’ici Avril/Mai je pense… ahhhhh, j’aurais bien envie d’aller un petit tour au Quebec en me téléportant (bah ouais, moi aussi je voudrais savoir faire, c’est toujours réservé au même les trucs marrants ! Trop injuste !) juste pour aller chercher un exemplaire de « L’héritier ».

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

4 Comments on “Filles de Lune, Tome 4 : Quête d'Eternité – Elisabeth Tremblay

  1. Franchement… Lance-toi dans Filles de Lune ! :p Je me souviens que j’avais trouvé le début du T1 long, mais que j’avais vraiment adhéré dés que le côté purement « fantasy » entrait en jeu ^^

  2. Depuis que tu en parle, j’ai encore plus envie de le lire, je ne sais pas comment je vais faire pour choisir mon prochain livre à lire…

  3. Ah, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! 😀

    Ohh, chanceuse, et avec les supers jolies couvertures en prime, je parie (non, je ne fais pas du tout une fixation sur les couvertures originales :D) !

    Excellente lecture alors, et profite bien de ce dernier volet des aventures de Naïla et Alix 🙂

  4. Moi aussi j’aime bien cette série par contre j’ai préféré ce tome ci au 3 =)Je ne sais trop pourquoi par contre!
    Comme je suis au Qc je commence le 5 😀
    Moi aussi j’ai très hâte de voir ce qui va se passer avec Alix!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.