Raison et Sentiments (1995 – Ang Lee)

 

Raison-et-sentiments-film.jpg

 

 

Je ne suis inscrite qu’à un seul challenge, mais je trouve tout de même le moyen d’être terriblement inconstante.

Pourtant : 1) c’est lui qui m’a permis de faire la connaissance de Mr Darcy (et pour cela, Alice aura toujours ma reconnaissance éternelle) 2) il n’est pas tellement exigeant.

J’en déduis donc que, le problème, c’est moi.

 

Enfin… j’ai vu ce film il y a un petit moment maintenant, alors que je venais de revisionner tous les Harry Potter et que je ne supportais pas l’idée de ne plus avoir ma dose quotidienne d’Alan Rickman. On ne dirait pas, comme ça, mais sa vision à elle toute seule est une drogue dure. Du coup, dans mon inégalable astuce j’ai décidé de conjuguer et le challenge austenien, et mon addiction… en regardant cette adaptation de R&S où il apparaît.

 

Et là, ça fait un quart d’heure que je m’exhorte mentalement : « noooooon, tu ne feras pas de ce billet une ode à Mr Rickman »… mais j’ai de sérieux doutes sur l’efficacité de cette démarche.

 

Tout d’abord, première remarque : OU est Alan Rickman sur la pochette ? (qu’est-ce que je disais, déjà ?) Il se cache dans le chapeau, peut-être ? Son nom est écrit aussi gros que celui des autres (si ce n’était pas le cas, de toute façon, j’aurais boycotté le film) mais lui n’est pas là. Je crie au scandale. Vous ne me ferez pas croire que Hugh Grant est séduisant sur ce cliché ! (avis aux fans : si vous voulez me jeter des parpaings, on peut discuter avant, s’il vous plaît ?).

Puisque je suis lancée, autant parler rapidement des acteurs : Alan Rickman les a tous éclipsé et je me souviens à peine de ce qu’ils foutaient là. J’ai beaucoup aimé la prestation d’Emma Thompson, qui incarne une Elinor (dont le prénom a été transformé en Eléonore, ou Léonore, si je ne m’abuse… ? La faute au doublage français ?) correspondant parfaitement au personnage du livre. De même, même si j’ai un petit peu moins apprécié son jeu, Kate Winslet fait une Marianne tout à fait convaincante. J’ai également été – agréablement – surprise de constater que la petite soeur, Margaret, était plus présente que dans le livre.

Côté personnages principaux masculins, j’ai déjà évoqué la présence de Hugh Grant. Il campe un Edward Ferrars exactement comme je me l’imaginais. Tout à fait ennuyeux, et pas du tout séduisant dans ces vêtements et ces attitudes-là… 😀 Cela ne reste que mon avis, et je reconnais volontiers qu’il s’en est bien sorti avec ce rôle malgré tout, hein, là n’est pas la question (je ne remets pas en cause l’acteur mais plus le personnage, en fait). Là où j’ai été très agréablement surprise, c’est par le choix de l’acteur incarnant Willoughby : tout comme Elinor, il correspond exactement à l’image que je m’en faisais.

Quant à Alan Rickman, j’en ai fait des tonnes au début, mais, en réalité, c’est loin d’être le film où je le préfère. Par contre, j’ai véritablement eu la sensation qu’il avait cerné le colonel Brandon, car j’avais l’impression d’avoir déjà « vu » certaines scènes qu’il jouait au cours de ma lecture du livre en lui-même.

 

Côté intrigue, je l’ai trouvée plutôt fidèle au livre dans l’ensemble. Le rythme du film m’a semblé plutôt agréable et je ne me suis pas ennuyée, même si je suis loin d’avoir « palpité », contrairement, par exemple, à mon visionnage du dernier O&P. J’ai aimé voir les personnages du livre s’animer, j’ai passé un très agréable moment et je le reverrai probablement, mais il n’atteindra sans doute jamais le haut du podium des adaptations austeniennes dans mon coeur 😀

Une seule chose m’a véritablement chiffonnée : l’absence d’une certaine scène à la fin, qui était peut-être celle que j’avais préférée dans le livre et que j’attendais avec impatience (un certain dialogue entre Elinor et Willoughby, la nuit).

 

Je concluerai par : en plus, c’est Ala… le colonel Brandon qui a le dernier mot à la « toute fin du film », donc c’est un gage de qualité indéniable.

 


 

 

J’ai aimé, mais… il me manque une petite étincelle, cependant, la présence de Mr Rickman peut tout à fait tenir lieu « d’étincelle », en y réfléchissant.

Le casting m’a convaincue dans l’ensemble et je regrette simplement l’absence de ma scène favorite du livre.

 


 

 

3459894684

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

6 Comments on “Raison et Sentiments (1995 – Ang Lee)

  1. Non mais c’est vrai que : de un, le personnage qu’il incarne ne m’avait même pas vraiment plu dans le livre, et, deux, que je ne le trouve pas du tout à son avantage ici… mais je ne le remets
    pas en question en tant qu’acteur… donc je pense que je devrais survivre. Peut-être.

    Bien dit pour Riri ! (j’aime appeler Alan Rickman comme ça)(si tu en doutais, maintenant tu le sais : j’ai une passion pour les surnoms débiles).

    Je ne connais pas du tout l’acteur qui joue Willougbhy, donc je ne t’en veux pas du tout, ne t’inquiètes pas :p Je trouve qu’il fait bien son job ici, et c’est tout ce qui compte XD

    J’ai aimé le livre, même si je l’ai trouvé un peu faible en comparaison d’O&P et Persuasion :/ Je serais curieuse de connaître ton avis !

    Gros bisous 🙂

  2. Pour les parpaings des fans de Hugh Grant, tu fais bien de faire gaffe parce qu’ils sont parfois aussi fous que nous, fan inconditionnelles d’Alan Rickman (ouai mais nous on est plus subtiles, on
    le fait en mode « attention jte fais boire une potion ni vu ni connu tu énonceras tes plus grands secrets devant tout le monde » mouahahaha ! Comment ça je fais peur ?)
    Dis donc tu vas m’en vouloir mais je me souviens plus qui joue Willoughby dans cette version-là ! Oui parce que ma version préférée reste la plus récente, celle que j’ai du voir 5 fois déjà !
    Je n’ai encore jamais lu le livre d’ailleurs, shame on me (tu as le droit de me fouetter oui oui). Je ne l’ai jamais lu alors que pourtant c’est mon adaptation austinienne préférée de toutes ! Juré
    craché !
    Gros bisous copine 🙂

  3. Je veux que tu le vois, je veux, je veux ! :p Ah mais, ne m’en déplaise pas du tout, je ne sais pas si je l’ai vu joué ailleurs donc mon avis est loin d’être définitif. 😉 Et comme je le disais,
    sa prestation m’a plutôt convaincue, c’est plus le look d’Edward qui me taumatise XD

    Franchement, elle est teeeeeellement bien cette scène, je leur en ai voulu ^^ J’espère que ça ne te gênera pas autant que moi !

    Bisous Bouch’ 🙂

  4. Je veux le voir, je veux, je veux ! Parce que Alan Rickman, quoi. Et puis aussi Hugh Grant, ne t’en déplaise 😛 Par contre, tu me chagrines quand tu mentionnes l’absence de cette fameuse scène…
    Où l’ont-ils planquée ? Elle est d’une importance capitale, non ? Enfin, je me ferais ma propre idée, va. Bisouuuus

  5. Vraiment ? Même s’il manquera effectivement mon cher Alan Rickman, j’en tenterai le visonnage alors. Merci pour le conseil ! 🙂

  6. Je te conseille vivement la récente adaptation de la BBC, bien meilleure à mon sens. Bon, elle manque d’Alan Rickman, mais quand même 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.