Ramsès T1 : Le fils de la lumière – Christian Jacq


Ramses-T1.jpg

* Série en 5 tomes

 

 


 

L’égypte et moi, c’est une histoire d’amour qui date, maintenant. A une époque j’étais obsédée par l’idée de m’y rendre (et, honnêtement, l’idée est encore bien là), et passais mon temps à lire toutes sortes de livres portant sur ce mystérieux pays, du romans jeunesse jusqu’aux documentaires. Mais je dois avouer que, si j’avais entendu parler du travail de Christian Jacq, je ne m’étais jamais penché plus avant dessus.

 

Cette série raconte donc l’histoire de Ramsès (je précise au cas où vous n’auriez pas vu la grosse inscription sur la couverture, hein)(ça fait vraiment la fille qui brasse du vent, n’est-ce pas ? mmhh… c’est bien ce que je me disais)

 

C’est face à un récit très romancé que je me suis retrouvée. Aussi idiot que cela puisse paraître, l’auteur étant égyptologue, je crois que je ne m’attendais peut-être pas à ce que ce le soit autant. Je pensais que la barrière entre fiction et réalité serait peut-être plus “signalée”. Mon principal regret étant de ne pas avoir plus d’indications sur les évènements dont on est un minimum certain de la réalité, de ceux qui sont inventés exprès pour ce livre.

 

Cela dit, si je prends ce livre pour ce qu’il est, à savoir un roman, je dois reconnaître avoir passé un bon moment de lecture. Les personnages ont beau être plutôt manichéens, j’ai aimé les suivre dans leurs aventures ; quoique j’ai peut-être eu du mal à m’y attacher, même si cela ne me gêne pas véritablement au final. Ramsès est beau, fort, intelligent, un “véritable héros”. Séthi, son père le pharaon, est un personnage que j’ai trouvé extrêmement bien construit : il exerce un magnétisme certain qui, bien que frôlant parfois la grandiloquence, correspond exactement à ma vision du pharaon. Avec son épouse Touya, la mère de Ramsès, ils forment un couple emblématique très beau. Après, les méchants ne sont pas beaux et, surtout, très, très méchants. Mais ils font bien leur travail, et je ne leur en demandais pas plus.

 

Etrangement, l’intrigue ne m’a pas vraiment passionnée. Sachant qu’elle tourne essentiellement autour de la préparation que Séthi impose à Ramsès en vu de son futur statut de Pharaon, il y a des phases que j’ai trouvées intéressantes, et d’autres où ça flirtait avec l’ennui. Je pouvais sans souci m’arrêter dans ma lecture, même au beau milieu d’une action.

 

L’écriture, quant à elle, m’a surprise au début. Je l’ai trouvée plutôt froide, avec un “je-ne-sais-quoi” qui semblait mettre une distance entre l’histoire et le lecteur. La surprise passée, j’ai apprécié sa clarté, le fait qu’elle aille droit au but. Certains phrases m’ont véritablement percutées, et elle rend très bien l’ambiance de la lointaine Egypte Antique. Même si elle n’a pas su m’émouvoir (mais peut-être n’était-ce tout simplement pas le but de l’auteur ?) aux moments où je m’y serais attendu, elle porte très bien le récit ; j’ai décidé de ne pas lui en demander plus.

 

 


 

Une histoire au parfum de mystère. J’ai aimé, mais ne peux dire que j’ai été  passionnée. Un bon moment de lecture, même si je regrette de ne pas savoir ce qui est vrai de ce qui est faux, peut-être cela n’a-t-il pas vraiment d’importance, au fond.

Le tome deux m’attend déjà, et, dans mon immeeeeense bonté (bah quoi ? 0:)) je ne pense pas le laisser patienter entre longtemps…

 

 



Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

4 Comments on “Ramsès T1 : Le fils de la lumière – Christian Jacq

  1. Je ne savais même pas qu’un intégrale existait ! Je pense qu’il y a moyen de passer un bon moment détente avec cette série ^^ Merci beaucoup 🙂

  2. J’ai l’intégrale des tomes dans ma PAL, et tu me donnes envie de les en sortir 🙂 J’espère que tu passeras un bon moment avec le second opus !

  3. Oui, il me semble que tu m’avais dit les posséder, en commentaire sous mon avis sur le premier tome 😉

    Tu sais quoi ? Je ne suis pas du tout une “gameuse”, mais, à chaque fois que j’ouvre un tome de cette série, j’ai envie d’installer à nouveau “Pharaon” sur l’ordinateur… seulement, ce n’est pas
    une très bonne idée en ce moment, vu que, lorsque je me mets à ce jeu, je ne fais plus que ça XD Pendant les vacances d’été, peut-être…

    Oui, bon, j’ai fait ce que j’ai pu… tu remarqueras que je n’ai pas eu l’affront de remettre la même idiotie :p

  4. Je crois avoir ce tome et les suivants dans ma PAL et, comme toi, je suis une fana de l’Égypte antique, je devrais me lancer 🙂 Mais je note le “je ne pense pas le laisser patienter encore
    longtemps” à propos du second tome… Que tu viens tout juste de lire 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.