Les aventuriers de la mer, tome 4 – Robin Hobb


Les-aventuriers-de-la-mer-T4.jpg

Spoilers sur les tomes précédents

Vous pouvez toujours lire mes avis sur ceux-ci, cela dit 😉

 

* Les aventuriers de la mer, tome 1 – Robin Hobb

* Les aventuriers de la mer, tome 2 – Robin Hobb
* Les aventuriers de la mer, tome 3 – Robin Hobb

 

 


 

Avec ce tome, j’ai donc entamé l’équivalent du deuxième en vo. Ici, la raison de la présence de pas mal d’éléments commence à apparaître. Parangon, à commencer. Ainsi que l’Histoire des Serpents. Enfin ! ai-je envie de dire pour ces derniers. Ca en a mis du temps à arriver, mais je dois dire que je suis totalement séduite par ce qui s’annonce de ce côté-là.

 

Plus délicat, l’opération que Hiémain est condamné à effectuer sur Kennit. Si elle réussit, lui et son père auront la vie sauve. Mais si Kennit trépasse, ils la perdront. Charmant. Je vous passe les détails des réjouissances, c’était juste répugnant, mais drôlement bien raconté. C’est terrible ce que je raconte : ca fait la petite nature qui se découvre des goûts sanguinaires XD Hiémain, tu m’agaces profondément de temps à autres avec tes réactions, mais tu es mon héros malgré tout. U_U

Après cette déclaration des plus charmantes c’est mignooooon, parlons d’Althéa. Depuis le début, je ne cache pas mon affection pour ce personnage. Ici, j’ai beaucoup aimé sa relation avec la vivenef Ophélie, les révélations sur elle-même qu’elle a, les tentatives de ce pauvre Grag (désolée mon grand, mais je crains que tu n’aies aucune chance à côté de Brashen… du moins je l’espère… très, très fort), sa façon d’affirmer qui elle est lors de ses retrouvailles avec sa famille. J’ai moins aimé le fait qu’elle et Brashen soient séparés durant tout le tome, leurs confrontations m’ont bien manquées.

Je suis toujours aussi sceptique envers Keffria. Elle évolue, mais terriblement doucement et ses manières de se raccrocher toujours à Kyle me fatiguent.

Concernant Malta, soyons honnêtes, elle est toujours aussi insupportable. Mais j’ai aimé ce qui lui arrivait. Son histoire avec Reyn et les informations qu’elle amène sur le désert des Pluies m’a plu. Il faut bien avouer qu’elle est terriblement intelligente et redoutable, mais si… je ne sais pas, elle “voyait la lumière”, ou prenait une bonne paire de…. euh, si on la recadrait, je suis certaine qu’elle pourrait faire de grandes choses.

Par contre, je dois l’avouer, je commence à craindre le pire pour Vivacia. Ca ne me plait pas du tout, mais alors, pas du tout. Je sens que je vais encore tempêter à la lecture de ce qui va suivre. Mais bon, que voulez-vous, je serais incapable de résister à l’envie de la lire.

 

 


 

Un tome qui m’a beaucoup plu.

J’ai aimé le fait que l’on soit plus souvent à Terrilville avec la famille Vestrit et moins avec Vivacia.

Une mention spéciale à l’histoire naissante entre Reyn et Malta. Ce premier m’intrigue terriblement.

La suite ! La suite !

 

 



 


Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

9 Comments on “Les aventuriers de la mer, tome 4 – Robin Hobb

  1. Ah oui! Il devient vraiment intéressant ce Reyn, il me plaît bien.

  2. Ecoute, je comprends car, en lisant les Aventuriers, j’avais envie de relire l’AR. D’autant plus que je suis retournée lire quelques avis dessus et… arg ! J’ai prêté mon tome 1, donc ça devra
    attendre, mais j’en ai très envie 😀

    Nous sommes bien d’accord ! Althéa et Brashen, c’est le bien :p

  3. Tu me donnes envie de les relire avec tes avis, j’aime vraiment trop cette série !
    J’adore Althéa aussi et j’ai bien aimé Grag même si je suis d’accord pour dire que lui et Althéa, ça serait pas aussi bien que Brashen.

  4. Je comprends ! Moi, j’ai envie de relire le tome où Jek rend visite au Fou dans l’AR, parce que je ne me souviens pas en détails de toutes les nouvelles qu’elle lui rapporte. Il me semble
    qu’Althéa est enceintre, mais je ne suis même plus sûre… 😀

    C’est vrai ! Mais j’aimais tellement le couple Althéa/Brashen que j’avais tendance à être mauvaise avec lui (bouuh la vilaine !). Cela dit, j’ai été vraiment contente pour lui lorsqu’il a trouvé
    Eke ^^

  5. En plus, j’ai vraiment envie la car je vais bien pouvoir découvrir tous les éléments de l’AR que je n’avais pas forcément remarqué à la première lecture !
    Oui, mais Grag est chou quand même ! Je sais pas pourquoi je l’aime bien comme ça.

  6. Vraiment ? Il faut vraiment que je relise ce passage alors *_* 😀 😀

    A la base, je voulais suivre l’ordre chronologique, pour te dire. Mais lorsque j’ai eu fini le premier cycle de l’AR, je n’ai pas pu m’arrêter là… Du coup, j’ai préféré rater certaines
    “subtilités”, plutôt que de lire de manière baclée les Aventuriers de la mer. Même si ça m’a empêché de connaître certains détails et de faire certains recoupements, je suis quand même contente
    d’avoir pu savourer comme il se doit chacune des séries grâce à ce choix ^^ Cela dit, lorsque je conseille la série, je parle toujours de l’ordre dans lequel il faut normalement la lire 😀

    C’est vrai, ce côté “chaleureux” m’a beaucoup plu. Et puis, Ophélie, c’est une sacrée vivenef, celle-là. Qu’est-ce qu’elle peut être drôle !

  7. Tu ne trompes pas :p
    L’idéal c’est vraiment de lire les cycles dans l’ordre chronologique, si j’avais su au début… C’est pour ça que je persécute mes copines pour qu’elles le fassent. Au moins elles auront les
    informations dans l’ordre.
    Même si je les aime bien, je tiens pas non plus particulièrement à ce couple, ça doit être pour ça que Grag m’a été plus sympathique (mais je le voyais pas forcément avec Althéa). Puis j’aime
    beaucoup sa famille et leur vivenef, ils ont vraiment un côté “chaleureux”.

  8. Tu as peut-être raison. Franchement, cette fin du tome 6 ne donne pas du tout envie de faire une pause dans la série. La situation dans laquelle sont les héros équivaut presque à une grosse
    banderole : “Bah ? T’attends quoi pour te jeter sur la suite ?” 😀

    Je comprends tout à fait, j’ai vraiment aimé cela moi aussi 🙂

  9. Je pense que ça l’a fait à beaucoup de gens et c’est dommage. Peut-être que Robin hobb aurait du passer plus de temps sur sa conclusion du tome 6 et moins sur son introduction du 7!
    Oui, et on sent vraiment une complicité “familiale” entre eux, j’aime beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.