Le Voyage Extraordinaire, t 1, 2, 3 – Filippi et Camboni

Le Voyage extraordinaire me faisait déjà de l’œil depuis un moment quand je suis allée visiter la maison de Jules Verne à Amiens et que le tome 1 en a profité pour me faire des coucous appuyés depuis la boutique de souvenirs.

En général je n’achète jamais rien dans les boutiques de souvenirs. Fidèle à cette tradition j’ai dit à mon frère « Oh, cette BD elle me tente depuis un bout de temps, je l’achèterai un jour, mais pas maintenant. » Il m’a demandé « Pourquoi pas maintenant ? ». Mmmmh… Eh bien c’était une bonne question et je n’avais aucune bonne réponse… Alors je l’ai prise, je suis vraiment influençable parfois 😀 Au moins, ça fait un souvenir de cette visite plus sympa que si j’avais pris un taille crayon en forme de tête de Jules Verne (avec une barbe en vrais poils) (Non rassurez-vous, ça n’y était pas vraiment, ça sort juste de mon esprit farfelu).

Du coup j’ai lu le tome 1, puis j’ai acheté les deux autres, puis je vous en parle Tadadam ! (Entre temps j’ai appris qu’il y avait un deuxième cycle, mais c’est une autre affaire)

159120_c

Le Voyage extraordinaire peut être considéré comme une adaptation de l’univers de Jules Verne. Et pas vraiment comme une adaptation de romans des Voyages Extraordinaires (attention c’est un piège, moi je suis tombée dedans :D)

Et si je ne suis pas une fan incontestée de Jules Verne, cette ambiance steampunk des illustrations me plait vraiment beaucoup (beaucoup beaucoup!).

Noémie et son cousin Émilien, cherchent à retrouver le père de ce dernier qui a disparu, certainement enlevé par des gens (malveillants) qui voulaient lui voler son prototype pour le concours Jules Verne. Tout ça sur fond d’uchronie : la Première Guerre Mondiale a lieu en 1927 et à l’Axe et aux Alliés s’ajoutent … le Troisième Axe. Des robots en fait. C’est un peu tordu tout ça, mais on y croit 😀 Du moins dans les deux premiers tomes. Les décors font voyager : de l’arbre-cabane géant aux zeppelins, de Londres à Paris … L’histoire est amusante et plutôt bien menée, on visite les villes, découvre des serres, sans oublier qu’on est toujours poursuivi par des méchants et qu’on ne sait pas qui c’est, of course ! C’est palpitant n’est-ce pas ? J’avais une folle envie de partir avec eux, et de m’habiller comme eux et de construire des robots !

Les deux premiers tomes m’avaient vraiment convaincue et j’attendais beaucoup de la révélation finale censée arriver dans le troisième tome. Et c’est là que tout part en vrille …

Dès les premières pages de ce troisième tome j’étais moins prise. Le steampunk est dilué dans une ambiance kitsch de croisière avec piscine. Un univers qui paraît bien plus contemporain, en mode Titanic, ou La Croisière s’amuse … Les personnages féminins sont toujours en bikini ou en nuisette (c’est sexy quand elles se battent vous comprenez?), même Noémie, qui est censée avoir 16 ans est mise en avant de cette manière. Par contre, les mecs ont une espèce de vieux maillot en laine à l’ancien, le décalage est étrange … Ca m’a un peu désarçonnée, d’autant plus que c’était loin d’être le cas dans les deux premiers tomes.

A côté de ça, la résolution du graaaaand mystère m’a paru un peu précipitée. Certaines révélations sont un peu tombées à l’eau car je m’y attendais un peu, je n’ai pas été surprise. D’autres au contraire arrivent au milieu de nulle part. Et surtout, tout arrive d’un coup.

Je n’aime pas ce genre de fin où rien est amené, tout tombe d’un seul coup, raconté par un personnage qui explique les tenants et aboutissants de l’intrigue. Je trouve ça trop facile et pas du tout prenant … Pas grand chose pour me plaire dans ce tome 3 donc. Heureusement que j’aime toujours autant les dessins, et que le début de l’histoire m’a suffisamment convaincue.

J’étais un peu désespérée quand j’ai vu qu’il sortait un tome 4 alors que je n’avais pas fini les 3 premiers (j’aime les séries courtes :D), mais en fin de compte, tant mieux, j’aurais détesté finir cette série par ce tome 3 :p Loin de m’avoir démotivée, il me donne encore plus envie de lire le deuxième cycle pour donner une nouvelle chance au Voyage Extraordinaire 😉

Pour conclure, si le tome 3 m’a déçue, je vais rester sur les notes positives des deux premiers qui nous amènent dans une aventure steampunk à souhait. Ca bouge, il y a de l’humour, de super dessins … Je suis curieuse de voir ce que donne le 4. A condition qu’il soit dans la lignée des deux premiers tomes, pas du troisième, et qu’il n’y ait pas toutes les gonzesses à moitié à poils :p Il a atterrit il y a peu dans ma bibliothèque, je devrais donc bientôt le lire et je vous en donnerai des nouvelles ! 😉

Egalement dans l’Edition spéciale « Autour de Jules Verne » :

    • Morgana vous parle du Musée Jules Verne à Nantes
    • La Luciole vous parle de la maison de Jules Verne à Amiens
    • L’univers de Jules Verne est partout, puisqu’on l’a aussi croisé lors de notre voyage à Prague, au musée des effets spéciaux. C’est à la fin de la vidéo si vous voulez voir des décors de films reproduisant les gravures des livres de Jules Verne et Morgana et la Luciole faire du vélo volant 😀

 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.