Balade littéraire #28 : Le musée Jules Verne – Nantes

Vous aimez Jules Verne ?

Moi, je l’avoue, je n’ai pas lu énormément de ses œuvres (mais enfant j’aimais beaucoup l’adaptation en dessin-animé du « tour du monde en 80 jours« , vous savez, celui où les personnages principaux sont des animaux et… Ok, on va s’arrêter là). Bref, Jules Verne, c’est un auteur qui a marqué l’histoire de la science-fiction et même si ses livres pourraient avoir mal vieillis, je trouve qu’ils continuent à faire rêver et, surtout, à inspirer beaucoup d’auteurs/réalisateurs/artistes/gâteaux au chocolat… peut-être pas les gâteaux an chocolat, d’accord, mais en même temps, ces derniers sont faits pour être mangés, on ne le demande pas de trouver l’inspiration (d’accord. On le sent ou pas que c’est la fin de la semaine et que je suis très fatiguée ? :D).

Nous avons donc décidés de vous proposer 3 articles ayant pour lien Jules Verne : 2 Balades littéraires et une chronique d’une adaptation d’un de ses livres en BD.

20160618_152012

En juin dernier, je suis allée rendre visite à l’une de mes meilleures amies qui habite à Nantes. On a sérieusement songé à passer la semaine à manger des cheesecakes au Starbucks, mais on a fini par se dire que ça serait peut-être chouette de se Kulturer un peu. Du coup, elle m’a proposé d’aller visiter le Musée Jules Verne, visite qu’elle avait déjà faite lorsqu’elle était petite. Comme le musée avait visiblement connu pas mal de changements entre temps (grosses rénovations en 2005), la visite a finalement été presque autant une découverte pour elle que pour moi.

Pour ceux qui suivent le blog, je sais quelle question vous vous posez à ce moment de l’article : alors, tu l’as trouvé facilement ce musée, où tu t’es paumée dans Nantes ? Eh bien j’ai le plaisir de vous annoncer… que je suis restée égale à moi-même. Nous avons bien mis un petit moment à trouver ce musée. Heureusement, en arrivant dans le coin, on est tombées sur de très jolies statues représentant Jules Verne enfant et le capitaine Nemo. Indication bienvenue pour nous indiquer que nous étions dans le coin du musée 😀
Plus sérieusement, j’ai vraiment aimé ces œuvres. La mise en scène est particulièrement jolie et donne envie d’aller s’asseoir sur le banc à côté du petit Jules Verne pour regarder le capitaine Nemo qui surplombe la Loire.

20160618_151540

Pour en venir au musée, je dirais d’abord que je trouve les locaux très sympas. De l’extérieur, j’avais l’impression qu’on allait entrer dans une maison nantaise et, une fois à l’intérieur, on découvre un musée bien plus grand que ce que j’attendais.

Les aménagements sont très variés : objets ayant appartenu à l’auteur (ne soyez pas trop jaloux, mais, oui, j’ai vu la chaise sur laquelle il a posé ses fesses de son vivant, grand moment dans ma vie), petit film sur sa relation avec son épouse (que nous avons beaucoup apprécié), pas mal de mises en scènes mettant en avant les univers de ses livres, beaucoup de citations inscrites un peu partout et plusieurs salles avec des documentaires sur certaines de ses œuvres.

20160618_160209

On parle de sa vie, de son œuvre et de sa postérité, notamment au niveau des adaptations cinématographiques qui ont vu le jour. Et la dernière pièce propose quelques jeux, pour retomber totalement en enfance ;).

Bref, c’est varié, les locaux sont bien aménagés et j’ai bien aimé le fait qu’ils soient sur plusieurs étages et composés de pièces aux dimensions très variées. J’avais un petit peu la sensation d’être dans la maison de Jules Verne que l’on aurait aménagée en musée.

20160618_154240

Bref (bis), c’était sympa ! Maintenant que j’ai vu le musée Kafka, je me dis qu’il y a moyen de rendre les musées sur les auteurs encore plus immersifs et ludiques, mais celui-ci reste assez chouette malgré tout, même si je ne sais pas si je l’aurais autant apprécié en venant toute seule. Je ne suis pas assez fan de Jules Verne et je pense que les interactions proposées pourraient être plus attrayantes, mais en y allant avec une amie, ça a tout de même été une super après-midi et le musée reste très bien conçu.

Rendez-vous mercredi pour l’article de la Luciole, qui vous parlera d’une adaptation libre de l’univers de Jules Verne en BD, à travers la série « Le Voyage extraordinaire » !
Et dimanche prochain pour sa balade littéraire qui vous emmènera cette fois-ci réellement chez Jules Verne 😉

________

En plus, l’entrée du musée n’est vraiment pas très chère :
Plein tarif : 3 €
Tarif réduit : 1,50 €
Gratuité :
moins de 18 ans – demandeurs d’emploi etc… Plus d’infos sur le site du musée

Musée Jules Verne
3, rue de l’Hermitage
44100 Nantes
www.julesverne.nantesmetropole.fr

 

Egalement dans l’Edition spéciale « Autour de Jules Verne »:

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

4 Comments on “Balade littéraire #28 : Le musée Jules Verne – Nantes

  1. Personnellement, j’ai lu plus d’une vingtaine de livres de ce bon vieux Jules Verne et je ne trouve absolument pas qu’il a vieilli. Je ne parle pas des tournures de phrases, qui évidemment ne sont plus actuelle, mais dirait-on que Molière a vieilli ? Au niveau des thèmes abordés en revanche, il faut savoir qu’en plus d’être un précurseur de la SF, comme tu l’a dis, et maître du roman d’aventure, il a écrit nombre de romans engagés. On nous apprend ‘Claude Gueux’ de Victor Hugo lorsqu’il faut parler de peine de mort, ‘1984’ d’Orwell pour les dystopies, pourquoi pas ‘Un capitaine de quinze ans’ pour l’esclavage, ‘Les naufragés du « Jonathan »‘, qui est quasiment un traité sur l’anarchie, ou ‘Paris au XXème siècle’ qui est une dystopie montrant une société où les hommes doivent être utiles, et dont toutes les disciplines artistiques tendent à disparaître, un genre de ‘1984’, mais écrit 90 ans plus tôt.
    Le ton est peut-être devenu vieillot pour certains, mais c’est un style, ce qui est important, c’est plus ce qu’il transmet par ses livres et c’était à une époque ou on avait pas oublié que de « Science fiction », il y a « science ».

    • J’ai oublié de préciser qu’il était aussi maître du roman d’aventure alors que j’ai lu surtout ses romans d’aventure en effet. Par contre, aucune connaissance de ses romans engagés, je l’avoue ! Du coup, merci de m’aider à lutter un peu contre mon inkulture 😀 Je suis d’accord avec ce que tu dis, mais je trouve tout de même intéressant parfois de voir comment le style vieillit aussi : c’est un aspect qui traverse mieux les époques chez certains auteurs que chez les autres et j’aime y prêter attention, même si cela ne remet pas en question le fond qui, comme tu le dis, reste très intéressant même aujourd’hui.

  2. « Je trouve qu’ils continuent […] à inspirer beaucoup d’auteurs/réalisateurs/artistes/gâteaux au chocolat… peut-être pas les gâteaux an chocolat, d’accord. » Que j’aimerais que ça soit le cas ! Je fais une fixation sur la nourriture inspirée de la littérature, en ce moment. XD (En même temps je ne suis pas la seule, c’est un peu le thème du numéro de novembre du magazine Lire. :p)
    Mais pour en revenir à Jules Verne, j’ai lu relativement récemment Un Drame en Livonie (la scène d’ouverture où des loups pourchassent un personnage sur un lac gelé a traumatisé ma mère à vie, elle en parle encore à ce jour alors qu’elle a lu le livre enfant ! :o), et ce qui m’a frappé, c’est que le style est émaillé de tournures qui ont drôlement mal vieilli (« en cas que » pour « au cas où » (beurk), « est pitoyable à » dans le sens de « a pitié de »…), et que ça ne m’avait pas marqué quand je les lisais jeune. J’en viens à me demander si j’avais des versions adaptées pour la jeunesse ou si j’étais juste moins fixée sur la formulation ?

    En tout cas je ne connaissais pas le musée, mais je note qu’il est sympathique ! 😉

    • Non ? C’est vraiment le thème du numéro de novembre de Lire ? (<--- ouuuh phrase alambiquée et moche :D) Il va falloir que j'y jette un oeil ! Nourriture + littérature... c'est fait pour moi 😀 J'avoue que je n'ai pas lu d’œuvres intégrale de Jules Verne depuis un bon moment, je me base sur mes souvenirs qui commencent à dater et sur les extraits que j'ai lus entre temps... mais les exemples que tu donnes sont assez frappants en effet :O Moi non plus ça ne m'avait pas marquée ! Peut-être que ça varie selon ses œuvres aussi, ça pourrait être moins marqué dans certaines ? Je jetterai un œil à celles que j'ai pour voir (parce que je n'ai que ça à faire de ma vie, mener des enquêtes débiles comme celle-ci, c'est bien connu :D). En visitant le musée, j'ai aussi été surprise d'apprendre que visiblement ce qu'il préférait écrire était le théâtre... ça m'a donné envie de jeter un œil à ses pièces, ça pourrait être intéressant de voir ce qu'il donne dans ce genre-là. Quant au musée, on sent qu'ils ont fait des efforts et essayé de le rendre attractif je trouve. En tout cas il est plus sympa que d'autres que j'ai pu visiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.