Once Upon a Time (ses personnages masculins …)

Attention, cet article comporte de nombreux spoilers sur les trois premières saisons de la série.

En remerciement de cet avertissement, nous vous serions gré de ne pas nous spoiler la quatrième saison dans vos commentaires. Merci.

Once Upon a Time (ses personnages masculins ...)

Once Upon a Time et nous, c’est une histoire d’amour (polyandre) qui a commencé il y a deux ans.

 

Nous allons commencer par évoquer l’argument majeur de cette série à nos yeux : ses personnages masculins qui, pour notre plus grand bonheur, ne manquent pas à l’appel.

En revanche (pour notre plus grand malheur) ces personnages masculins ont la fâcheuse tendance à disparaître au moment précis ou notre amour atteint son paroxysme. Ainsi, le Shérif Graham/Chasseur (qui s’est barré pour un rôle plus dénudé dans Fifty Shades of Grey), Jefferson/Le Chapelier Fou, Pinocchio, Lancelot (pour la Luciole), Peter Pan (pour Morgana), Neil/Baelfire, etc … meurent ou disparaissent des manières les plus ridicules qui soient. On se retrouve inconsolables durant des jours et des nuits, contraintes de noyer notre chagrin dans le pot de Nutella.

 

 

Il ne nous reste ensuite plus que Crochet sur qui fantasmer, et le pauvre se retrouve à compenser la sexytude de TOUS les autres BG de la série tragiquement et funestement et mortellement disparus.

 

Attention, ne vous méprenez pas. Chez nous, ce n’est pas « Hook », ce n’est non plus « Crochet ». C’est un son qui s’approcherait plutôt de « CWOCHEEEEEEEY ».

 

 

Vous l’aurez compris, les personnages masculins (communément appelés « hooooommes ») suscitent chez nous des réactions passionnées si intéressantes que nous les avons théorisées dans le concept de l’ HYPERVENTILATION HOOKIENNE. (reconnue par les plus grands scientifiques et par Wikipédia – ou presque (mais alors presque presque presque -)

Once Upon a Time (ses personnages masculins ...)

 

« L‘hyperventilation Hookienne s’échelonne sur une échelle de bisous de 1 à 6.

 

Niveau 1 : échange de baiser de type drama coréen, c’est à dire… Rien. Les protagonistes n’entrent que timidement en contact avec un air surpris. On n’obtient dans ce cas là une hyperventilation quasi nulle : seulement un petit clignement de paupière furtif.

 

 

Niveau 2 : Le smack (boh ..)

Niveau 3 : Le smack plus passionné, mais sans langue (le truc inutile par excellence mais dont la série est friande)

Niveau 4 : Baiser modeste avec début de langue (là ça commence à devenir intéressant)

Niveau 5 : Baiser passionné avec langue (wahouuuu)

Niveau 6 : Indéfinissable. D’ailleurs le niveau n’existait même pas au début, il fut inventé spécialement pour le baiser d’Emma et Cwochey !»

Source : L’hyperventilation Hookienne au XXIème siècle, Pr Morgan Lumineux, PUF, 2014

 

 

L‘hyperventilation atteint des sommets inégalés jusqu’alors et se caractérise ainsi :

Les yeux s’exorbitent, la respiration devient celle d’un petit chien qui se noie (Mooooooh :'( ), et les mains s’agitent frénétiquement devant le visage afin de renouveller l’air qui vient à manquer. Le tout peut également être précédé d’un hurlement de type : Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.

 

 

Vous l’aurez compris, nous ne restons pas de marbre devant cette série, quelques soient les autres arguments en sa faveur, celui-ci à tout particulièrement retenu notre attention et méritait un article à part entière

Bon, d’accord, disons plutôt qu’on voulait donner notre avis sur la série mais…. on s’est laissées dépasser par nos émotions. Les avis plus construits arriveront donc Soonsoon dans l’épisode 2 de nos Chroniques « Nous et OUAT (et Cwochet) ». Hiha !

 

Note : Nous ne sommes pas responsables de l’apparition de publicités sur le blog. Vous pouvez télécharger AdBlock Plus pour ne plus voir les plus gênantes ! (logiciel gratuit et bien utile partout sur internet !)

 

____________________

 

Et retrouvez-nous sur Facebook et Twitter

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

3 Comments on “Once Upon a Time (ses personnages masculins …)

  1. Ne dis pas ça, tu vas lui faire du mal. C’est un homme sensible Cwochey :'( *Morgana*

  2. C’est du type maquillé dont vous parlez ?
    Mais ? Mais il est môôôche !
    Holala !

  3. mais…. POURQUOI TU NE PARLES PAS DE RUMPLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!????? c’est un masculin lui et c’est mon chéri chéri d’amour :'(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.