Virtuosity – Jessica Martinez

 


 

Virtuosity.png

 

 


 

 

J‘attendais Virtuosity dés l’annonce de sa sortie, vraiment, je l’attendais. Et lorsqu’il est arrivé en librairie, je me suis retrouvée à hésiter stupidement. Il est vrai que le sujet me plaisait particulièrement, être née dans une famille de musicien, même sans en être une moi-même, ça forge quelque peu les goûts, dirais-je. 😀 Au final, en le croisant l’autre jour, j’ai repensé à un avis lu peu de temps auparavant qui disait que c’était une très jolie lecture toute douce. J’avais envie d’une jolie lecture toute douce. Donc je l’ai ramené à la maison parce qu’il faut savoir s’écouter quelle logique imparable, je sais 😀.

 

 

Ce livre, c’est l’histoire de Carmen, dix-sept ans, virtuose. Sa vie se déroule entre ses cours de violon auprès de Youri, son vieux professeur, sa préceptrice, la joyeuse Heïdi, et sa vie de famille avec sa mère et agent, Diana ainsi que son adorable beau-père. Une vie dédiée à la musique et un objectif : gagner le prestigieux prix Guarneri. Mais pour cela… il faut battre Jérémy, un autre génie du violon.

 

 

Une histoire toute simple en apparence et qui s’avère également toute simple à la lecture. Je n’attendais pas des rebondissements complètement fous et un suspense intenable, cela ne m’a donc pas du tout dérangée. Tout en subtilité et réflexions, elle est d’une douceur qui en devient douloureuse. En effet, tout tourne autour du choix. Ce choix qui n’est plus présent dans la vie de Carmen, ce droit qu’elle n’a plus dans sa vie gouvernée par son entourage.

J‘ai été très touchée par Carmen, par ses réflexions dans lesquelles je me suis très souvent retrouvée. Son histoire avec Jérémy, toujours empreinte de cette même douceur mélancolique, est étrangement émouvante. La dualité toujours omniprésente, entre ce qu’ils devraient faire et ce qu’ils veulent vraiment. Ne devraient-ils pas être ennemis ? Ne sont-ils pas les deux plus grands concurent de ce grand prix musical, après tout ? Alors que s’ils écoutent les deux adolescents en eux, cette part qu’ils ont dû négliger à cause de leur métier, ils ont simplement envie de communiquer avec l’autre, avec cet autre qui lui ressemble et est tellement différent à la fois.

 

Je dois par contre souligner à regret que le nombre de pages restreint m’a empêché d’avoir un véritable coup de coeur pour ce livre. J’aurais voulu que le tout soit plus développé, que je puisse encore mieux comprendre chacun des personnages et leur histoire, que les sentiments et émotions puissent être plus forts… C’est un livre qui aurait pu être tout simplement bouleversant, mais que j’ai trouvé simplement émouvant. Ce qui est déjà beaucoup nous sommes d’accord, seulement il y avait un tel potentiel que je ne peux m’empêcher d’éprouver quelques regrets.

 

 


 

 

 

J’ai trouvé ce livre vraiment beau, quel dommage qu’il n’ait pas été doté d’un soupçon supplémentaire de profondeur ! 

Quoi qu’il en soit, une histoire que je n’oublierai pas de sitôt et relirai avec plaisir. L’histoire de Carmen et Jérémy m’a beaucoup émue, Carmen et Jérémy en eux-même m’ont émue.

(sortez les violons)(désolée, vraiment, mais il fallait que je la fasse…)

 

 


 

 

Facebook
Facebook
YOUTUBE
Google+

6 Comments on “Virtuosity – Jessica Martinez

  1. Si tu aimes les jolies histoires de ce genre-là, je ne peux que te le conseiller 🙂

  2. J’ai fait exactement pareil que toi : avant sa sortie, j’ai de suite aimé et sa couverture, et son résumé, et puis j’ai hésité lorsqu’il a enfin été dans les rayonnages des librairies. Je ne
    regrette pas d’avoir finalement craqué. C’est une jolie histoire que je suis heureuse d’avoir découverte. Je suis vraiment heureuse que mon avis t’est plu ! C’est tout bête, mais ça fait toujours
    plaisir de lire ça 🙂

    J’espère que tu auras l’occasion de découvrir l’histoire de Carmen et Jeremy un jour 🙂

  3. J’ai craqué pour sa couv et son résumé à l’annonce de sa sortie. Mais au final, je ne l’ai toujours pas acheté. Entre peur d’être déçue et en plus trop de livres déjà à acheter, je ne me le suis
    pas offert. Mais j’ai beaucoup apprécié ta chronique, il me redonne envie de partir à la rencontre de cette histoire.

  4. Je garde un bon souvenir de cette lecture, c’est un jolie histoire. Je crois que tu peux le noter… pour une fois que tu auras eu ta dose de rebondissements ! 😀
    Contente que la chronique t’ait donné envie en tout cas 🙂

    -Morgana-

  5. L’histoire a l’air intéressante et je trouve la couverture très jolie. Mais après mes lectures de Noël qui manquent définitivement de rebondissements, je pense qu’il va falloir que je laisse le temps passer un peu avant de lire ce roman. Merci pour la chronique en tout cas ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.