L'Assassin Royal tome 2 : l'assassin du roi – Robin Hobb

 

 

l'Assassin Royal tome 2

 

Après avoir fini le premier tome, je me suis forcée à ouvrir un livre tout autre, histoire d’essayer de faire durer le plaisir, de changer d’univers… mais voilà, le livre en question m’a paru tellement fade et en dehors de ce que j’avais envie de lire que… je me suis résignée, et ai ouvert le deuxième tome. 😀
 
L’épilogue du premier tome l’a clôt d’une manière somme toute positive… j’ai eu l’impression que ça allait plutôt bien entre Vérité et Ketricken et que le peuple s’en trouvait rassuré, faisant plus confiance à leur roi-servant.
Mais, en reprenant leur tome deux, ces impressions devaient être fausses… car ce n’était pas du tout le cas. Bref, étrange, étrange…
 
Dans ce tome-ci, beaucoup moins d’action, pas vraiment de trame principale à contrario du premier, mais les personnages sont beaucoup plus développés, ai-je trouvé, et cela a été loin de me déplaire. Voir Fitz grandir, évoluer et commencer à mieux comprendre ce qui se joue…
 
Fitz est marqué par son essai d’apprentissage de l’art auprès de Galen et le sera sans doute toute sa vie : la peur l’ayant obligé à ériger des murs cela l’empêche d’accéder à son potentiel. Le fait d’avoir un personnage qui, (disons les choses telles qu’elles sont :D), se ramasse carrément, m’a aidée à l’apprécier, car il fait plus « accessible ».
 
De très beaux passages, comme lorsque Ketricken organise la « battue » contre les forgisés, j’ai aimé voir le personnage s’éveiller et les paroles dîtes. J’ai beaucoup aimé les Montagnards, et leur manière de vivre, notamment le principe de « L’Oblat« , le roi ou la reine des montagnards, qui se considère comme le serviteur de son peuple.
 
J’ai attendu le Fou et n’ai pas été déçue de ses apparitions, le personnage est toujours aussi drôl et mystérieux, je pense qu’il contribut vraiment à mon intérêt pour l’histoire, pour tout dire. :p
Umbre m’a manqué, je l’aime bien, le vieil assassin. 
Le fait que Fitz s’éloigne de Burrich m’a serré le coeur… je trouvais leur relation singulière; par contre j’ai aimé découvrir Prudence sous un autre jour !
 
Une jolie fin également, mais je compte lire un ou deux livres avant de me lancer dans la la suite. Mais je suis décidément ravie d’avoir commencé cette série. 🙂
 
Quelques petits mots du Fou pour finir…
_________________
« L’histoire, c’est ce que nous faisons durant notre existence. Nous la créons au fur et à mesure. Il eut un sourire énigmatique. L’avenir est une autre sorte d’histoire. » 
(P.398)

 
__________________

 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.