Le livre de toutes les réponses sauf une – Manon Fargetton

Si à la fin de l’année je devais décerner le prix de l’auteur à qui j’ai consacré le plus de chronique livre cette année, Manon Fargetton le remporterait certainement étant donné qu’il s’agit-là de mon troisième article vous parlant de l’un de ses romans. Après Le suivant sur la liste et L’héritage des rois-passeurs (sans aucun doute mon préféré à ce jour), place au Livre de toutes les réponses sauf une, roman jeunesse un poil fantastique.

Cette année, Bérénice fait sa rentrée dans un nouveau collège et son nom de famille, Lamort, provoque immanquablement des moqueries cruelles.
Mais une autre nouvelle élève, Pandora Hurlevent, l’aide à supporter les ricanements et à y faire face. Bientôt Lazare se joint à leur duo.
Tous trois apprennent à se connaître en échangeant confidences et rêveries.
Jusqu’au jour où Pandora invite Bérénice chez elle et où la vérité se fait jour

__________

Si je dis “un poil fantastique”, c’est parce que l’élément fantastique en question ne constitue pas tellement le cœur de l’histoire pour moi. Commencer cette lecture pour son côté fantastique risque d’être un peu décevant, car si l’axe touchant au fameux livre est plutôt bien exploité, il est plus un outil servant le thème principal que le thème principal en lui-même. D’autant plus que, le livre étant court (moins de 200 pages), une épopée sur un livre magique paraît peu envisageable, n’est-ce pas ? 😉

Est-ce pour autant frustrant ? Je ne trouve pas. Bérénice, Pandora et Lazare sont suffisamment attachants pour que j’ai eu envie de les suivre, quelle que soit le tournant que prenait l’histoire. Chacun est confronté à des problématiques qui sont l’occasion de traiter des sujets importants (que je ne citerai pas ici pour ne pas spoiler). Pour ma part, j’ai particulièrement été intéressée par Bérénice, dont l’histoire traite d’un sujet auquel je n’avais jamais été vraiment confrontée, dans ma vie ou mes lectures, et j’ai trouvé sa “voix” très juste. Manon Fargetton a bien dosé le drame de son histoire et a su susciter mon empathie. C’est sensible, mais pas pathétique.
En plus de ça, je suis ressortie de ma lecture avec la furieuse envie de lire Bérénice de Racine, et j’ai toujours adoré quand un livre me donne envie d’en lire un autre en particulier. C’est un peu comme si l’un mes amis me présentait l’un de ses amis en me disant “tu vas voir, il est cool, je pense que vous pourriez bien vous entendre” ! 😀

L’alternance des voix Bérénice/Pandora est agréable, cela donne un peu de rythme au récit et créé parfois un peu de suspens tout en aidant à susciter l’empathie dont je vous parlais plus haut. Je suis sûre que les jeunes lecteurs aimeront la petite taille des chapitres ainsi que le travail fait sur la mise en page : les petits dessins en tête de chapitre sont très sympas, avec les petites indications qu’ils donnent sur le contenu du chapitre (“tiens, un skate, Lazare va réapparaître“).

En conclusion, je trouve que c’est le genre de livre assez top pour des pré-ados/jeunes adolescents qui aiment lire : le côté fantastique en fait une lecture un peu mystérieuse et attrayante, tout en sensibilisant à certains sujets. (Mais si vous avez encore le cœur de jeunes lecteurs, pas de raison de vous priver non plus, hein 😉 )

 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

6 Comments on “Le livre de toutes les réponses sauf une – Manon Fargetton

  1. Ayant beaucoup aimé ce livre et Le suivant sur la liste, j’ai hâte de me plonger dans L’héritage des rois-passeurs 🙂

    • J’ai vraiment aimé la fantasy adulte de Manon Fargetton, j’espère que ça te plaira autant qu’à moi ! 🙂

  2. Manon Fargetton est une auteure que j’ai très envie de découvrir (notamment à cause de toi^^), j’espère pouvoir lire un de ces romans avant la fin de l’année !
    Tu me conseillerais de commencer par lequel toi ?
    Des bisous !

      • J’apprécie le soutien, à nous deux on va réussir à convaincre Plouf ! 😀

    • Ce que j’ai préféré reste sa fantasy adulte, donc L’héritage des Rois-Passeurs 🙂 Elle a une écriture assez différente en fonction de son public, je trouve, donc il faudra que tu vois ce qui te parle le plus, aussi, je pense 🙂
      Des bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.