Les livres que j'aurais bien envie d'accueillir chez moi

Salutations,

 

Une très sympathique semaine de lecture pour moi vient de s’écouler, avec, entre autres, la découverte que fut « Les Chants de la Terre », d’Elspeth Cooper.

Noël approche, j’ai fait ma liste de livres au papa noël (et celle aussi de chanteurs Coréens, on ne sait jamais s’il m’amenait un Soohyun, un Kiseop, ou un Kevin… moi, je ne suis pas compliquée), commence à chanter joyeusement Jingle Bells à m’en casser les cordes vocales et à avoir envie de regarder Sister Act (oui, dans ma tête gospel = noël). Bref, tout est normal dans le meilleur des mondes.

And you know what ? I’m Happy.

 

Aujourd’hui, je vous propose une petite liste des livres que j’ai follement envie de reccueillir chez moi, bah oui, il commence à faire froid, s’ils sonnent à la porte, ils peuvent compter sur moi pour la leur ouvrir (très) grand.

(Aucun rapport avec les dernières sorties ou ma liste de noël qui ne contient aucun d’entres eux.)

 

Azilis-T1.jpg

Présentation de l’éditeur

Ne voyez-vous pas le chemin du vent et de la pluie ? Ne voyez-vous pas les chênes qui se heurtent ? Ne voyez-vous pas la mer fouetter la mer ? Le voyez-vous pas le soleil se hâter dans le ciel ? Ne voyez-vous pas les étoiles tomber ? Ne voyez-vous pas le monde en danger ?

 

Ca fait des lustres que cette trilogie me tend les bras. Du jeunesse qui se passe en Gaule, en 477, sur fond de mythe Arthurien. Nul besoin d’en dire plus. C’est fait pour moi, j’en suis certaine 😀

 

Corbeau-copie-1

 

Présentation de l’éditeur

Des cendres de Colossaë est né le peuple des Voyageurs, qui vont à travers le monde pour combattre l’Ombre. Craints de ceux qui redoutent la magie, les clans Voyageurs ont été décimés par les hommes qu’ils ont juré de protéger… Séraphe est l’une des dernières Voyageuses. Elle a été sauvée par un ancien soldat : Tiër. Ensemble ils se sont construit une vie tranquille. Jusqu’au jour où Tiër disparaît. Séraphe est alors rattrapée par ses vieux démons. Elle est la seule qui puisse tenir la promesse faite par ses ancêtres…

 

De la même auteure que Mercy Thompson, (série d’Urban Fantasy pour laquelle j’ai un coup de coeur), Corbeau est une série de Fantasy un peu spéciale pour ce que j’en sais, car nous ne suivons pas un seul héros, mais toute une famille.

Ce sera aussi un très bon moyen, j’en suis sûre, de patienter jusqu’à la prochaine parution une fois que j’aurai lu tous les tomes parus de Mercy 😀

 

Fievre-Fatale.jpg

Présentation de l’éditeur

« A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c’est-à-dire, en l’occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer… mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j’entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j’ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre. Saurai-je faire face à la vérité ? ».

 

La fin du tome 3 est terrible, et je suis tout bonnement surexcitée à l’idée de retrouver Mac… Peut-être aurai-je (enfin XD) (quelques) réponses ? (Oui, je me permets d’avoir quelques illusions comme celle-ci de temps à autre :D).

 

La guerre des elfes

 

Présentation de l’éditeur

La vie de Henry Atherton bascule le jour où il
capture… un papillon ! Ce papillon très spécial n’est autre que Pyrgus, héritier du royaume des fées de la lumière. Entré dans le monde de Henry par un portail magique saboté, Pyrgus doit, coûte que coûte, rentrer chez lui. Car là-bas, Beleth, le démon des fées de la nuit, rêve de conquérir le pouvoir !
Malgré lui, Henry est entraîné dans la terrible guerre qui divise le royaume. Pour secourir Pyrgus,
lui aussi doit franchir le portail qui permet d’accéder au monde des fées, désormais à feu et à sang…

 

J’avais emprunté il y a un bon moment les deux premiers tomes à la bibliothèque (cela s’appelait alors « La Guerre des Fées » et non des Elfes), puis acheté en poche le troisième… mais je dois avouer que j’aimerais bien connaître le fin mot de l’histoire, et la réédition sous forme d’intégrale me donne très envie de tout relire ^^ (et puis regardez moi cette couverture… j’aime vraiment beaucoup, beaucoup)

 

Le-Protectorat-de-l-Ombrelle-T1.jpg

 

Présentation de l’éditeur

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales.

Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté ! 
Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. 
Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame -t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

 

Cette série, c’est un peu mon obsession du moment.

Je VEUX ce premier tome, c’est un impératif XD

J’ai passé ma journée dans les librairies hier, et je l’ai vu plusieurs fois… ç’a été un calvaire, ni plus ni moins.

Le jour où je pourrai (enfin) le lire, je crois que je ferai brûler un cierge. Au moins.

 

R&S

 

Quatrième de couverture

Raison et sentiments sont joués par deux sueurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l’imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

 

J’ai une furieuse envie de lire du Jane Austen, et plus particulièrement celui-ci… Je veux voir les personnages évoluer, rire de la stupidité de certains et de l’ingéniosité d’autres, entendre une superbe déclaration d’amouur comme seule Jane Austen savait les écrire et surtout, m’immerger dans une autre époque au parfum de robes et coiffures compliquées…

 

Rue Farfadet

Présentation de l’éditeur

Panam, dans les années 1880 : les humains ont repris depuis longtemps la main sur les Peuples Anciens. Sylvo Sylvain a posé son havresac dans la rue Farfadet, gouailleuse à souhait. Chapeau melon vissé sur le crâne, clope au bec, en compagnie de son fidèle ami Pixel, il exerce la profession exaltante de détective privé et les affaires sont nombreuses ! Des adultères à photographier, des maris jaloux, des femmes trompées, etc. Ni très rémunérateur, ni très glorieux que tout ceci. Alors, Sylvo fréquente assidûment les bars, les cafés et les lieux de plaisir en tout genre où son charme envoûte ces dames…
Jusqu au jour où, lors d une banale enquête de routine, il se trouve mêlé à une machination dépassant l entendement. Le voilà, bien malgré lui, chargé de l affaire par l un des trois puissants ducs de Panam. Saura-t-il tirer son épingle de ce jeu compliqué et dangereux ?
Dans ce premier roman Raphaël Albert déploie un art consommé de l écriture. Il nous fait palpiter au rythme d une histoire passionnante de bout en bout. Il trousse avec style un personnage attachant et original et invente un univers surprenant de fantasy steampunk où l on croise centaures taxis, motos à vapeur et magie de bataille.

 

Ce livre est ma seconde obsession du moment avec le Protectorat de l’Ombrelle.

Du steampunk avec une personnage qui m’a l’air trèèèèès classe et une couverture sur laquelle je bave volontier dés que j’en ai l’occasion. En plus, c’est un auteur Français ; j’aime bien être chauvine à mes heures, oui.

 

Chasseuse-de-la-nuit-T1.jpg

Présentation de l’éditeur

Mi-humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l’espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l’air. Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature: il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d’elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle-même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu’être une suceuse de sang a ses avantages…

 

Pour celui-là, je suis plus méfiante. Il me fait de l’oeil, mais disons que depuis ma déception avec le T1 de Chasseuse de Vampires, je suis sur mes gardes question bit-lit plus adulte. En plus, la similitude des titres me fait un peu flipper… je sais que pour moi, dans tous les cas, ce ne sera pas plus qu’une lecture détente, mais la question est : est-ce que ce sera un bon moment détente ? 😀

Et puis, j’aimerais bien pouvoir soupirer en pensant à Bones avec les copines, moi aussi… pfiouu, dur dur.

 

Bon, je me calme là. Parce que si vous voyiez mes (oui, au pluriel, of course) listes d’envies amazon, il y a de quoi faire une bonne crise cardiaque.

N’hésitez pas à me dire, si vous avez déjà lu ces livres, ce que vous en pensez, ou s’ils vous font également envie… 🙂

 

Bonne soirée et une belle future semaine à tous et toutes

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

7 Comments on “Les livres que j'aurais bien envie d'accueillir chez moi

  1. Comment te dire ?… Si c’est un dixième c’est le bout du monde XD

    Bon. J’espère sincèrement que Cat et moi nous entendrons bien… ainsi que Bones, évidemment, histoire que nous puissions soupirer en coeur toutes les deux 😀

    Pour Fever je pense l’acheter après les fêtes de noël… je n’aurai qu’à attendre une semaine ou deux pour connaître le mot de la fin, donc ça ira 😉

    Je l’ai vu, Corbeau, et j’ai vraiment hésité 😀 Quant à la guerre des Elfes, c’est vraiment bien… une ambiance bien glauque, par contre, je me souviens que j’avais été surprise ^^ Mais si tu
    voyais cette couverture… encore plus belle en vraie *bave*

  2. Belle petite liste Morgana, même si je pense qu’elle ne représente même pas le tiers de ta wish-list complète lol !!!!
    Moi je peux te dire que j’ai lu Fièvre Fatale et le tome 1 de Chasseuse de la Nuit et que j’ai adoré les 2 🙂
    Moi aussi j’ai envie de parler de Bones (et de soupirer sur son fabuleux physique lol) avec toi !!!
    Et tout ce que je peux te dire sur Fièvre Fatale, c’est d’attendre d’avoir le tome 5 en ta possession, pour le lire tout de suite après, parceque la fin est horrible !!!
    Moi j’ai très envie de l’intégral de Corbeau et tu m’as donné très envie de lire l’intégral de La Guerre des Elfes, je suis fan de ce genre d’univer 🙂

  3. Un de ces jours, je t’écrirai juste les titres (oui, la flemme de trouver toutes les couvertures) pour rire 😀

    Les Fevers sont vraiment bien trouvés, j’aime beaucoup le fait de ne pas savoir du tout où l’on va, j’attends beaucoup de dénouement ^^ Sinon : couuurage, c’est bientôt la fin de ton attente 😉

  4. Tu m’étonne, déjà qu’elle est magnifique en photo, elle doit être subliiime en vrai 🙂
    2 semaine maximum pour avoir la suite de Fièvre Fatale, ça va, moi ça fait plus d’un an que j’attend !!!!!

  5. Tu as du courage de me faire la liste juste pour rire, parceque, à mon avis tu en as pour des heures !!!!!

  6. Et bien non. Mais tu sais, ça ne fait pas si longtemps que ça que j’ai sorti la tête des Classiques, pour arriver à la bonne vieille Fantasy pure et dure avant de m’ouvrir à plus de genres. Donc
    il me faut un peu de temps pour découvrir les classiques de chacun de ces genres :p Je note ta recommandation, c’est toujours ça de plus pour m’inciter à craquer XD

  7. Tu n’as pas encore lu le premier tome de chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost ?! C’est un des classique de l’urban fantasy lol. Je ne peux que te le recommander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.