Le Blé en Herbe – Autant-Lara

Le Blé en Herbe - Autant-Lara

.

J‘ai enfin lu Le Blé en Herbe de Colette que tout le monde me dit de lire absooooolument depuis si longtemps ! Et comme j’ai vraiment beaucoup aimé, je me suis dit que je pourrais regarder et vous parler de son adaptation cinématographie. Ben oui, pourquoi pas … ? Des fois on a de ces idées …

Alors je vous laisse retrouver l’article de Morgana sur le livre, et moi … je vous parle du film !

 

 

Pour une fois, je vais essayer de faire clair :

– Est ce que j’ai aimé le film ?

– Non.

 

C‘est bien hein, je m’améliore en longueur d’article 😀

En fait … J’aurai bien aimé, mais ce n’est pas si simple que ça (ça ne l’est jamais!)

 

Je n’ai pas aimé le film mais j’ai bien aimé le regarder…

 

Eh oui, même répondre par oui ou par non c’est un peu trop compliqué pour moi, alors détaillons !

 

Je trouve que le film a terriblement mal vieilli, une autre manière de dire que c’est pas terrible quand il s’agit d’un vieux film 😀, en fait c’était peut-être déjà pas terrible à sa sortie, mais comme en 1954 j’étais pas née, je sais pas trop. En tout cas, aujourd’hui … c’est pas terrible …

 

Le jeu des acteurs n’est pas vraiment convaincant, souvent surjoué. Le personnage de Phil en devient agaçant. Vinca ne joue pas particulièrement bien non plus, mais c’est la seule que je trouve plutôt bien physiquement pour le rôle alors ça passe mieux ! Globalement, je trouve le choix des acteurs vraiment moyen, on foutrait des baffes à Phil et Madame Dalleray fait tout simplement vulgaire. Loin de la classe que j’imaginais pour la Dame en Blanc !

Ce que je trouve plutôt réussi en revanche, c’est l’âge de Phil et Vinca. Phil est censé avoir 16 ans, Vinca 15. Et les acteurs ont respectivement 15 ans, et .. 19 ans et ça c’est fouuuu parce qu’on dirait pas 😀

 

Et là, tout lecteur attentif se dit que si c’est le point positif de l’article, et ben on n’est pas sorti du foin !

 

Le foin … parlons-en du foin … !

(je vous jure que je n’ai pas fait exprès d’utiliser mon expression pourrie juste avant, mais du coup je trouve la transition vraiment sympathique et champêtre)

Parce que si le reste du film passe encore techniquement, même si on sent le gros éclairage studio et les plans un peu clichés, ça reste relativement discret, c’est peut-être juste de la déformation professionnelle de ma part… Mais alors quand ils entreprennent de censurer les scènes d’amour de Phil et Vinca dans le foin (fallait aller la chercher la transition, je l’admets …), on plonge la tête la première dans les séries télévisées à 2 francs 50 (en 1954 ça faisait vraiment pas beaucoup 2 francs 50, à vue de nez, parce que je calcule super bien et vite, ça fait 0,38 centimes d’€) et leur lot d’astuces kitschouilles :

Vinca regarde Phil, elle a les yeux qui brille, Phil embrasse Vinca, il lui roule dessus (pauvre petite), et là ..Zouuuuu la caméra s’envole vers les étoiles, qu’on ne voit pas puisqu’on est en studio.

 

Et j’ai trouvé ça vraiment super marrant, vrai de vrai.

 

Mais ce n’est pas dans l’esprit du roman de Colette où tout est en légèreté, dans le sous-entendu, amené discrètement et plein de poésie.

En comparaison, le film d’Autant-Lara est bien lourd. Il va jusqu’à rajouter des séquences qui ne cadrent pas avec l’esprit de l’histoire : Phil qui se retrouve nu, son maillot de bain emporté par les vagues, les bonnes sœurs en sortie à la plage avec des gamines qui poussent des cris stridents à sa vue, une copine de Vinca sortie d’on ne sait où, jalouse de ne pas avoir eu elle aussi son baiser … (comme si Phil n’avait pas assez de nanas dans le bouquin …)

 

Bon … je reste définitivement sceptique.

 

L‘image n’est pas dégueu ça sauve un peu le tout. Mon don pour le 10ème degré sauve aussi beaucoup le tout. Mais sinon …

 


B
en lisez le livre, qui lui est une vraie petite merveille.

 

 

 

Je voulais vous montrer des images pour illustrer ce que je raconte, mais la bande-annonce de l’époque n’est pas si mal. Les images sont bien choisies, la voix de Colette qui lit son livre rend un peu de poésie à cette histoire, et le bout de making off est bien intéressant. 

 

Note : Nous ne sommes pas responsables de l’apparition de publicités sur le blog. Vous pouvez télécharger AdBlock Plus pour ne plus voir les plus gênantes ! (logiciel gratuit et bien utile partout sur internet !)

 

____________________

 

Et retrouvez-nous sur Facebook, Google + et Twitter

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

One Comment on “Le Blé en Herbe – Autant-Lara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.