Love Actually

 

Je suis très difficile avec les comédies romantiques, j’ai du mal à en trouver qui me fassent rire ou qui m’émeuvent… Du coup je ne prends plus de risque, et je n’en regarde presque plus ! A part des téléfilms de Noël tout le mois de décembre, parce que les téléfilms de Noël avec un petit roibos, c’est la vie ! 😀

Et du coup comme je ne vous ai presque jamais parlé de film de Noël, cette année je me suis dévouée pour écrire sur Love Actually 😀

_________

En cette veille de Noël, l’amour est partout, mais souvent imprévisible. Pour le nouveau Premier ministre britannique, il va prendre la forme d’une jeune collaboratrice. Pour l’écrivain au cœur brisé, il surgira d’un lac. Pour le témoin de mariage de son meilleur ami, pour ce veuf et son beau-fils, pour cette jeune femme qui adore son collègue, l’amour est l’enjeu, le but, mais aussi la source d’innombrables complications.

_________

Même si Love Actually est le film de Noël par excellence pour beaucoup, je ne l’ai vu pour la première fois il y a deux ans. Comme je l’ai dis, les pitchs de films romantiques ont tendance à me laisser sceptique ! Mais quand j’ai vu le casting, j’étais un peu plus confiante ! Sans blague, les trois quarts du budget du film y est passé, c’est pas possible ! Alan Rickman, Hugh Grant, Emma Thompson, Colin Firth, etc … Je dirais que c’est le gros point positif du film, car si je l’imagine avec le même scénario, les mêmes images, avec des acteurs plutôt moyens, et que je n’aime pas (je ne citerai pas de nom … Bon OK, je vous propose mon casting cauchemardesque … : Isabelle Adjani, Keira Knightley, Benoît Poelvoorde Carey Mulligan ….), le film me vend beaucoup moins de rêve ! Le jeu des acteurs participe beaucoup au fait que j’ai vraiment apprécié le film !

On suit donc plusieurs couples, ou futurs couples juste avant Noël. Leurs problèmes, leurs joies, leur évolution. J’ai ris à pas mal de scènes, avec une préférence pour celles avec Alan Rickman, et Hugh Grant, à ma grande surprise (d’habitude j’ai du mal à le supporter). D’autres scènes m’ont mis la larme à l’œil (celles avec Alan Rickman aussi. Parce qu’il est quand même génial). Bref, j’étais vraiment avec les personnages et cela ne m’arrive pas si souvent que ça sur une comédie romantique …

Beaucoup de films romantiques sont (ultra) niais, avec des personnages un peu superficiels. Les personnages de Love Actually ne sont pas tous irréprochables, jeunes et beaux, et tout n’est pas tout rose. Je ne dis pas que les clichés sont évités, tous ces couples sont très clichés, mais ça ne m’a pas dérangée. J’ai trouvé que le film s’en servait plutôt que de les subir.

Le film propose des scènes tendres, amusantes, certaines clichées, d’autres très bien trouvées. Il met de bonne humeur et donne envie d’aimer tout le monde ! Si son but est de faire partager le fameux « esprit de Noël » je dirai que c’est réussi. Ce n’est pas vraiment le genre de film que je préfère mais j’ai passé un bon moment (et je ne l’ai même pas trouvé trop long, alors qu’il fait quand même plus de 2h et que je veux toujours retirer 30 minutes à tous les films !). Il faut dire que j’étais vraiment dans l’humeur « je regarde un film de gonzesses en pyjama, sous mon plaid, avec mon chat, du chocolat et une infusion à la mandarine » (je vous jure que tout est vrai), c’était le film idéal !

 

2 Comments on “Love Actually

  1. L’envie de le rerereregarder m’a titillée tout le mois mais pour le moment je résiste (pourquoi donc, je ne sais pas XD). En tout cas j’aime beaucoup ce film, même si en théorie c’est clairement pas mon délire non plus !

    • Alors, as-tu finit par le rerererereregarder ? 😀
      Carrément ! il se passe un truc avec ce film Aha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.