Les révélations de Riyria, Tome 2 : La Tour Elfique – Michael J. Sullivan


Les-revelations-de-riyria-tome-2.jpg

 

Les révélations de Riyria, Tome 1 : La conspiration de la couronne *

 

 


Après avoir passé un très bon moment lors de ma lecture du tome 1, je n’ai pas résisté longtemps à l’appel du tome 2. Pour être exacte, je n’ai pas du tout résisté et me suis élégamment jetée sur ce pauvre livre qui n’avait strictement rien demandé.

 

L’action se déroule deux ans après les évènements du premier tome. Nous retrouvons Hadrian et Royce, qui forment toujours un duo de choc (tadadam)(oui, je développe une espèce de réflexe qui consiste à placer “tadadam” dés que je trouve que ce que je dis est quelque peu pompeux…)(sinon je vais bien, merci). Ils continuent à voler le riche pour donner au pauv… en fait, pour se remplir les poches, Royce est toujours aussi douée pour voir dans le noir, ouvrir les portes et toutes sortes de choses très utiles à un voleur, et Hadrian a encore tendance à vouloir aider son prochain, même si la proposition du prochain en question est une jolie arnaque… surtout si c’est une jolie arnaque, en fait. Donc, lorsqu’une jeune fille désesépérément pauvre, donc totalement inintéressante, dirait Royce, ce brave et lucide Royce vient les trouver afin qu’ils sauvent son village d’une terrrrrrible créature (promis, pas de “tadadam”… Même pas un tout petit ?) super-trop-vilaine qui a transformé les trois-quart de sa famille ainsi que bon nombre de ses amis en goûter… Ils vont accepter, évidemment.

 

Si j’avais très clairement tout apprécié dans le premier tome, je suis plus partagée pour celui-ci. D’un côté, j’ai aimé son aspect plus “mature”, plus construit, de l’autre, je regrette qu’à cause de cela, tout se déroule beaucoup plus lentement que dans le premier. J’ai aimé découvrir beaucoup plus avant le monde créé par l’auteur, m’interroger sur les indices laissé concernant l’héritier et commencer à les lier entre eux, en savoir plus sur le passé de Royce et Hadrian. Tout cela a vraiment été très agréable, et c’est ce qui fait que j’ai passé un bon moment de lecture. A contrario, j’ai trouvé l’ensemble beaucoup plus “mou” que dans le tome 1 et ai regretté l’absence ou la quasi-absence de certains personnages que j’avais aimé dans le tome 1, comme un certain moine ou un certain roi. Je n’avais pas ce truc de n’avoir qu’une seule hâte : me plonger à nouveau dans le bouquin. C’était vraiment bien, mais il n’y a que sur la fin qu’il n’y a plus eu moyen que je lâche le bouquin.


Je lirai avec grand plaisir le tome 3 dés que je celui-ci sortira, la fin de “La tour Elfique” étant pour le moins très… intriguante, mais je ne suis pas aussi pressée qu’à la fin du premier tome.

 

 


 

J’ai aimé, mais…

je regrette un manque de “punch” dans l’ensemble de l’intrigue, les rebondissements sont là, mais beaucoup moins que dans le premier tome ;

je veux que l’on me rende mon moine névrosé ;

j’aime Hadrian (je vous assure, c’est un problème)

 

Il n’en reste que… je suis très, très curieuse de lire le prochain tome de cette série qui en comptera normalement six !

 

 



 


Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.