Night School tome 4 : Résistance – C.J Daugherty

Night School tome 4 : Résistance - C.J Daugherty

.

Je spoile, tu spoiles, il spoile… les tomes précédents 😉

 

 

 

Mon avis sur :

Le tome 1

Le tome 2

Le tome 3

 

Les enfants, je dois vous avouer quelque chose : Night School et moi, on a failli divorcer. Je vous assure, on est passé pas loin.

 

Déjà, faisons le point sur l’intrigue : je ne sais pas comment ça se fait, mais mes souvenirs se bornaient au tome 1 et 2. Je viens d’aller relire ce que j’avais dit sur le tome 3, et j’ai l’impression de lire un article que ma jumelle maléfique aurait écrit sans m’avertir.

Du coup, en commençant ce tome 4, j’ai un peu eu l’impression d’atterrir sur une planète inconnue. Pour moi, Jo venait de mourir et Allie devait faire son deuil et… mais qu’est-ce qu’elle fout sur la côte d’azur à se baigner avec Sylvain ??? Oo

 

Bien, bien, bien… et après les gens me disent souvent que j’ai une bonne mémoire. Ca, c’est parce qu’ils n’ont pas parlé de Night School avec moi, je vous le dis.

 

Parlons donc de la véritable intrigue de ce tome 4 : Allie hésite, Sylvain ou Carter ? Carter ou Sylvain ? Et pourquoi pas « Sylter » ? Ou « Carvain » ? Ah, et les méchants sont en train de gagner, by the way, donc faut continuer à s’entraîner un peu au kick-boxing-krav-maga-judo-taekwondo histoire de pouvoir leur péter la figure dans les règles quand ils se pointeront.

Bref, l’intrigue est mince comme une feuille de papier-cigarette. J’avais un peu l’habitude, sauf que d’habitude ça ne me gênait pas et je me laissais volontiers porter. Les pages se tournaient toutes seules et je passais un bon moment. Là, les tergiversations d’Allie m’ont juste tantôt agacée, tantôt ennuyée. Quant aux phrases dégoulinantes de guimauve de Sylvain, elle m’ont tellement fait lever les yeux au ciel que c’est un miracle qu’ils ne soient pas restés coincés. Heureusement, Carter sauve un peu la dignitié des personnages masculins (et mon intérêt pour eux). 😀 Et le complot pour prendre le contrôle de Cimmeria, Orion et tout le bazar, je n’arrivais absolument pas à le prendre au sérieux, surtout toute cette histoire autour de l’importance qu’a Allie…

 

L’identité de la taupe : mais quelle surprise, n’est-ce pas ?! C’était digne de captain obvious en personne, mais passons.

Et je pense qu’il va frapper à nouveau concernant le « secret » de Rachel (je parie trois tablettes de chocolat praliné que ça sent tout simplement le coming out…). Si Allie réfléchissait 2 secondes correctement…

 

J’ai vraiment failli lâcher cette lecture en plein milieu. Vraiment. Mais je venais déjà d’abandonner ma précédente lecture et ce n’est pas quelque chose que j’aime faire. Donc j’ai persévéré et… miracle, la magie a de nouveau opéré dans les 60 dernière pages environ. Pas beaucoup de surprise, mais je me suis prise au jeu et j’ai tourné les pages à toute vitesse, comme au bon vieux temps. C’était rythmé et ça passait vraiment bien. Les personnages avaient cessé de m’agacer.

En plus, la fin donne très (trèèèèèèèès) envie d’entamer immédiatement le tome 5, ce que je vais faire dès que j’ai enregistré cet article. Ouf, j’espère que Fin de partie sera plus dans la lignée des 3 premiers tomes et de la fin du 4 !

 

Donc voilà : en gros, on garde les 60 dernières pages, on résume les 250 premières en 20, et ça ferait une nouvelle que je trouverais vraiment bien. 😀

 

Pour un avis plus positif que le mien, jetez un oeil à celui de Stella. 😉

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

2 Comments on “Night School tome 4 : Résistance – C.J Daugherty

  1. Avec plaisir ! C’est vrai que cette fin est vraiment bien gérée ; c’est peut-être un des meilleurs moments de la série entière je trouve. Si je n’ai pas abandonné en cours de route ce tome, c’est également grâce à ton avis où tu en parlais. J’avais envie de comprendre ce terme de « montagnes russes émotionnelles » (oui, tu m’avais bien vendu la chose :D).

    L’attente a dû être terrible en effet ! Malgré tout l’agacement qu’avait suscité chez moi les 3/4 de ce tome 4, je me suis directement jetée sur le 5. L’auteur a bien réussi son coup !

    J’ai déjà fini le dernier tome, et je te rejoins sur le dénouement que j’ai trouvé faible (voire même très faible, pour ma part), même si j’ai suivi avec un peu plus d’intérêt l’intrigue (Carter !!!)(S’il s’était agi d’un autre personnage, tu crois que j’aurais lu ce dernier tome ? J’ai des doutes concernant ma fidélité à cette série, vilaine que je suis :D).

    Des bisous 🙂

    -Morgana-

  2. Merci d’avoir cité mon article, ça m’a permis de le relire parce que j’ai moi aussi de sérieux problèmes de mémoire 😀 Je me souvenais juste de cette fin merveilleuse et horrible, avec ses montagnes russes émotionnelles.
    Du coup j’avais noté des longueurs également et qu’Allie n’était pas douée avec les sentiments, même si elle se soigne… Mais j’étais restée sur l’impression positive du début et de la fin.
    J’ai surtout du attendre le tome 5 pendant d’horribles mois, avant de me jeter dessus et de l’engloutir! J’espère que tu l’apprécieras ou que tu l’as apprécié si ta lecture est terminée, le dénouement de l’intrigue est quand même un peu faible quand on l’a attendu 5 tomes, mais dans l’ensemble il m’a plu.
    Ce qui est sur c’est que je n’aurais jamais supporté Allie pendant 5 tomes s’il n’y avait pas eu Carter ! :p
    Bisous chocolatés 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.