Balade Littéraire #41 : Jardin sur le toit de la Bibliothèque Universitaire – Varsovie

Après Cracovie, direction Varsovie, capitale de la Pologne !

Balades littéraires mises à part, j’ai préféré Cracovie à Varsovie. J’ai trouvé à la ville plus de charme, je m’y sentais mieux. Mais côté Balade Littéraire … j’ai découvert à Varsovie un lieu un peu magique !

Je vous l’ai dit dans l’article précédent, je rendais visite à une amie polonaise vivant à Varsovie. En prévision de mon voyage, je lui ai demandé si elle n’avait pas une idée de Balade Littéraire, et je dois dire qu’elle ne m’a pas déçue. Elle m’a répondu du tac au tac : « je vais y réfléchir mais première chose à laquelle je pense, c’est le jardin sur le toit de la bibliothèque universitaire ! ».

Son français étant parfois un peu approximatif, j’ai cru bon de demander confirmation. Un Jardin ? Sur un toit ? D’une bibliothèque ? Genre des jolies plantes au-dessus de livres ?? Hiiii !

En fait, j’aurai demandé confirmation dans tous les cas tant ça me semblait improbable. Mais j’avais bien entendu, et vous avez bien lu, et c’était juste magnifique !

Un peu éloigné du centre ville, je crois que ce jardin est le le genre de lieu à côté duquel on passe aisément lorsqu’on est touriste et que les conseils d’une locale n’ont pas été de trop pour le découvrir. En même temps, c’est vrai que ce n’est pas les universités que je visite en premier en arrivant dans un pays …

Dès la façade, la bibliothèque en impose. Façade verte et vitrée décorée de textes dans tous les alphabets : grec, cyrillique, arabe, latin, hindou … en arrivant sur la fin, on a même la surprise de tomber sur des formules mathématiques et une partition : un langage comme un autre effectivement !

Allez on admire la façade mais on va entrer quand même … parce qu’on a beau voir le toit, pas la mini-feuille n’y pointe le bout de son nez !

En entrant, le « whaou » commence ! Le hall de la bibliothèque vaut déjà le coup d’œil en lui-même ! N’ayant pas de carte étudiante polonaise (ah bon), je n’ai pas pu que regarder la bibliothèque en elle-même, sans y entrer (en fait je n’ai même pas essayé, tout le monde était très studieux, je ne me voyais pas aller visiter …), mais j’ai passé un bon moment dans le hall à admirer l’architecture de ce bâtiment en buvant un cappuccino à côté de la machine à café (j’essayais de me fondre parmi les étudiants :D). Colonnes, verrières, gros tuyaux, passerelles en fer, escaliers en colimaçon. C’était magnifique, j’ai adoré ! Et puis les plantes qui envahissent les murs jusqu’au plafond commencent à donner des indices sur ce fameux jardin sur le toit, qui semble s’immiscer à l’intérieur du bâtiment.

On m’avait dit « sur le toit », alors en toute logique, je cherchais des escaliers dans le hall. L’entrée du jardin se trouve en fait à l’arrière du bâtiment.

J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour ce jardin. On y retrouve l’architecture un peu steampunk qui m’a tant séduite à l’intérieur du bâtiment, une végétation abondante qui se mélange aux constructions, des minis cascades, des petits ponts, des tunnels de verdures, des sculptures et installations artistiques. Franchement, on a fait trois fois le tour du premier « étage » sans s’ennuyer : il y a tellement de choses à voir ! Je voulais absolument tester le « hamac-cocon » mais il était sans arrêt occupé, et ce n’est pas faute d’avoir guetté qu’il se libère ! Pour me consoler j’ai fait de la balançoire-miroir et ai pu voir à quoi je ressemblerai si j’avais le corps de mon copain (et vice-versa). Réponse : ça fait bizarre 😀

 

Bref, un jardin public agréable et convivial, absolument pas surpeuplé.

Bon, mais le toit, je vous ai vendu un toit quand même … Après avoir fait 3 fois le tour du jardin donc, nous avons grimpé les escaliers qui y mènent et on se retrouve, comme promis, sur le toit de la bibliothèque. Je n’y croyais plus !

En haut, les espaces sont beaucoup plus resserrés : passerelles, chemins couverts qui relient différents petits espaces de végétation et mènent parfois à de parfaits points de vue sur la ville et sur la Vistule (le mot n’est pas beau mais c’est le fleuve qui traverse Varsovie :p). A la fin de chaque petit sentier, c’est une surprise de voir sur quoi on débouche. Et de larges hublots ou verrières par-ci par-là donnent une vue imprenable sur la bibliothèque. En bons touristes on s’est penché à chacune de ces vitres … ça doit être difficile en tant qu’étudiant de travailler et de se concentrer avec des c*ns qui vous observent d’en haut 😀

Le lieu est vraiment beau et paisible. J’ai eu la sensation que ces trois espaces (hall, jardin du bas, jardin sur le toit) communiquaient de manière très naturelle et qu’on pouvait passer progressivement de l’un à l’autre. Franchement, j’y connais rien en architecture, mais je trouve quand même tout ce bâtiment vraiment bien imaginé et j’ai adoré m’y promener.

Ce n’est pas ce qu’il y a de plus typique à Varsovie, c’est sûr que ce n’est pas avec cet article que vous aurez un aperçu d’une visite de la ville, mais si vous êtes de passage dans la capitale polonaise, ça vaut le coup.

Et puis s’il faut une raison de plus touristique pour se rendre dans ce coin, à deux pas de là se dresse la deuxième sirène de Varsovie. La première, la plus connue, est située en plein cœur de la ville historique, impossible à louper lorsqu’on visite la ville (j’en avais mis une photo à la fin de cet article). Celle-ci, au bord de la Vistule est plus grande et très impressionnante, de quoi rendre parfaitement hommage à cet emblème de Varsovie.

Trêve de sérieux, je vais boire de la vodka noisette et manger des pierogis aux fruits rouges. Ouais, ouais !

4 Comments on “Balade Littéraire #41 : Jardin sur le toit de la Bibliothèque Universitaire – Varsovie

  1. Olala mais ça a l’air sublime ! J’adooore =3
    Merci pour la découverte, j’aime ces endroits un peu cachés, ces petits bijoux qu’on a autour de nous sans le savoir ! =)

    • Oui, j’adore aussi ! Et je suis persuadée que dans ma propre ville il y en a des tas dont je n’ai absolument pas idée de l’existence !

  2. Mais c’est super original, j’adore ! (bon en vrai j’ai le vertige donc je crois que regarder les étudiants par les trucs en verre ça me ferait mourir instantanément, mais sur le principe je valide !)

    Très jolies photos 😀 (par contre va falloir vous calmer sur les balades littéraires un peu, j’ai super envie de voyager moi maintenant !)

    • Mon copain a également le vertige, et si regarder par les hublots ça allait, ya plein d’endroits où il a préféré ne pas aller … les petites passerelles au dessus du vide notamment ^^
      Aha je ne sais pas si on va te promettre d’en faire moins des BL mais pour l’instant, il va y en avoir 2 à Bruxelles puis rien de prévu hors France, promis 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.