Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'Ombres – Karen Marie Moning

Je vous en avais déjà parlé :

 

* Fièvre Noire (Les Chroniques de MacKayla Lane) – Karen Marie Moning

 

* Fièvre Rouge (Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 2) – Karen Marie Moning

 

* Fièvre Faë (Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 3) – Karen Marie Moning

 

* Fièvre Fatale (Les Chroniques de MacKayla Lane) – Karen Marie Moning

 

Spoilers pour les personnes n’ayant pas lu tous les tomes précédents 😉

Fievre-d-Ombres.jpgPrésentation de l’éditeur

“Rien n’est au-delà de mes capacités. Je suis tout. Vous êtes un
livre. Des pages avec une reliure. Vous n’êtes pas né. Vous ne
vivez pas. Je ne connais pas la peur. Que voulez-vous de moi ?
Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi. Files yeux sont ouverts. Je
suis le bien. Vous êtes le mal. Conversation avec le Sinsar
Dubh

J’ai lu ce livre quelques jours après sa sortie à peine, (soit fin février), mais comme cela tombait à une période où je n’avais pas de temps pour écrire mes billets et bien… Fièvre d’Ombres a un peu été mis au coin 😀

Mais bon. Ca y est, cette fois-ci est la bonne, vous allez tout savoir, ou presque, sur ce que je pense de la fin de l’histoire de Mac et Barrons !

Des découvertes plutôt prévisibles mais pas moins savoureuses…

En effet, je rappelle qu’à la fin de Fièvre Fatale nous laissions Mac dans une situation d’autant plus terrible que nous ne faisions que deviner plus ou moins pourquoi elle était aussi horrifiée. KMM avait encore frappé, ne nous laissant que quelques indices par-ci par-là…

Concernant l‘identité de la bête, je dois dire que j’avais bien sur deviné, et je pense qu’à ce stade-là tout lecteur s’en doute plus ou moins (même plutôt plus que moins). Mais ce n’était pas pour me déplaire car la situation était déjà assez saisissante comme ça pour, qu’en plus, nous soyons noyés sous l’incertitude, non ? 😀

… puis le temps des révélations

Oui. Parce qu’il fallait que ça arrive un jour. L’auteure devait bien nous lâcher le morceau. Bon, il faut quand même préciser qu’elle nous ballade et sème des fausses pistes durant encore un bon moment avant, mais nous y arrivons enfin vers la fin du livre 😀

Dans ce tome-là, nous apprenons donc enfin : Qui a tué Alina, la véritable identité de bien des personnages, la véritable histoire des cours Seelie et Unseelie en détails, et… la réponse à cette question fondamentale : Qui est Jéricho Barrons ? Enfin, oui. Et ce n’est rien de le dire.

J’ai retenu mon souffle et suis restée bouche-bée à plusieurs reprises ; juste top quoi 😀

Mac 0.5

Oui, parce que, apparemment, il est de mise de faire évoluer notre héroïne de manière très visible à chaque tome. J’aime bien cette idée, même si je dois avouer que je suis peut-être la seule à presque préférer la Mac du début. J’aimais son côté décalé, totalement hors contexte dans ses robes roses et avec ses ongles peinturlurés. Là… notre Mac 0.5, elle a un peu pris la grosse tête, et force m’est d’admettre que j’adhère beaucoup moins. Heureusement que c’était le dernier tome car je crois qu’une version de plus, et elle commençait à me devenir sérieusement antipathique 😀

Un rythme haletant

Même si ce tome est encore plus épais que ses petits frères, il faut avouer que l’auteure a le chic pour faire passer un tome de 888 pages comme un
e lettre à la poste. Je n’ai pas vu les pages défiler, et les ficelles employées rendaient le tout très addictif : c’était comme si j’avais de la colle dans les mains ! Impossible de lâcher le livre ! (même si, à cause de son poids, j’ai bien cru me faire une tendinite du pouce XD)

Une ambiance bien sombre, accentuant cette sensation que l’on ne savait pas ce qui allait nous tomber dessus la ligne suivante.

Bref, l’écriture de KMM est toujours aussi efficace, tout en plaçant de jolis petits messages sur la vie en général que j’ai beaucoup aimé.

* *

 

En bref, une série que j’ai vraiment adoré ; quel plaisir de connaître enfin grand nombre de ses secrets… grand nombre, car j’ai bel et bien la sensation  qu’il me manque encore des précisions, et j’ai la nette impression que KMM a gardé des cartes dans sa manche afin de pouvoir nous offrir quelque chose d’aussi chouette dans sa prochaine série tournant autour de Dany.

Un final grandiose que j’ai dévoré, où l’on se rend compte combien tout était prévu et calculé depuis le début ; mon tome favori avec le premier, avec peut-être pour seul point noir une Mac qui a évolué d’une manière qui m’a un peu agacée.


Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

9 Comments on “Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'Ombres – Karen Marie Moning

  1. C’est ce qui se dit, et je suis curieuse de voir si c’est exact. Car même si le personnage ne m’a pas plus emballée que ça, je fais confiance à KMM pour me prouver qu’il mérite largement mon
    attention 😀

  2. Oh oui, vivement cette nouvelle série et je sens que Ryodan va y avoir sa place 😉

  3. Alors si tu le sens… je vais te faire confiance :p

  4. Oh, oui ! Je t’invite chaudement à te lancer ! 🙂

  5. Ohlala il faut absolument que je commence cette saga tout le monde n’en dit que du bien et le tome 1 est dans ma PAL !

  6. La plupart inattendues, oui 🙂 Une fin à la hauteur, tu avais absolument raison :p

  7. Que de révélations dans ce tome et dont pour la plupart inattendue lol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.