Quelqu'un comme toi – Sarah Dessen

Quelqu'un comme toi

 

Présentation de l’éditeur

Halley et Scarlett, 16 ans, sont les meilleures amies du monde. Elles sont inséparables, partagent tout, se racontent leurs secrets, échangent leurs vêtements et forment un (dés)équilibre parfait : Scarlett est populaire, spontanée, solaire, alors qu’Halley est introvertie, timide, discrète. Mais peu avant leur entrée en première, les choses changent brutalement. Le petit ami de Scarlett meurt dans un accident de voiture, Halley rencontre le beau et fascinant Tristan, tandis que Scarlett découvre qu’elle est enceinte. Leurs vies s’en voient bouleversées et leur amitié mise à l’épreuve…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il y a un moment déjà, je vous avais parlé de ma découverte du “style Dessenien” lors de ma lecture d’En route pour l’avenir.  Ma surprise avait été assez grande car ce n’est franchement pas le genre de livre que je lis habituellement. Mais c’avait été une belle lecture, avec le style adictif de Sarah Dessen, c’était passé tout seul.
Suite à un “concours” Pocket Jeunesse, je me suis laissée tenter par ce second titre de l’auteure et l’ai donc reçu samedi dernier, un grand merci à eux d’ailleurs, ils ont le chic pour organiser pleins de belles choses !
 
Comment dire ?… Il était lu dans la soirée.
Peu de personnages principaux, mais cela permet de mieux approfondir le caractère de chacun.
Dans ce livre on aborde à peu près tout ce qui fait d’un ado un ado, en fait :
Les relations de famille : entre sa mère psy qui raconte sa vie dans ses livres et son père animateur d’une radio à la mode qui fait de même, Halley est servie. D’autant plus qu’elle était auparavant très proche de la première, et que celle-ci n’accepte pas le fait que sa fille devienne un être humain à part entière dont elle ne peut pas comprendre et décortiquer toutes les faits et gestes. Mais Scarlett n’est pas franchement mieux lotie : c’est à se demander qui, de sa mère où d’elle, est la fille, et pas le moindre père pour rétablir l’équilibre !
Les relations amoureuses adolescentes : Tandis que Scarlett se découvre enceinte de son petit-ami Michaël, qui vient décéder d’un accident de moto, Halley tombe amoureuse de l’ancien meilleur ami de celui-ci, le fascinant Tristan.
Un de mes seuls reproches à ce livre concerne cela d’ailleurs : d’accord, le thème de LA première fois, les risques tout ça tout ça, c’est important, bien sur, mais certains passages m’ont peut-être paru un peu trop.
Les relations amicales : c’est quand même super important pour l’équilibre d’un adolescent les relations aux autres, et c’est démontré ici grâce à la relation fusionnelle des deux filles. Halley qui est la seule à comprendre la décision de Scarlett, Scarlett qui est la seule à dire ses quatre vérité à Halley comme il faut.
La prise de conscience du fait qu’on est une personne à part entière et non une version miniature de nos parents : chacune le vit d’ailleurs différement, et j’ai trouvé ça amusant de le constater grâce au caractère totalement opposé des deux filles : Halley qui s’en aperçoit brusquement et qui, malgré la souffrance que cela lui occasionne ainsi qu’à sa mère, est décidée à le faire valloir, alors que pour Scarlett c’est une vérité depuis qu’elle est toute petite, obligée à cause de l’immaturité de sa mère qui compte en permanence sur elle.
 
Mon autre reproche sera simple : c’est trop court ! 😀 En route pour l’avenir était plus long d’une bonne centaine de page, et ça se sent ! J’aurais vraiment aimé que ce soit un peu plus long…
 
La dernière page tournée, beaucoup de questions, un petit peu d’émotion tout de même, car le tout a sonné très juste pour moi, et l’envie de se replonger aussitôt dans le prochain Sarah Dessen qui me tombe sous la main ! Parce que, quand même, un livre de Sarah dessen, c’est un peu une sorte doudou de compet’ quoi. 😀
Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.