Tant d'étoiles dans la nuit – Charlotte Bousquet

Tant d'étoiles dans la nuit - Charlotte Bousquet

.

Ce livre était présenté comme un “vrai page-turner pour ados“. Je crois bien que mon adolescence a un peu tiré sa révérence, mais le côté page-turner a pourtant bien fonctionné sur moi. Je plaisante : en vérité, il a carrément et complètement fonctionné sur moi.

En gros, j’ai ouvert le livre, et ne l’ai lâché qu’une fois la dernière page tournée.

 

Le roman débute sur la tentative d’assassinat de Jace D., chanteur de rock célèbre pour ses excès et ses conquêtes féminines (bon, après, le petit Jace c’est un rockeur, pas un barbapapa…). Jace tombe dans le coma. Ce n’est pas lui qui nous raconte son histoire, au contraire, nous découvrons Jace grâce aux mots de son entourage : ex petites-amies, producteur, meilleure amie, ces voix vont reconstituer le “puzzle Jace”.

Qui a pu vouloir le tuer ? Celui qui en savait le plus sur lui, sur qui il était vraiment, bien sûr. Mais qui est cette personne ?

 

Vraiment, ce roman est très, très bien mené. Il est relativement court et se lit vite grâce au style fluide de l’auteure. J’ai aimé la manière dont le ton changeait en fonction des personnages : même sans lire le prénom du personnage censé parler, j’arrivais à me repérer et à savoir lequel nous racontait l’histoire à ce moment-là (alors que je passe habituellement mon temps à me paumer dans ce genre de roman choral… oui, je me perds vraiment PARTOUT :D).

 

Tous sont très différents et complémentaires, et j’aimais qu’ils me dévoilent petit à petit Jace. Je n’ai connu qu’un bref désintérêt vers la fin avec Ellen, qui m’a donnée l’impression de rabâcher un peu la même chose et dont j’aurais bien sauté un chapitre à un moment donné.

Tout le reste m’a paru parfaitement dosé.

 

Certains personnages sont touchants, d’autres pathétiques ou attachants. Ce ne sont pas des vies faciles pour la plupart. L’ambiance s’en ressent : elle est très réussie, mais pas très lumineuse ; ça donne au livre une signature que j’ai bien aimée : on entre vraiment dans un univers bien particulier (sans chocolat ni poney arc-en-ciel, mais c’est bien aussi de temps en temps)(mais que de temps en temps :D).

 

La révélation finale n’est pas tellement surprenante, elle arrive doucement, elle devient évidente. Ce n’est pas la surprise du siècle, mais juste le résultat du tableau que l’auteure dépeignait depuis le début. J’ai trouvé ça intéressant, cette manière de l’amener en douceur plutôt que de faire une chute fracassante. Ca laisse un peu triste et heureux à la fois. Je crois que ce livre m’aurait pas mal marquée si je l’avais lu vers 14-15 ans. Maintenant que je suis vieille, que j’ai mes premières rides qui apparaissent, tout ça (:D), j’ai moins été investie émotionnellement, mais c’était quand même un-peu-beaucoup-bon de ne pas réussir à décrocher car je voulais découvrir Jace. Donc je ne peux que vivement recommander Tant d’étoiles dans la nuit.

 

Un polar jeunesse au rythme soutenu qui donne envie de tourner les pages aussi vite que possible, dans l’espoir d’avoir réponse aux mille questions que je me posais.

Une ambiance, des personnages aux voix singulières et qui sonnent justes… moi j’adhère 😉

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

4 Comments on “Tant d'étoiles dans la nuit – Charlotte Bousquet

  1. Je t’avoue que moi aussi, je voulais découvrir sa plume depuis un bon moment (surtout sa série “La peau des rêves”), et ce livre-là m’a bien donné envie de continuer ma découverte !
    Désolée pour le “grossissement de WL” :p

  2. J’ai toujours été curieuse de découvrir la plume de Charlotte Bousquet (j’en ai plusieurs dans ma PAL mais toujours pas mis le nez dedans…). Avec ce que tu en dis, mon envie a encore grossi et un livre a rejoint ma WL =)

  3. Ah tiens, toi aussi tu as ressenti ça ? Pourtant, ce n’est même pas la plus antipathique, mais c’était un peu fade comparé au récit des autres je trouve. Mais c’est un détail vu comment j’ai dévoré le livre ^^

  4. Maintenant que tu le dis (ou que tu l’écris plutôt ^^), c’est vrai que les passages sur Ellen ne sont pas ceux qui m’ont le plus intéressé non plus. En tout cas, un bon page-turner, c’est certain 🙂

Répondre à Mana Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.