Les étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige – Sophie Jomain

Les-etoiles-de-noss-head-T1.jpgPrésentation de l’éditeur

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont finalement se transformer en véritable conte de fée… puis en cauchemar. Sa petite vie tranquille, ses idées bien arrêtées, ses projets… tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, faire face à ce qu’elle n’aurait jamais pensé croire un jour, car les légendes n en sont pas toujours… Leith ne s attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l Esprit a choisi: c est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher sa vraie nature encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu il n est pas tout à fait humain ? Il n’a pas le choix, leur rencontre l’a mise en danger. Lui seul peut lui venir en aide.

J’entendais parler depuis un moment de l’auteure, Sophie Jomain, et étais bien décidée à découvrir sa plume. Réédité il y a peu chez la jeune maison d’édition Rebelle, le tome 1 des Etoiles de Noss Head m’intriguait fortement.

Alors ? Au final ? Je pourrais faire mon insatisfaite chronique moyenne, et vous dire que le suspense n’était pas aussi intenable que je l’aurais aimé, car j’ai de suite deviné qui était le « grand méchant », qu’il y a certains petits points qui ne font pas vraiment crédibles (sauf si l’un de vous me présente une jeune de dix-huit ans qui parle comme Hannah, promis, je retire ce que je viens de dire, je ne demande que ça). Bref. De petits points négatifs, oui, mais pas de ceux qui m’ont obsédés durant toute ma lecture, donc pas spécialement importants pour moi. C’est le genre de choses qui, à mon avis, peuvent disparaître petit à petit dans les tomes 2 et 3.

Hannah va faire ses dix-huit ans dans quelques jours. Elle qui comptait les passer auprès de ses amis à Paris et la voilà qui est obligée de partir passer ses vacances chez sa grand-mère à Wick, complètement perdue dans la campagne ! Voilà un été bien triste qui se profile à l’horizon… jusqu’à ce qu’elle fasse la rencontre de Leith, un étrange garçon craint par beaucoup ; d’étranges choses se disent sur lui…

Pour être sincère, j’ai ouvert le livre en début d’après-midi, et il m’a été impossible de le lâcher jusqu’à l’avoir fini quatre heures et demi plus tard. Le premier chapitre m’a laissée un peu sceptique (je sortais des trois derniers tomes de l’Assassin Royal… la transition a été un peu rude), et puis, très rapidement, je me suis laissée porter par les mots de l’auteure : simples, mais efficaces, donnant un ensemble très agréable qui, sans être prise de tête, ne fait pas du tout baclé comme j’en ai parfois l’impression dans des livres contemporains, sous pétexte que, justement, ce sont des livres contemporains.


Hannah est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Elle est imparfaite et parait vraiment réelle (même si, comme je le disais plus haut, certaines de ses expressions font un peu désuètes), ce qui m’a permis de me sentir très proche d’elle. C’est exactement le genre de personnage que j’apprécie énormément.

Leith est juste… Leith. Il est beau, il sent bon le sable chaud, c’est un rêve à lui tout seul ; moi, je me suis laissée prendre à son jeu de séduction avec Hannah… les papillons dans le ventre et les soupirs à outrance inclus.

Par contre, je cris au scandale. Oui, rien de moins. Moi aussi, il y a peu, je suis venue habiter avec ma famille dans un tout petit village perdu dans les montagnes et bien, j’ai eu beau chercher… pas le moindre Leith à l’horizon ! Pourtant, je vous assure que je passe beaucoup de temps à me balader dans les champs et forêts alentours, toute joyeuse, les cheveux au vent… Vous le croyez, ça ? C’est toujours les mêmes qui ont de la chance ! 

Les pages tournaient toutes seules, et je me suis aperçue que j’aimais vraiment ce que je lisais lorsque j’ai pris conscience du « grand sourire béat de la crétine satisfaite » – comme dirait une amie à moi 😀 – que j’arborais.

Je ne me suis pas ennuyée une seconde, les actions s’enchainent et je me serais volontier achetée le tome 2 directement si je n’avais pas lu que la fin était juste terrible ; du coup, je pense attendre la sortie du 3 pour pouvoir lire les deux à la suite. 😀

Si vous aimez la littérature pour jeunes adultes, franchement, je ne peux que vous recommander cette série qui a su me séduire et me faire rêver l’espace de quelques heures… et même encore aujourd’hui lorsque j’y repense. ^^

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

9 Comments on “Les étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige – Sophie Jomain

  1. Et bien non, je n’ai pas souvenir de t’avoir laissé de commentaire sur ce livre :/ Mais ne t’inquiète pas, il m’arrive fréquemment de confondre comme ça 😀 Tu as lu le T2 ?

  2. Ben oui, je croyais que tu avais laissé un comm’ dans l’article où j’ai écris mon avis sur ce livre, j’ai dû me tromper de personne lol.

  3. Cette fin de tome 2… elle en fait couler de l’encre, c’est le moins que l’on puisse dire ! J’ai grande hâte de voir ça, vivement mai !

  4. C’est pas toi non plus qui m’a laissé un comm’ sur le tome 02 mdr.
    Le tome 02 est très agréable car on apprend plein de chose et la fin est un vrai déchirement.

  5. La sortie du T3 doit normalement se faire en mai, je veux enchaîner la lecture du 2 et du 3, parce que sinon, avec tout ce qu’on dit de la fin du 2, je sens que je risque de crisser des dents 😀

  6. Tu vois, tous ces défauts je m’en souviens et, malgré tout, je garde un excellent souvenir de ce moment de lecture (je n’avais pas pu le lâcher, il m’avait fait l’après-midi du coup :D). Je suis
    desolée que tu n’aies pas été si convaincue que ça… Mais tout de même très contente que tu aies fait la connaissance d’Hannad et Leith (j’avoue que son humour est pour beaucoup dans son charme
    :D) 🙂

  7. Du coup je l’ai enfin lu ! Hannah est effectivement très imparfaite, et je dois dire que son immaturité m’a parfois agacée ! Mais c’est vrai que les pages se tournent toutes seules et que le roman
    se tient bien. Pas follement original non plus, avec certains évènements trèèèèès prévisibles 😉 Le côté « coup de foudre absolu et éternel » ne marche plus trop avec moi, mais j’aime bien leur
    couple et surtout, j’adore Leith et son humour (surprenant, non ?) Bref, pas entièrement convaincue, mais je lirai quand même la suite avec plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.