Les Yeux d'Opale de Bénédicte Taffin

Les yeux d'opale

Science-Fantasy de Bénédicte Taffin. Série dont le premier tome est paru en 2010.

 

 

Synopsis : (tiré de la quatrième de couverture)

 

Il était une fois deux planètes que rien ne prédisposait à se rencontrer… Sur Opale, dans le royaume médiéval de Kindar, la princesse Héléa accède au trône après la mort tragique du roi son père et la disparition de son frère, le prince héritier Sylfin. Méprisée et menacée par les seigneurs du royaume à cause de son ascendance « chimar», elle décide de leur livrer bataille et s’offre en gage de victoire. Sur Onyx, Angus, jeune homme épris de liberté prend part avec d’autres rebelles commandés par son père à l’organisation d’une expédition secrète visant à échapper à l’emprise des Intelligences Artificielles quiles contrôlent et à s’établir sur une planète encore non terraformée. Leur vaisseau effectue un atterrissage en catastrophe sur la planète Opale en plein coeur de la bataille. L’arrivée des Onyxiens va alors bouleverser l’ordre politique et social de leur planète d’adoption…

________________

 

Voilà un livre lu en fin d’année dernière, mais qui, je pense, mérite que je me repenche sur lui !

 

J’ai toujours adoré les livres avec un nombre important de pages, car pour moi, c’est synonyme de « longues et belles aventures ». Je ne sais pas pourquoi, j’avoue, c’est une idée reçue peut-être un peu simpliste, mais je l’aime bien, cette idée reçue.  

 

Pour résumer : ce livre contenait un nombre de pages qui a immédiatement attiré mon regard (approximativement 700). Même si je dois avouer ne pas être fan de la couverture, – je l’aime bien, mais sans plus -, le résumé a achevé de me convaincre que lui et moi allions être très copains.

 

L’idée de deux planètes vivant dans des milieux diamétralement opposés m’a séduite, car je dois avouer ne pas avoir beaucoup lu de « science-fantasy » jusque là, du coup, ça a encore un certain goût de « mystère ». 😀

Même si l’idée d’un monde gouverné par des IA m’effraie brr, j’ai trouvé que la manière de traiter le sujet était très intéressante, tout est poussé à son paroxysme jusque dans le plus petit détail. Les IA règnent vraiment sur la vie de chacun, c’est le moins que l’on puisse dire !

Quant au monde d’Opale, j’ai de suite adéré : les bases de la Fantasy, mais avec pleins de petites choses en plus qui donne un résultat au parfum d’inédit. Cela dit, je parle des IAs, mais les Digons (religieux d’Opale)  ont eux aussi un je-ne-sais-quoi à faire froid dans le dos !

 

Plus on avance plus l’intrigue devient complexe et prenante, même si, malheureusement, je devinais la plupart du temps ce qui allait se passer et qui était véritablement qui (j’ai toujours eu le nez pour ces trucs là, à mon grand dam…).

 

J’ai aimé le personnage d’Angus, qui a quelque chose touchant je trouve, mais je dois avouer avoir été un petit peu déçue par le fait qu’il tombe directement amoureux d’Héléa, une fois arrivé sur Opale. J’ai trouvé ça « un peu facile », j’aurais aimé quelque chose d’un peu différent pour une fois, que les deux personnages principaux ne finissent pas forcément ensemble. Mais là, c’est un avis très personnel, et je suis sur que beaucoup de lecteurs ont été ravis de voir nos Angus et Héléa se plairent héhé !

Quant à Héléa, l’évolution du personnage est vraiment belle… mais je n’en dis pas plus, peut-être de futurs lecteurs avident de suspense se trouvent-ils parmi vous !

 

Par contre… j’ai eu quelques petits soucis avec les façons de compter, chez chacun des deux peuples (surtout les Onyxiens en fait). Je n’ai du coup, à chaque fois, qu’une idée approximative des âges des personnages ! 😀

 

Bref, je vais m’arrêter là. Mais en somme, il m’a manqué un tout petit quelque chose pour que ce soit carrément « un coup de coeur », cela dit j’ai vraiment passé un excellent moment à lire les Yeux d’Opale. Un second tome est prévu, bien que l’auteur travaille apparemment sur d’autres projets en ce moment. Je lui souhaite donc de belles aventures avec ces autres personnages que j’attends de découvrir lors de la sortie des livres (que j’espère prochaine héhé) ! Et qu’elle prenne son temps pour nous concocter une suite des aventures d’Angus, Héléa et… tous les autres (!) tout aussi bonne que ce premier tome, voir même meilleure, pourquoi pas (j’adore les séries qui s’améliore au fil des tomes, je les préfère même à celles dont tous les tomes se valent je crois :D) !

 

Non, franchement, ça vaut vraiment le coup de soutenir un aussi beau projet d’une auteur Française 🙂

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.