Orgueil et Préjugés – Jane Austen

Orgueil-et-Prejuges.jpg

 

 

 
 
Je ne connaissais Jane Austen que de nom, mais le peu que j’en avais entendu était toujours plus ou moins positif.
Il y a quelques jours, en tombant sur le “Challenge Austenien”, et tout le blog qui est autour, évidemment, que j’ai eu l’envie de lire du Jane Austen. Là. Maintenant. De suite. 😀 Et peu de temps plus tard, j’étais en possession d’un exemplaire d’Orgueil et Préjugés (quelle efficacité et motivation, dommage que ça ne soit pas pareil pour le ménage).
 
Souvent, lorsque j’ai de telles espérances concernant un livre, je tente de les tempérer, par peur d’être déçue, où tout simplement de me retrouver avec quelque chose qui, sans être moins bien, est totalement différent de ce à quoi je m’attendais (c’est ce qui m’ait arrivé il y a peu avec Les hauts de Hurlevent). Mais là, j’avoue ne pas avoir trop réfléchi, et m’être directement lancée dans ma lecture.
 
C’est donc l’histoire d’Elizabeth Bennet, jeune femme d’à peine vingt ans, très vive d’esprit. Favorite de son père, pauvre homme qui s’est marié à une femme frivole et ayant pour unique but dans la vie de marier ses cinq filles, Elizabeth dénote au milieu des gens de sa famille.
Elle s’entend fort bien avec sa soeur aînée, la belle et gentille Jane, bien que lui reprochant sa facilité à porter un oeil bienveillant sur chacun. Ce qui est assez paradoxale, quand on sait qu’elle l’admire en même temps pour cela.
 
 
Cela donne aussi lieu à bien des dialogues, où la douceur et la bonté de Jane s’oppose à l’esprit critique de sa soeur.
 
Les autres soeurs m’ont parues être chacune une caricature des jeune filles de l’époque : l’auteure dresse des portraits acérés qui donnent souvent à sourire ; elle n’épargne pas ses pauvres personnages 😀
 
 
Quand Elizabeth rencontre Darcy, celui-ci exprime son vif désintérêt pour elle alors qu’elle se trouve tout proche de là, et, à partir de ce moment là, les préjugés de la première et l’orgueil du second vont les entrainer dans de multiples incompréhensions.
 
Seulement, lui a pour très bon ami M. Bingley, qui est décrit comme un homme “bien fait de sa personne et distingué, avec un visage agréable, des manières simples et franches” bien que moins beau que Darcy, et celui-ci va clairement laisser voir un penchant pour Jane. Elizabeth se verra donc obligée de revoir fréquemment Darcy (quel dommage :p). 
 
A partir de là, sentiments, ressentis et pensées vont évoluer avec une telle subtilité et perspicacité que j’en ai trouvé l’histoire d’autant plus crédible. Certaines joutes verbales entre Elizabeth et Darcy sont tout bonnement savoureuses !
 
Le rythme n’est certes pas endiablé, mais il a su me tenir en haleine, et l’auteure arrive à surprendre car, bien que sachant où cela allait arriver, je n’avais absolument aucune idée de comment elle allait s’y prendre ! Les actions se déroulent d’une manière totalement différente de ce à quoi je m’attendais.
 
Un élément m’a frappé (mais je n’ai pas trop mal, rassurez-vous…)(ok je sors), c’est le peu de descriptions qui se trouvent dans ce livre. Alors que je me serais attendu à l’inverse venant d’un livre de cette époque, l’accent est vraiment uniquement mis sur les sentiments et la psychologie des personnages.
On retrouve également beaucoup de dialogues, je dois dire que j’ai aimé cette façon de faire, cela rend le texte encore plus vivant.
 
En somme, une très belle découverte ! J’ai grande hâte de retrouver l’écriture de Jane dans une autre de ses oeuvres.
 
En attendant, je suis à la recherche d’une adaptation cinématographique qui pourrait me plaire !
 
 
3459894684 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

12 Comments on “Orgueil et Préjugés – Jane Austen

  1. Je l’ai fièrement acheté en arrivant en Angleterre, presque en guise de bonne résolution, dans la super édition Penguin English Classics.
    Errrh. Depuis il trône sur mon rebord de fenêtre. Je le lirai, un jour !

    • Ahah, je visualise très bien cet achat à forte teneur symbolique… qui finit en simple exposition 😀 Un jour, tu auras peut-être envie de l’ouvrir. J’aime bien attendre le “bon moment” pour lire chaque livre, et certains ont attendu tellement longtemps leur tour sur mes étagères que je ne peux pas te jeter la pierre !

  2. J’en avais entendu parler, mais j’apprécie beaucoup que tu m’en parles. 🙂 Ca a vraiment l’air sympathique en effet, je risque de me laisser tenter 🙂

  3. savez tu que le 18 mai dans une des nouvelles collections de Milady, il va sortir un livre intitulant : Les filles de Mr Darcy ?

    Résumé : Vingt années après Orgueil et Préjugés, nous faisons la connaissance des cinq filles d’Elizabeth et Darcy. Alors que leurs parents sont en voyage à Constantinople, les demoiselles viennent
    passer quelques mois à Londres chez leur oncle Fitzwilliam. La découverte de la vie citadine, des plaisirs et des disgrâces qu’elle offre, associée au caractère fort différent de ces jeunes
    personnes, va mener à des aventures, et des amours, inattendues, dans un cadre particulièrement mondain, où de nombreux individus se côtoient.

    Bien sûr, se ne sera pas du Jane Austen mais je suis quand même pressée de le lire. Comme Orgueil et Préjugés et un de mes livre préféré, j’ai encore plus hâte.

    Je me suis dit que commme tu étais autant amatrice que moi de Jane Austen, je devais te transmettre cette info lol.

  4. Franchement, aucun souci Lupanita, je fais tellement de faute d’inattention de ce genre chaque jour que je serais mal placée pour dire quoi que ce soit 😀

  5. J’ai fait une grosss faute d’orthographe à mon précédent post : à la place de Savais-tu, j’ai écris savez tu.
    Je corrige donc là mdr.

  6. Aïe ! C’est sûr que, à part la découverte de l’écriture de Jane Austen en elle-même, la lecture n’a dû comporter aucune surprise ! C’est pour cela que j’essaye de ne regarder les adaptations
    qu’après la lecture du livre, si livre il y a. Cela dit, je crois que j’aurais tout de même aimer lire O&P, l’écriture JA me plait tellement !

  7. J’ai bien aimé ce roman, cependant à force de regarder les adaptations cinématographiques, je connaissais l’histoire par cœur, du coup , quand j’ai lu le roman, il n’y avait plus de suspense..

  8. J’ai fini par voir ce film moi aussi, et je l’ai beaucoup apprécié ! Avant de lire du Jane Austen, je ne m’attendais pas non plus à ces deux aspects, mais finalement c’est ce qui donne à ses romans (et aux adaptations cinématographiques, du coup !) une dimension vraiment intéressante 🙂
    -Morgana-

  9. J’ai découvert Jane Austen et cette oeuvre par le film avec Kiera Knigtley il y a peu et ça m’a donné très envie de la lire. Je ne m’attendais pas à autant d’humour et de critique sociétale 🙂

  10. Ah, une autre amatrice de O&P ! 😀 J’aime beaucoup cette adaptation moi aussi 😉
    -Morgana-

  11. J’adore ce livre! Pour moi la meilleure adaptation est celle avec Kiera Knigtley!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.