Le Suivant sur la liste (Intégrale) – Manon Fargetton

Après Samantha Bailly, voici un article sur un roman d’une auteure dont je voulais découvrir le travail depuis longtemps (ouuuuh, qu’elle est lourde cette phrase… vous êtes toujours là ?) : Manon Fargetton.
Vous remarquerez que j’ai fait ça bien : je me suis carrément lancée dans l’intégrale qui vient de sortir, histoire d’être bien au fait de cette série. 😀 Et au passage, l’intégrale est plutôt belle gôsse avec sa belle couverture noire et ses rabats.

Sans plus attendre, l’histoire : 5 adolescents, Izia, Morgane, Timothée, Samuel et Nathan. Tous ne se connaissent pas, et pourtant ils sont liés les uns aux autres sans le savoir. Lorsque l’un d’entre eux meurt dans des circonstances douteuses, c’est le début d’une course-poursuite contre ces personnes qui en veulent à leur vie. Mais pourquoi ? Qu’ont-ils de particulier, ces collégiens ?

_________

Je préfère ne pas trop en dévoiler sur l’intrigue. Je ne savais même pas de quoi parlait exactement cette série quand j’ai tourné la première page, et ça a beaucoup participé à mon intérêt : je me demandais où l’auteure voulait m’emmener. Je savais simplement que c’était un thriller jeunesse.

La narration participe à donner du rythme au récit : on passe d’un point de vue à un autre très rapidement.
Chaque adolescent a des caractéristiques très définies : Morgane la fille sublime et populaire, Izia la fan de rock et d’objets vintages, Samuel l’adolescent rebelle qui menace de tourner mal, Nathan le génie de l’informatique. Au final, il n’y a que Timothée que j’ai plus de mal à vous définir en quelques mots. Timothée, je l’ai juste trouvé touchant (merci pour cette info indispensable…) 😀 La psychologie des personnages est sûrement la plus grosse faiblesse que j’ai trouvée à la série. Elle m’a parue un peu trop superficielle, même pour un roman jeunesse (ce n’est pas une excuse, d’abord :D). Même si, pour sa défense, l’intrigue explique le côté très poussé de certaines caractéristiques des personnages, ce qui a été une très bonne surprise !

Le point fort du Suivant sur la liste, c’est pour moi sa quasi-absence de temps mort. La durée de l’action est très réduite dans chaque tome et l’auteure nous emmène dans une spirale d’actions qui s’enchaînent à toute vitesse. Je comprends que les jeunes lecteurs aient adoré ! D’autant plus que l’écriture accompagne ce côté « droit au but » avec des phrases courtes, qui décrivent efficacement l’action en cours. Un petit peu trop efficacement pour moi parfois justement, mais c’est un avis très personnel : vous connaissez mon goût pour les descriptions 😀
La meilleure preuve que le bouquin a quand même bien fonctionné sur moi, (même si je n’ai plus 12 ans et que je fais des reproches de vieille à ce pauvre livre :D), c’est que j’ai emmené l’intégrale avec moi partout. J’ai pris le train avec et je l’ai trimballé dans mon sac une après-midi entière (mon épaule a failli ne pas survivre) alors que le machin pèse environ 140kg (environ, j’ai dit).
L’histoire a été poussée plus loin que ce que j’aurais pensé au début, même si la plupart retournements de situations étaient largement prévisibles. J’avais l’impression d’être dans une série TV de mon enfance, à la Totally Spies (ce qui est un gros compliment, vu la fan que j’étais)(Sam, c’est la meilleure d’abord). On sait comment ça va se passer, mais on est pris dans cette histoire pleine d’adrénaline 😀

En conclusion, je pense que Le Suivant sur la liste fait partie de ces livres que j’aurais dû lire à 12-13 ans pour l’apprécier pleinement. Je comprends le succès auprès des jeunes lecteurs et j’ai d’ailleurs été bien réceptive malgré tous les reproches que j’ai faits : l’intégrale s’est lue sacrément vite !
Maintenant, je n’ai qu’une seule envie : découvrir les romans de Fantasy qu’a publié récemment Manon Fargetton (L’héritage des rois-passeurs, coucou !)

 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

6 Comments on “Le Suivant sur la liste (Intégrale) – Manon Fargetton

  1. J’ai bien aimé l’aspect de la couverture (moins la pastille permanente). Je rélève les mêmes choses que toi sur la psychologie des personnages et les actions à tout va. J’ai trouvé quelques facilités mais clairement le roman est bien pensé pour le public plus jeune.

    • J’avoue aussi que je me serais volontiers passée de la pastille permanente 😉
      Je suis contente de savoir que tu as également relevé ces choses-là. Je te rejoins sur le fait que c’est vraiment une bonne série pour de jeunes lecteurs 🙂

    • Je savais que je pouvais compter sur toi pour reconnaître la supériorité de Sam !

      • Ben voui quand même, les autres, elles servent vraiment à rien (ça part dans le débat sur Totally Spies là, ya du niveau)

        • Grave. C’est l’évidence même. Je vote pour un remake consacré à Sam.
          (Bah quoi ? C’est un sujet hautement philosophique, Nietzsche lui-même disait en parlant des Totally Spies « Sam est ontologiquement la meilleure ». Si, si).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.