Balade Littéraire #40: Massolit Books & Café – Cracovie

Au début du mois de septembre, mon copain et moi nous sommes rendus en Pologne. Lui-même y a vécu un an alors qu’il était en Erasmus, et nous nous sommes rencontré grâce à une amie commune polonaise, qu’il a rencontrée pendant son Erasmus, et qui nous maudissait dans toutes les langues qu’elle parle (et il y en a beaucoup) car on n’était jamais venus la voir ensemble. C’est comme ça que j’ai mis les pieds en Pologne et découvert ce très beau pays qui va tout droit aller dans le top de mes destinations préférées !

Sur une semaine, nous avons visité Cracovie, Varsovie, et passé une journée dans les montagnes du sud du pays : les Tatras. Autant vous dire qu’en une semaine nous n’avons pas visité ces villes de fond en comble, mais … c’était une de mes priorités, j’avais prévenu mes compagnons de voyages : il me fallait au moins une Balade Littéraire ! – Ben quoi, je veux remplir ma carte moi !

C’est comme ça que, sur les bons conseils de mon amie, nous avons visité le jardin sur le toit de la bibliothèque universitaire de Varsovie, je vous en parlerai dans un prochain article ; et sur les bons conseils de Vanupied, nous sommes allés dans un café-librairie de Cracovie.

« Quoi ? Encore un café-librairie ? »

Cachez votre joie, c’est super les café-librairies !  y mange des gâteaux entouré de livres, que vous faut-il de plus ! Et puis il n’y en a pas deux qui se ressemblent :

Je n’étais pas sûre de parler de ce café-librairie qui de prime abord ne me paraissait pas bien différent du Rehor Samsa de Prague mais en fait … Massolit dégage vraiment une ambiance qui lui est propre et on se croirait presque dans l’appartement d’une famille cracovienne ! Allez, je vous emmène à Massolit Books & Café !

Pour commencer, j’ai trouvé l’emplacement de Massolit assez génial dans Cracovie : à la fois suffisamment proche des coins touristiques – notamment du Wawel Castle et de la statue de Dragon qui crache du feu – pour pouvoir s’y poser après une grosse journée de marche et de visites, et suffisamment à l’écart de ces mêmes coins touristiques pour éviter les touristes … oui parce que quand on voyage, Morgana et moi, on aime être des touristes, mais on n’aime pas trop les autres touristes (et on déteste par dessus tout entendre parler français en voyage à l’étranger) ! 😀

Alors voilà, nous nous sommes retrouvés parmi les locaux venus prendre leur petit thé : deux quinquagénaires complétement déphasés qui avait tout l’air d’érudits un peu dépressifs (le père et son pote, si on reprend ma comparaison avec la famille cracovienne), un étudiant studieux avec sa petite chemise à carreaux et son Macbook Air (le fils), deux adolescentes en pleine discussion de filles (les sœurs) qui m’ont drôlement fait penser à Morgana et moi il y a quelques années dans nos QG parisiens (et je dis ça avec une petite larmichette émue au coin de l’œil) … bref, une clientèle variée, mais quasiment pas de touristes, et d’ailleurs, j’ai bien senti que mon appareil photo était regardé de travers, donc vous n’aurez que quelques photos rapides aux réglages approximatifs. :p

Après avoir choisi mon thé dans des bocaux à confiture sur le comptoir comme si je me servais dans une cuisine, et un cheesecake à la noix de coco (tous deux plutôt bon, mais pas exceptionnels), place à la visite des lieux !

La première salle, à l’entrée, est vraiment classique d’un café-librairie : des étagères avec des livres (sans blague ? 😮 ), livres majoritairement anglophones car c’est une des spécialités de l’établissement, un comptoir avec les fameux pots de confitures et une gentille serveuse. Nous avons repéré une petite porte sur le côté que nous avons gardé pour plus tard et nous sommes installés dans la double pièce derrière le comptoir. Ambiance chaleureuse et déco au style petit salon-fin 19ème siècle qui auraient pu devenir un peu oppressante mais qui s’est avérée plutôt amusante. J’y aurais bien vu des types en redingotte et haut de forme jouer au poker en fumant le cigare 😀

Le thé et le cheesecake avalés, la fameuse porte à côté du comptoir indiquant « More books here » m’appelait.
En la poussant, on se retrouve … sur le palier.


Sur le coup j’ai cru à une blague avant de voir que le « voisin de palier » avait également une pancarte « this way for more books ». En réalité, Massolit se compose de deux appartements séparés par ce fameux palier. Dans cette deuxième partie, plus question de se gaver de cheesecake : des livres partout ! En anglais majoritairement, et beaucoup sur les sciences humaines, la théologie, un peu sur l’art … ce n’est pas tellement ce que je retiendrai de ma visite, ce qui m’a marquée, c’est surtout encore une fois l’impression d’être dans l’appartement de quelqu’un, de naviguer de pièce en pièce. Un petit salon avec des dessins d’enfants accrochés au mur, un bureau, une chambre d’enfant pour le coin littérature jeunesse … Tellement l’impression d’être chez quelqu’un que je n’ai pas compris si c’était uniquement des livres à consultation sur place ou s’ils étaient à vendre et qu’il y a une partie de l’appartement que je ne suis pas allée voir : elle était occupée par deux mecs qui travaillaient, je ne sais pas si c’était des employés de la librairie ou des étudiants venant étudier ici (il y en avait d’autres, donc c’est possible), mais j’avais vraiment presque l’impression de les déranger dans leur salon 😀

J’ai vraiment préféré cet appartement-là au premier où nous avons bu notre thé. L’ambiance m’y a été plus agréable et je n’ai pas résisté à m’installer dans un des nombreux fauteuils à disposition !

Mon copain a fini par m’en déloger, fier de sa trouvaille : un livre de bouquets en 3D « à poser sur une table »… c’était d’un goût certain 😀

Je ne sais pas si c’est un endroit où j’irai régulièrement si j’habitais à Cracovie mais j’ai beaucoup aimé m’y rendre. Ce côté « double appartement » et le fait d’avoir presque l’impression de visiter le domicile de quelqu’un avait vraiment quelque chose d’amusant, d’un peu destabilisant et de convivial. L’idéal pour une pause bien méritée dans un cadre original et 100% livresque après avoir arpenté les rues de la vieille ville !

4 Comments on “Balade Littéraire #40: Massolit Books & Café – Cracovie

  1. Je plussoie 🙂 Les café-librairies, c’est très bien ! Sympa cette impression d’être dans un appartement de famille. Oh c’est super ce deuxième appartement “réserve” !

  2. Haaa comme toujours un plaisir de lire ces balaaades !
    Je ne connais pas du tout la Pologne, mais ça donne envie d’y aller juste pour errer dans la maison-librairie-bibliothèque^^ Et tu m’as donné faim aussi, je ne te remercie pas^^

  3. C’est vrai que c’est super original !! J’aime beaucoup les photos du deuxième appartement, ça donne envie d’aller s’y perdre une après-midi 😀

  4. Han j’adore ! Ca donne envie d’aller y boire un thé un après-midi.
    Merci pour la découverte ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.