Lettre à mon ravisseur – Lucy Christopher

Lettre-a-mon-ravisseur.jpg

 

Ça s’est passé comme ça.

J’ai été volée dans un aéroport.

Enlevée à tout ce que je connaissais,

tout ce qui était ma vie.

Parachutée dans le sable et la chaleur.

 

Tu me voulais pour longtemps.

Et tu voulais que je t’aime.

 Ceci est mon histoire.

Une histoire de survie.

Une lettre de nulle part.

 

 

Un thriller psychologique qu’on ne peut ni arrêter, ni oublier.

 

 

__________________

 

 

C’est rare lorsque j’achète des livres sans en savoir un minimum à son sujet. Celui-là, je suis tombée dessus par hasard, et l’ai commandé sans trop réfléchir…

Le résumé m’a percutée, je dois dire. Alors que je ne lis pas beaucoup de livre de ce genre là. Alors que le désert Australien n’est franchement pas un cadre me faisant rêver.

Pourtant je n’ai pas réfléchis : je voulais juste lire ce livre.

 

Gemma a seize ans. Une ado “comme les autres”, comme on dit. Elle ne s’entend pas bien avec ses parents, elle fait souvent des soirée arrosée avec des potes dans le parc d’à côté, le soir après le lycée…

Jusqu’au jour où elle et ses parent partent en voyage. Mais voilà, elle se dispute avec eux, à cause de son haut que sa mère trouve trop court, ce genre de chose assez bête qui l’a conduisent à aller boire un café en attendant l’embarquement, histoire de pouvoir ronchonner tranquillement dans son coin. Au café, un jeune homme, vingt, vingt-cinq ans, elle ne sait pas exactement, propose de le lui offrir. Elle accepte, parce qu’il est mignon, parce que c’est un peu défier l’autorité parentale…

Et alors qu’elle boit son café en barvardant avec ce type, Ty, décidément bizarre, elle s’aperçoit qu’elle sombre dans une sorte d’inconscience…

… elle se réveillera en plein bush Australien.

 

Elle hait cette endroit. Que faire si vous êtes enfermée non par des murs et des barreaux mais… par le vide ? Par des étendues désertes ?

Elle hait Ty qui lui a fait ça. Il est tellement étrange, tantôt monstre, tantôt émouvant…

 

Des descriptions que j’ai trouvé assez époustouflantes, un cadre inquiétant… Celui-ci semble décupler les sentiments. En effet, ceux-ci ne peuvent se cacher derrière la technologie, comme avec une séance “vidage de cerveau devant la télévision”, par exemple. Tout es à vif, tout es comme ça vient, sans camouflage… Aussi dépouillé que l’environnement en somme.

 

La relation Gemma/Ty est un peu malsaine, c’est vrai. Mais le sujet traité l’est quelque peu également, et l’auteure le traite magnifiquement.

 

J’appréhendais la fin. En fait, je craignais soit le gros happy end, soit la fin totalement terrible… Il en est tout autrement. Et je dois dire que, même si je l’ai trouvée sublime, elle n’empêche pas cette sensation de manque, ce questionnement qui nous submerge une fois la dernière page tournée… J’en aurais voulu plus, et pourtant, plus aurait été trop…

 

 

 

« – Pourquoi suis-je ici ? ai-je murmuré.

Tu as tapoté tes poches, puis sorti une boite d’allumettes. Tu as montré les rochers.

– Parce qu’il est magique, cette endroit, il est beau. Et tu es belle, tu es belle et différente. Tout colle.

[…] J’ai secouré la tête. Rien ne collait. Et personne ne m’avait jamais dit que j’étais belle.

[…] Tu as inhalé profondément, puis tu as de nouveau tourné la tête vers les rochers

J’ai remarqué une brèche au milieu, on aurait dit un passage.

– Combien de temps vous allez me garder ? ai-je demandé.

Tu as haussé les épaules.

 

– Toujours, bien sûr. »
Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

4 Comments on “Lettre à mon ravisseur – Lucy Christopher

  1. Ca faisait un petit moment que je n’avais pas lu un livre m’ayant autant touchée, je ne peux donc que te le conseiller 🙂 J’espère pouvoir lire sous peu d’autres livres de l’auteure ^^

  2. Tiens tiens, c’est le 2e avis que je lis sur ce livre, et mon attirance pour lui ne fait que grandir 😉 De toute façon il est déjà dans ma wish-list, reste maintenant à avancer mes autres lectures
    (ma PAL n’est pas grosse, mais elle a quand même doublé cet été)avant de sauter le pas !

  3. Magnifique, original et dérangeant, je n’aurais dit mieux. Rien qu’en y pensant, je suis envahie d’une foule de sentiments contradictoires… décidément, l’auteure a vraiment été douée sur ce
    coup là, j’espère pouvoir la retrouver dans de prochains romans ^^

    Merci de ton passage Liphéo, excellente semaine à toi 🙂

  4. J’ai tout simplement adoré ce livre ! Il est à la fois magnifique original et dérangeant. Une histoire que je ne suis pas prête d’oublier. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.