Hunger Games Tome 1 de Suzanne Collins

Hunger Games

  Science-Fantasy. Trilogie de Suzanne Collins dont le premier tome est sorti en 2008 aux Etats-Unis et en 2009 en France.

 

 

Synopsis :

 

Panem, ancienne Amérique du Nord.

Composée de 12 districts gouvernés depuis le Capitole par les dirigeants.

12 districts dont le niveau de vie dépend de la proximité du Capitole. Le numéro 1 étant le plus près.

Chaque année, et ce, dans le but de contrôler la population par la peur, sont organisés des “Jeux” : les Hunger Games.

Le principe ? Un fille, et un garçon sont tirés au sort dans chaque district et sont enfermé dans une “zone” où ils doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un.

 

Katniss a 16 ans et vit dans le district 12. Pour sauver sa petite soeur, elle va prendre sa place en sachant très bien que ses chances de survis sont quasi-inexistantes.

 

____________________

 

Lorsque j’ai commencé à lire ce livre, je m’attendais à tout, sauf à ça.

  

J’ai tout de suite été touchée par Katniss et son esprit rebelle qu’elle jugule par peur de porter préjudice à sa famille, dont, depuis le décès de son père, elle se sent responsable.

 Peeta, quand à lui, est le garçon de son district sélectionné à ses cotés. Personnage ambigu que l’on découvre au fur et à mesure.

 Si je n’ai pas tout de suite était convaincu qu’il formerait une belle équipe avec Katniss, c’est sans doute car au début j’aurais aimé que Gale, le meilleur ami de Katniss soit son équipier.

Oh, pas qu’il soit tiré au sort, c’aurait été trop énorme, mais qu’il prenne la place de Peeta… mais en y réfléchissant, en pratique, cela m’aurait donné la sensation d’être un énorme cliché. Alors heureusement qu’il s’est abstenu et à laissé Peeta partir avec Katniss.

L’action est très rapide et ne souffre d’aucun ralentissement. Le piège est, qu’une fois commencé, reposer ce livre doit tenir de l’exploit. Exploit que je n’ai pas accompli… 😀

Les pages défilaient, et je ne savais pas où l’auteure voulait me mener.

Une fois dans l’arène, j’ai parfois été horrifiée par certains faits. Etant quelqu’un de très pacifique, je dois même avouer avoir songé un instant qu’ils allaient tous protester, et se liguer afin de stopper la machine Hunger Games. Mais c’était mon optimisme qui me jouait un tour. Car c’est là qu’on se rend compte que dans des situations extrêmes que le coté animal de l’Homme est bien présent. S’il faut tuer pour vivre, eh bien l’instinct pousse à faire ce qu’il faut pour vivre. C’en est effrayant de voir combien cela peut transformer l’individu le plus doux en quelque chose qui ne marche qu’aux réflexes que lui dicte ce même instinct, quant à celui qui possède déjà une nature quelque peu violente… je vous laisse imaginer.

J’ai lu pire, c’est certain, mais certains passages font que c’est un livre jeunesse pour personnes averties tout de même je crois.

Et ça, Katniss a beau le savoir, cela ne l’empêche pas de faire tout ce qui est en son pouvoir pour contrecarrer de son mieux les terribles règles des Hunger Games même si la plupart du temps c’est vain. Je pense à son action envers Rue, évidemment, qui est un passage qui m’a tout particulièrement touchée.

 

 

Ne sachant pas grand chose sur cette série, le suspense quant à “si Katniss allait s’en sortir où non” était très présent. Et j’ai vraiment aimé ça.

Maintenant, il ne me reste plus qu’à vous avertir : ne commencez pas ce livre avant d’aller vous coucher juste “pour lire deux ou trois pages avant de vous endormir”, car c’est risquer de faire une nuit blanche tant les pages se tournent sans que l’on ne s’en rendent compte ! 😀 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

10 Comments on “Hunger Games Tome 1 de Suzanne Collins

  1. Comme je te comprends ! Elle est classée dans mes séries préférées, sans autant doute !

    Merci pour ta visite et tes gentils commentaires Lupanita 🙂

  2. Cette trilogie est devenue ma saga préférée, elle passe au dessus de tous les autres livres que j’ai adoré.
    Elle est poignante, réaliste, envoutante.

  3. Bonsoir Chloé,

    Waouh ! Euh… tu me laisses sans voix. Ca c’est du commentaire comme je les aime, qui donne envie de répondre (et… me donne une l’occasion de blablater, pas besoin de beaucoup me connaître
    pour savoir que j’adore discuter :D). Si tu savais comme je suis ravie d’avoir pu te convaincre de te plonger dans Hunger Games. Ce livre est tout de même très particulier, je trouve, car comme
    tu l’as souligné il peut amener à se poser beaucoup de questions. Je n’avais d’ailleurs pas pensé à ta remarque sur le fait que, bien que le livre dénonce l’horreur du capitole, le lecteur se
    faire prendre malgré lui à ce jeu morbide… c’est tout de même assez machiavélique et même après avoir fini la série celle-ci continue à me faire me poser des questions !

    Le fameux cliché du triangle amoureux devient terriblement lassant en effet, comme si ce n’était pas déjà compliqué de gérer une histoire d’amour tout court 😀 Mais Katniss, Peeta et Gale m’ont
    vraiment plu tous les trois, et… je n’en dis pas plus de peur de te spoiler, surdouée du spoile involontaire que je suis (ahem)

    Katniss pourrait peut-être être la petite soeur d’Ellana, tu n’as pas tort ! Enfin des héroïnes intéressantes !

    En tout cas, sache que tu n’es pas la seule à avoir du mal à choisir tes lectures à suivre car tu as du mal à quitter un univers t’ayant plu. Pour ma part, aujourd’hui, je fais en sorte de
    changer totalement de genre d’un livre à l’autre afin de ne pas pouvoir comparer, ou au moins que ce soit difficile !

    Merci beaucoup pour ton passage Chloé, en espèrant connaître ton avis sur le tome 2 d’Hunger Games 😉 Passe une bonne soirée !

  4. Si j’ai une chose à te dire c’est : merci ! Je m’explique; à chacun de mes anniversaires, à chaque noël, je me retrouve plongée dans une profonde réflexion… “Et maintenant qu’est ce que je vais
    bien pouvoir demander? Evidemment un livre, mais lequel?” Il faut dire que je suis assez exigeante, mais quand j’aime ce n’est jamais à moitié! Souvent après un roman que j’ai adoré, je crains de
    passer à un autre, de peur de le trouver en dessous du précédent… Il me faut du temps pour m’extirper de ses univers ( moi, sensible? Mmm, si peu ^^)Enfin bref je me rends compte que je raconte
    ma vie là, recadrons tout ça! Donc je cherchais quelle série inscrire cette année sur ma super liste pour le “Papa Noël” 🙂 Et en cherchant sur internet je suis tombée sur ton blog… J’ai tout
    d’abord été attirée parce que tu publies sur beaucoup de livres que j’ai moi aussi dévorés, alors je t’ai fait confiance pour “Hunger Games” et tu ne m’as pas déçue ! 🙂 Alors je crois que pour
    trouver mes prochaines lectures, je ne manquerai pas de refaire un tour par ici 😉
    Si je dois ajouter quelque chose sur ce tome 1 (j’entame le 2, donc je ne peux rien dire sur la série pour le moment) c’est que comme tu le fais remarquer, l’auteur a réussi à éviter tous les
    clichés dans les relations Katniss-Peeta-Gale, alors que les raccourcis auraient été tentants et bien plus simples pour elle. Surtout quand on voit que les triangles amoureux, lancés un peu par
    Twilight, sont très en vogue en ce moment, c’est traité de manière plus vraisemblable, et sans le romantisme un peu niais qui colle (je trouve) à cette situation dans d’autres oeuvres… et à côté
    de ça, on a la violence des Jeux, la cruauté de l’homme et encore une fois l’action nous parrait réel. Je trouve ça très fort! On n’en perd pas une miette, l’action ne s’arrête pas, on veut savoir
    ce qui va se passer, qui va mourir?…(en écrivant ça je pense à un truc… je me dis que le livre dénonce cette curiosité morbide venant du Capitole, qui veut voir qui va survivre aux autres, mais
    que les lecteurs sont pris dans cette même curiosité eux aussi… un peu paradoxale,non? :D) En tout cas comme tu le soulignes, impossible de lâcher ce tome! J’ai eu le malheur de m’arrêter au beau
    milieu d’un chapitre et lorsque je l’ai repris juste pour le finir avant d’aller me coucher, je n’ai pas vu les pages défiler et j’ai fini la deuxième partie d’un trait, m’emmenant au beau milieu
    de la nuit… J’ai donc hâte de voir la suite, l’évolution des sentiments de Katniss (enfin une héroïne qui a une vraie profondeur, une psychologie travaillée! elle me fait d’ailleurs penser un peu
    à Ellana sous certains aspects…), de Peeta, le soulèvement des districts soumis,… et je me demande si la série ne va pas perdre un peu de son intérêt par la suite sans la compétition des Jeux,
    avec seulement l’espèce de pression du Capitole, rébellion, conspiration auxquelles on s’attend pour la fin. Seulement j’espère que l’adaptation cinématographique ne nous décevra pas, qu’elle saura
    éviter les pièges que le roman contourne pour ne pas toucher le plus de gens (midinettes?) possibles. Du moins pour l’instant la bande annonce, me fait plutôt bonne impression.
    Je réalise que c’est un peu inutile tout ce que je viens de dire là, du bla-bla, c’est tout moi ça ! 🙂

  5. Bonjour Mathilde ! Ravie de… eh bien, de te voir par ici 😀

    Je ne pensais pas qu’en écrivant le plus naïvement et le plus simplement du monde ce billet, je réussirais au moins à convaincre une personne de se lancer dans la lecture d’HG, alors deux, voilà
    qui est inésespéré !

    Je préfère également lire les livres avant de voir les films, mais si celui-ci t’a au moins permis de te lancer dans les livres, il faut aussi voir le bon côté de la chose 🙂 Même si avoir sa
    propre vision des choses est une des magies de la lecture, ce n’est pas moi qui te dirais le contraire !

    Moi aussi, j’ai beaucoup lu/entendu que, et le livre, et le film, avaient dérangés justement à cause de ce que tu évoques très justement : le sens caché montrant les travers de l’humain ! Je
    n’ajouterai rien sur cela, que tu as su exprimer avec brio (un pote à toi ? – Ok, je sors XD), mais je suis très en accord avec cette vision là ^^

    Chloé ? Où te caches-tu, vilaine que tu es de faire souffrir les gens ainsi ! C’est du joli, tiens ! (cela dit… t’aurais pas des astuces à me refiler, au fait ? XD) 😀

    Merci à toi pour ce message Mathilde, j’adore les “experts en racontage de vie” (comment ça “parce que j’en suis peut-être une moi aussi” ? Hé ! Même pas vrai !). Bonne journée à toi 🙂

  6. Merci, merci, merci 🙂 Oui étant une amie proche de Chloé (2 commentaires au-dessus) je te remercie car grâce à toi elle a découvert Hunger Game et me l’a fait découvrir à mon tour ! Bon, j’admets
    qu’au début je n’étais pas très enthousiaste, mais je voyais Chloé sans arrêts avec ces livres et chaque fois que je lui demandais ce qu’elle lisait , j’avais encore et toujours pour réponse «
    Hunger Games ». Alors je lui ai demandé au bout d’un certain moment qu’est-ce que c’était exactement et là elle m’a bien expliqué. C’est à ce moment que j’ai honte car j’ai eu pour seule réaction
    un « Ouais… » minable ! Puis elle m’a emmené voir le film qu’elle attendait avec impatience et sachant que je suis plus dans le visuel elle savait que ça me plairait ! Quand je suis sortie de la
    salle j’ai directement eu envie de lire la trilogie et j’ai tout de suite regretté d’avoir vu le film avant d’avoir lu le livre car j’aime bien (et je pense que je ne suis pas la seule) avoir m’a
    propre vision de l’histoire avant que l’on me l’impose (oui, vous pouvez me lancé des tomates pourries à la figure, j’ai retenu la leçon ! Lire le livre avant de voir l’adaptation !!) Quoi que
    cette adaptation cinématographique reste sur le droit chemin contrairement à d’autres… Je trouve que l’on retrouve bien l’esprit de Katniss et que le Capitole nous donne tous de suite cet esprit de
    supériorité sans tombé dans le grotesque (par les costumes et le jeu des acteurs.) Gary Ross (je trouve qu’il s’est surmonté pour ce film, mais l’on retrouve bien son univers) et toute son équipe a
    su trouver le juste milieu ! Mais cette œuvre nous montre bien à quel point l’Homme peut être pervertit et en quoi notre société d’aujourd’hui (même si l’histoire de déroule dans un futur proche)
    ne tient que sur de la manipulation et la supériorité de chacun. Cette œuvre à des sens cachés et c’est bien pour ça que je l’aime ! Quand je parle d’Hunger Games avec d’autres personnes qui n’ont
    vu que le film, les ¾ me disent qu’ils trouvaient ça inhumain et pathétique, donc qu’ils n’aimaient pas car ça les dérangeait ! Mais (pour moi en tout cas) c’est là tout le principe. Ça dérange car
    c’est totalement vrai (poussé à l’extrême d’accord mais qui nous reflète bien). Par exemple nous pouvons voir l’Homme cruel de nos jours dans la “supériorité” de Chloé (^^) qui avait lu tous les
    livres et qui profitait de mon désarroi de ne pas pouvoir lire la suite avant cinq jours (étant interne aucunes possibilité de l’obtenir avant le week-end) et de mon incorrigible envie de savoir
    tout de suite la fin d’une œuvre et autre, en me laissant croire de fausse pistes sur les possibles suites et jouant avec cette torture mentale. (Merci Chloé ! Je t’aurais un jour, je t’aurais !)
    [Moi aussi je t’aime :D] Bon, je vais m’arrêter là car Chloé et toi avaient déjà bien résumé ce premier tome et ce serait du plagiat de le vous le reprendre.

    Ps : Je d’accord sur le fait de ne pas le commencer le soir avant de se coucher… mauvaise idée ! J’avoue, je me suis faite passée pour malade afin de lire le dernier sans que l’on me dérange, mais
    cette tromperie m’a vite rattrapé en tombant réellement malade ! (cool ma vie hein ? je crois qu’avec Chloé ont est des expertes en la matière pour raconter notre vie !)

    Mathilde

  7. La première dystopie qui m’a vraiment marquée… Je ne peux que te la recommander ! Merci d’être passée, du coup 🙂

  8. Voilà une saga que je n’ai toujours pas lu! Il faudrait vraiment que je m’y lance, elle à l’air super.
    Merci du conseil en tout cas, j’en prends bien note. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.