Vampire Academy, Tome 4 Promesse de Sang – Richelle Mead

 

! Attention !

Ceci est le quatrième tome de la série et des spoilers

se trouveront forcément dans ce qui suit.

Je vous invite donc plutôt à lire mon avis sur les tomes précédents 🙂

 

Je vous en avais déjà parlé :

 

* Vampire Académy, Tome 1 Soeurs de Sang

 

* Vampire Académy, Tome 2 Morsure de Glace

 

* Vampire Academy, Tome 3 Baiser de l’Ombre

 

 

 

 

 

Vampire-Academy-tome-4.jpg

 

 

 

Présentation de l’éditeur

Comment trouver le courage de tuer celui qu’on aime ? Le monde de Rose a basculé lors de la dernière attaque meurtrière contre l’académie : Dimitri s’est fait enlever par les Strigoï. Or Rose lui a juré qu’elle le tuerait plutôt que de le laisser devenir l’un de ces êtres cruels et sanguinaires. Elle va devoir abandonner sa meilleure amie Lissa et partir à la recherche de Dimitri pour honorer sa promesse.
Et voilà… oui, je sais, je m’étais dit que j’attendrais la sortie du 5 pour lire 4, et ainsi enchaîner les deux… mais voilà, depuis le début, il semble que je ne doive pas décider de grand chose concernant cette série car on m’offre les tomes sans que je ne le demande.
Donc, en bonne petite fille logique, on m’a offert le livre, je me devais de le lire, non ?
  

Rose, fidèle à sa promesse faite à Dimitri, se lance à sa poursuite en Sibérie, le coeur doublement brisé par la perte de ce dernier ainsi que celle de sa compagne de lien Lissa, que sa décision entraine irrémédiablement… 

 

Ce tome a quelque chose d’assez dramatique, surtout une fois Dimitri retrouvé, lorsque les dernières illusions de Rose s’envolent.  

Coupée de tout ceux qu’elle aime, elle sera amenée à prendre petit à petit conscience de bien des choses :
 
Dans ma tête, mon entreprise était sensée, et pourtant… […] Depuis que j’avais perdu Dimitri, je ne m’étais guère souciée de ma propre vie. A aucun moment je n’avais eu peur de la perdre, mais je comprenais à présent qu’il y avait une grande différence entre mourir pour rien et mourir pour quelque chose.”
 

 

Même si pour moi la question a toujours été “Comment Dimitri va-t-il s’en sortir ?
et non “Va-t-il s’en sortir ?”. Je dois avouer “m’être torturé l’esprit un bon moment” pour comprendre (c’était la vanne pourrie du jour) jusqu’à ce que ce soit l’évidence même, à peut près à la moitié du livre. J’étais trop fière de moi de voir que j’étais très près de la vérité ! 😀

 

Le moment où Rose est sous l’emprise des morsures à quelque chose de terrible, je me suis demandé où était passé la véritable Rose un bon moment…
 

 

Mais le fait que ce soit un peu “couru d’avance” ne m’a nullement retiré mon plaisir et j’ai trouvé ce tome très riche en découvertes et révélations en tout genres…

 

 

  J’ai carrément adoré le personnage de Sydney avec son côté “pimbêche chic”, et la révélation qu’est “son métier”… que du bonheur pour moi ! D’ailleurs, le spin-off de la série, “Bloodlines” (qui sort en août en vo, je crois), sera centré sur elle et… Adrian, parait-il !

Je suis vraiment contente, car je suis toujours autant sous le charme de ce personnage… *soupir*
Peut-être R. Mead compte-t-elle les mettre ensemble… même si cela ferait bizarre de le voir avec une autre que Rose – mais laissons là à ses histoires avec Dimitri, ils mériteraient tout de même un temps soit peu le bonheur -, je dois avouer que j’imagine assez cette possibilité… Bref, j’arrête avec mes suppositions, il sera toujours temps de voir 😀
 

 

Nous rencontrons également Abe, dont la révélation faite à la fin du livre, le concernant, m’a vraiment surprise… mais ravie en même temps !

 

 
Le fait de continuer d’avoir des nouvelles de Lissa, Adrian & co au travers de Rose m’a vraiment plu : je craignais justement de ne pas entendre parler d’eux tout du long de ce tome, ouf !

 

Lissa m’a d’ailleurs assez insuporté, mais, à la fin, j’ai vraiment eu l’impression de retrouver la Lissa du premier tome, et ça, j’en ai été très contente !

 

 

  Un tome marqué par le “retour des flash-back” que j’aimais tant dans le premier, ‘même si cette fois-ci c’est pour revivre le passé de Rose avec Dimitri), l’action de la fin est toujours aussi bonne, et bien que je me sois un tout petit peu ennuyée durant la partie où Rose est prisonnière – , bizarrement – , c’est un tome tout aussi bien géré que les autres que signe là Richelle Mead, à mes yeux du moins !

 

 
Reste plus qu’à attendre septembre maintenant, et là, c’est chose sûre ! 😀
(Et il me semble que la sortie du 6 et dernier tome à été annoncé pour début 2012… héhé)

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.