Perdue et Retrouvée – Cat Clarke

Perdue et Retrouvée - Cat Clarke

.

Difficile de rater la sortie d’un nouveau roman de Cat Clarke lorsqu’on suit un petit peu la blogo littéraire. Sans en avoir lu aucun avant celui-ci, je crois que je serais presque capable de vous citer le nom de tous ses romans dans leur ordre de parution 😀

 

Forcément, cet engouement a aiguisé ma curiosité.

 

C’est grâce au concours anniversaire du blog de Bouch’ que j’ai pu découvrir Perdue et Retrouvée. Lorsqu’il est arrivé dans ma boite-aux-lettres, c’était un peu ambiance I love to boogie dans ma tête (Merci Bouch’ ! 😉 ).

 

De quoi ça parle, Perdue et retrouvée ?

 

Eh bien, figurez-vous que, aussi incroyable que cela paraisse… le titre correspond parfaitement à l’histoire. Voilà. Prenez un carré de chocolat comme dirait Lupin, ça va vous aider à vous en remettre.

 

Il y a treize ans, Laurel a disparu. Ses parents et sa petite soeur, Faith, n’ont jamais abandonné l’idée de la retrouver un jour. Et effectivement, Laurel finit par réapparaître.

 

La narration est faite à la première personne par Faith, la petite soeur de 17 ans. Faith a toujours vécu dans l’ombre de cette grande soeur disparue. En plus, ses parents ont fait un tel battage médiatique autour de la disparition de Laurel qu’il lui est impossible de cacher qu’elle est « la soeur de la petite Laurel Logan qui a mystérieusement disparue ».

C’est un choix intéressant de nous faire découvrir l’histoire du point de vue de Faith, qui n’a finalement pas grand-chose d’une héroïne. Elle est une jeune fille « normale » au fond : elle va au lycée, a une meilleure amie, un petit-ami, se sent légèrement complexée par son corps… sauf qu’elle ne peut pas vivre comme la jeune fille normale qu’elle est. Heureusement, il y a Michel, le nouveau compagnon de son père (qui est français, porte parfois un béret, mais n’a pas de baguette de pain sous le bras, quelle déception…). Le seul qui semble vraiment se préoccuper d’elle et ne pas toujours penser à Laurel. Michel, you rock !

 

On est projeté dans la tête de Faith, et j’ai trouvé cela plutôt bien géré dans l’ensemble, même si le langage/le ton adolescent m’a légèrement paru forcé à une ou deux reprises.

Forcément, le style est très oral. Les phrases sont courtes et simples. Parfois un petit peu trop à mon goût.

 

Par contre, s’il y a un élément que j’ai beaucoup apprécié, c’est l’ambiance. On est immédiatement plongé dedans. C’est lourd, c’est désespéré, puis lorsque Laurel revient, on pourrait croire que cela va s’alléger, mais l’auteure instaure un climat de suspicion bien dosé.

 

J’ai douté et je voulais connaître le dénouement.

 

Du coup, le roman se lit très vite. Par moment, j’ai ressenti un peu d’ennui. Je n’étais pas assez attachée aux personnages pour être passionnée par les moments qu’ils partageaient, j’avais surtout envie de connaître le dénouement (je suis une fille sans coeur ni empathie, c’est ça hein ? Oo ).

 

Parlons-en, du dénouement et des révélations qu’il apporte ! Une partie des révélations est aisée à deviner, mais le reste est vraiment bien trouvé. Quant au dénouement, sans spoiler, on va dire que je ne suis pas forcément d’accord avec tout…

 

Je suis contente d’avoir enfin découvert un ouvrage de Cat Clarke (peut-être que je vais finir par être kulturée, un jour…). Je n’ai pas vraiment apprécié le style d’écriture, mais l’auteure parvient bien à nous faire entrer dans la tête de Faith et partager ses émotions. J’ai également connu des moments d’ennui, surmontés par mon intérêt pour le dénouement de l’histoire. Par contre, l’ambiance du livre m’est encore restée 2-3 jours après avoir fini ma lecture, ça restera donc pour moi le point fort de Perdue et Retrouvée !  

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

6 Comments on “Perdue et Retrouvée – Cat Clarke

  1. Tu n’as plus qu’à te faire ton propre avis alors 😉
    Luciole.

  2. Ah bah mince, Revanche est l’un de ceux dont j’avais entendu le plus de bien je crois ! J’irai aller lire ton avis du coup, pour voir ce qui t’as déplu dedans ! ^^
    (Morgana)

  3. J’avais été déçue par Revanche donc j’hésite vraiment à relire un roman de cette auteur.

  4. C’est ce que j’ai cru comprendre à la lecture de tes chroniques :p Revanche est celui qui m’attirait le plus, même si je dois reconnaître que les 4ème de couverture de ses romans sont en générale très intrigantes ! C’est vrai que le fait que Laurel soit « normale » est agréable !
    Bientôt j’espère, là je manque un peu de budget avec le voyage en Écosse et les livres à acheter pour la rentrée. Mais dès que je peux, je craque et je file retrouver Carter :p

  5. Pour ce qui est du style, ce n’est pas le pire de Cat Clarke, mouahaha. Pour les avoir tous lu sauf Cruelles, celui-ci est un bon cru. J’ai apprécié Laurel, un des personnages de Cat Clarke pour lequel j’ai eu le plus d’empathie, justement parce qu’elle est normale. Elle a effectivement du talent pour susciter les émotions. Mon préféré reste Revanche, le plus fort selon moi, même si j’ai souvent été en désaccord avec le personnage. Bon sinon, c’est quand que tu finis Night School ? Carter se languit de toi :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.