Broadway Limited, tome 2 – Malika Ferdjoukh + CONCOURS

En avril, j’avais sauté à pieds joints dans le Broadway de 1948 grâce au tome 1 de Broadway Limited. J’avais énormément aimé cette fresque virevoltante et j’avais fini ma chronique en priant très fort le dieu des tomes 2 de nous permettre de retrouver rapidement en librairie la suite des aventures de Jocelyn et des 6 filles de la Pension Giboulée. Et il semblerait que j’ai été entendue, comme le prouve la publication de cet article ! 😀

Janvier 1949. Six. Elles sont six à souffler sur leurs doigts quand le brouillard s’attarde sur New York. Avant de se réchauffer dans la cuisine de l’honorable pension Giboulée, où elles partagent aussi leurs rêves fous, leurs escarpins trop pointus et quelques pancakes joufflus. Un jour, elles seront comédiennes ou danseuses, et Broadway sera à leurs pieds. En attendant, Hadley, Manhattan, Page, Chic, Etchika et Ursula courent les théâtres, les annonces, les auditions, les cachets – New York est une ville fabuleuse à condition d’avoir des sparadraps dans son sac. Elles ont 19 ans ou à peine plus, et elles donneraient tout pour réussir, elles qui n’ont rien, en dehors de leur talent. Cela peut-il suffire dans cette Amérique d’après-guerre qui ne fait pas de cadeau ? Pas sûr. Mais si elles n’y croient pas, si elles n’y croient pas scandaleusement, qui y croira ?

__________

Une nouvelle fois, nous voilà plongés dans la vie des habitants de Giboulée. On retrouve ce côté comédie musicale, où chacun chante, danse sur des rythmes de blues et de jazz. Alors évidemment, la grande fan des comédies musicales que je suis était au paradis. C’était comme si, sur le livre, était marqué un gros panneau lumineux “Morgana, c’est pour toi bébé”. 😀 Que demander de plus ? Peut-être la présence de Gene Kelly. J’adore Gene Kelly 0:)

Comme le premier tome, Broadway Limited est un livre qui fait du bien : il déborde de bonne humeur, de paillettes, d’enseignes lumineuses et de personnages tout aussi hauts en couleurs.

Mais ce n’est pas tout. Déjà, dans le tome 1, on pouvait constater que les connaissances de Malika Ferdjoukh ne s’arrêtaient pas à l’industrie du spectacle de l’époque. On débarque en plein Maccarthysme : après la seconde guerre mondiale, le pays connaît une véritable chasse aux sorcières anti-communiste. Le Dîner avec Cary Grant en parlait déjà, mais on retrouve encore ici le thème au travers de Dido, la jeune fille dont Jocelyn est amoureux.
On parle aussi de la discrimination envers les personnes de couleur, qui se manifeste de manières aussi variées qu’injustes… et dont je n’avais qu’une connaissance très vague pour ma part. Une fois de plus, j’ai admiré la manière dont ces thèmes s’inséraient parfaitement dans l’histoire. La grande histoire et la petite s’entremêlent pour donner un résultat qui sonne très naturel.

Pourtant, on croise également nombre de célébrités de l’époque. Là aussi, je crains souvent le côté un peu artificiel et “récité” que peuvent avoir ces moments. C’est là que la magie de Broadway Limited opère une fois de plus, car il réussit à totalement me faire croire à ces passages, où Jocelyn se retrouve à la même table que Billie Holiday et où Page échange quelques mots avec Marlon Brando et Elia Kazan. Il faut dire que l’auteure a le chic pour faire passer tout ça très bien, sans se sentir obligée de nous mettre une flèche dorée “Célébrité par ici”. 😀 Cela me semblait tout autant logique que les drames personnels des personnages : Hadley, toujours à la recherche de son amour perdu, Jocelyn qui ne comprend décidément pas l’esprit des filles (du moins de la seule qui l’intéresse), Manhattan qui ne sait comment sauver son père de lui-même (et faire en sorte qu’il se rappelle d’elle)… Ils ont tous leur histoire et j’adore la grande chaleur humaine qui se dégage de tout ça. Les histoire peuvent parfois paraître un peu extraordinaires, moi j’ai adoré leur côté romanesque qui sonne pourtant si vrai quand on en vient aux émotions.

Je vous avais parlé dans le tome 1 de mon sentiment que, face à la multitude d’histoire, j’étais un peu frustrée de ne pas autant pouvoir les suivre en détails que je l’aurais souhaité. Le tome 2 a-t-il échappé à cet écueil ? Oui et non. Durant la majeure partie du livre, j’ai ressenti une véritable avancée dans les intrigues, et j’adorais les voir petit à petit se démêler. Sauf que vers la fin, j’ai de nouveau ressenti un coup de frein qui m’a laissée un petit peu frustrée de ne pas un peu plus voir s’amorcer certaines résolutions. Cela dit, étant donné qu’un dernier tome nous attend, je me dis que Le thé avec Grace Kelly n’en sera que meilleur ! Il faut dire que Malika Ferdjoukh n’a rien perdu de son talent pour jouer avec nos nerfs (mais il est lààààààà, tu viens de lui parler sans le savoir, celui que tu cherches depuis environ 12000 ans !!!! :'( ). Elle a même réussi à me surprendre joliment avec certaines révélations (le secret de Scott ne m’avait absolument pas effleurée, alors qu’on sait bien qu’il cache un truc depuis le début, notre petit détective préféré :D).

Sur ce, je vais espérer très, très fort que le tome 3 pourra être dans mes mains avant que 3 ans se soient écoulés – comme entre la sortie du 1er et du 2ème tome -, mais si c’est nécessaire pour qu’il soit aussi bien que ses deux prédécesseurs, alors, soit, je serai une lectrice patiente.

En attendant, si vous voulez connaître tous les secrets de la conception de la couverture de ce tome 2, je vous invite à aller (re)lire notre article publié dans le cadre du Blog Tour pour fêter la sortie du Shim-Sham avec Fred Astaire.

Et on vous avait proposé de gagner le tome 1 ou le tome 2 et de nous raconter vos rendez-vous idéaux avec une célébrité. Et tadam ! voici les gagnantes !

Chanaan remporte le tome 1 et nous a raconté sa soirée de rêve avec Gene Kelly !

La soirée se déroule dans le New York des années 1950. Gene Kelly m’attend en bas de chez moi pour m’emmener dîner. Pas quelque chose de très chic oh non ! Juste un petit restaurant sympa avec une ambiance chaleureuse, des éclats de rires et où on se sent à l’aise, un peu comme chez soi mais on y mange mieux ! Nous passons une bonne partie de la soirée à discuter et à rire autour d’un bon repas et d’une bouteille de vin. Une fois le repas finit, nous sommes sortis dans les rues de New York pour observer et déambuler dans l’agitation nocturne. Au coin d’une rue nous sommes rentrés dans un petit bar où la musique faisait envie et nous avons dansé, encore et encore, jusqu’au bout de la nuit pour rentrer ensuite bras dessus bras dessous tout en regardant la lumière du petit matin animer New York d’une nouvelle énergie. Nous nous allons nous coucher.

 

Et Nahe remporte le tome 2, qu’on espère qu’elle aura le temps de lire entre ses “soirées nachos” avec Iron Man x) :

Le tome 1 est dans ma PAL de fin d’année, le tome 2 viendrait avantageusement la renforcer. Si du moins, j’en trouve le temps en dehors de mes soirées idéales (avec S, oui, soyons fous) avec IRON MAN. La couleur de l’armure et sa fantaisie me semblent raccord avec l’humeur des fêtes. Vous me permettrez de ne pas trop en dévoiler et de juste dire que ce sera

Inoubliable

Romantique

Onirique

Nuageux

 

Magique

Adorable

Nachos au menu !

Toutes nos félicitations à tous les participants, vos descriptions de soirées étaient top et nous ont bien amusées ! 😀

 

2 Comments on “Broadway Limited, tome 2 – Malika Ferdjoukh + CONCOURS

  1. Hiii j’ai le tome 1 dans ma PaL que j’ai tellement envie de lire, mais je repousse un peu parce que c’est vrai qu’il est un peu “imposant” ^^
    Maiiis c’est prévue parce que j’adore la plume de l’autrice et la période ♥
    Merci pour le concours aussi, c’est carrément trop cool ♥

  2. C’est maliiiiiiiin tu m’as donné envie de le lire. Du coup je pense que tu peux te sentir un peu obligée de me faire gagner le concours (ne me remercie pas)(j’espère que c’est pas un motif d’exclusion si jamais je gagne vraiment, ça serait con)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.