Sur un air de début de semaine (2) – Mary Poppins

Pour cette deuxième édition, j’ai eu très envie de parler de chansons particulières.

Alors, non, ce n’est pas Coréen, ce n’est pas Japonais…

(Mon dieu, serais-tu malade Morgana ?)

Non. Pas du tout. Je vous dévoile simplement… ma face cachée mwhahahahaha !

Celle qui adore les dessins animés, et… Mary Poppins.

Dire que ce film est culte pour moi… c’est juste un euphémisme.

 

Je suis toujours heureuse en le voyant, je soupire lorsque Mary chante avec Bert, je chante à m’en casser les cordes vocales lorsque les ramoneur dansent sur le toit, je murmure toutes les répliques si bien que mes voisins finissent par me laisser seule regarder le film tellement j’en deviens insupportable, et je me retiens de verser ma larme à la fin.

C’est simple, j’aime toutes les chansons de ce film. C’est la folie. D’ailleurs, si vous habitez dans le sud de la France et que, quelque part dans la campagne catalane vous croisez une nana en manteau bleu et portant des gants rose fuschia (parce que j’ai un sens profond de la mode, d’abord), en train de chanter « supercalifragilisticexpialidociouuuuuuuuus » tout en tentant tirant d’une main un gros tas de poil à l’odeur douteuse refusant d’avancer, et retenant de l’autre une boule de nerfs noire tentant de s’enfuir pour courir dans les champs… c’est que c’est moi.

 

Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que j’ai eu la chance d’avoir une grand-mère maternelle juste… exceptionnelle. Non mais je vous assure, vous l’auriez connue, vous seriez tous jaloux en train de vous dire « purrééééé elle avait trop d’la chaaaaaance ». Je vous entends en train de nier « ma mémé à moi c’était la meilleure des mémés ». Bon, d’abord ma grand-mère, je l’appelais mémé, elle me décapitait sur place à l’aide d’un couteau de cuisine et puis…  sérieusement, votre grand-mère, à vous, est-ce qu’elle vous avait fabriqué un costume de Mary Poppins ? Est-ce qu’elle s’était déguisée en Bert ? Est-ce qu’elle avait fait avec vous une super chorégraphie de la mort qui tue sur « Jolie Promenade » tout en chantant avec vous, même si, comme tous les gosses de 4 ans, vous gueulez plus que vous ne chantez et que, malgré tout, elle trouve ça super beau ?

Le pire étant que j’ai encore la vidéo. Non. Même si vous me payiez, je ne vous la montrerais pas, nul besoin d’essayer (même à coup de tablettes de chocolat milka au caramel).

Bref, ç’a été le début (et, accessoirement, la fin) de ma grande carrière de chanteuse de comédie musicale.

Mais c’était magnifique quand même.

 

 

Par contre, le plus grand drame de ma vie : malgré des années d’entrainement, je n’arrive toujours pas à dire supercalifragilisticexpialidocious à l’envers. Non mais, sérieusement… essayez…

 

  Allez, petits bonus : la chanson où j’étais toutes émotionnée – celle où je me mettais à danser devant ma télévision (non mais sérieusement… elle est juste mythique cette scène) – l
a chanson qui n’est pas chanté par Mary mais que j’adorais (féministe à 4 ans, c’est du joli… mais où étaient les parents ?)(ma mère et ma grand-mère chantaient avec moi et mon père devait avoir le nez dans un bouquin pour ceux qui se posent la question) – Le moment où je me disais que, Bert, c’était vraiment un héros, ou, plus exactement, MON héros

Bref. Julia Andrews et Dick Van Dyke, ils sont trop forts, ils sont trop beaux. Quand je serai grande, je serai Morgana Poppins et, moi, mon Bert, je ne le planterai pas alors qu’il est en train de vendre des cerf-volants… non, moi, je l’attacherai à mon parapluie.

 

(je viens de découvrir que Mary Poppins était à la base un roman… j’ai envie de dire, ça sent mauvais pour ma PAL, ça)


Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

9 Comments on “Sur un air de début de semaine (2) – Mary Poppins

  1. Mary Poppins, il faut le revoir régulièrement, ne serait-ce que pour pouvoir beugler quelques bonnes vieilles chansons dans les oreilles de sa famille, qui n’a rien demandé évidemment.

    Certaine. Il est question du peu d’estime de moi qu’il me reste, et je compte le garder encore un petit peu.

    😀

  2. Mouhaha excellent ton article ! Ca fait un moment que je l’ai pas vu celui là ^^
    T’es sure q’on peut pas te faire craquer avec pleiiins de chocolats ?? hhihihi

  3. La K7 (holala… une K7 quoi, tu te rends compte ? Je suis choquée.) était chez ma grand-mère et, à chaque vacances, je me la regardais 4-5 fois… histoire de réviser les paroles des chansons et
    les dialogues, tu vois ? 😀

  4. Oh là là, Mary Poppins, je le regardais en boucle !!!!! C’était mon film préfèré et à l’époque j’arrivais à dire supercalifragiliticexpialidocius (que je viens d’écrire en plus de 5 minutes lol),
    mais maintenant je n’y arrive plus….

  5. Et maintenant ils veulent nous faire passer au blue-ray… tous les dix ans, il va falloir renouveler nos supports pour les fims… et puis quoi encore ?! On a encore un magnétoscope en plus du
    lecteur DVD chez moi, histoire de ne pas racheter, par exemple, nos dessins animés d’enfants à ma soeur et moi (oui, il m’arrive de regarder à nouveau la belle au bois dormant, et j’assume XD)

  6. Ouais je vois, t’imagine un peu, ça a l’air de remonter à Mathusalem !!!!!!!!!!!!

  7. En plus, tu te rends comptes du prix que ça coûte les Blu-Ray !!!!!!!!
    T’inquiétes, moi aussi je regarde toujours mes dessins animés préférés, Le Roi Lion et La Belle et la Bête en premier 😀

  8. Tu ne savais pas que Mary était d’origine coréenne ? Inculte, va !

  9. Elle s’est paumé Mary Poppins là :D, fais gaffe qu’elle se fasse pas trop draguer par tous tes coréens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.