Doux rêveurs – de Isabelle Simler

Attention ! Article coup de cœur !

Alors qu’il n’y ait pas de méprise, je dis pas ça pour teaser la suite de l’article, mais juste parce que ça risque fort de ressembler plus à un ensemble de cris de groupie basé sur des hiiiii et des oh my gaaaad qu’à un article construit. Non mais voilà, faut être honnête ! Surtout que j’écris cette chronique sur mon téléphone – ça faut le faire, c’est bien la première fois pour moi … – parce que je suis dans un train qui a 1h45 de retard sur un trajet de 45 minutes. Ça me fait un peu le même effet que quand les frais de port coûtent plus cher que l’objet commandé, voyez-vous .. bref donc je suis vénère et mon cerveau est vénère donc lui et moi avons besoin de parler de trucs doudous et ne sommes pas en capacité d’en dire plus que hiiiii !

Alors cet album ?

Le texte : hiiiii ! Les illustrations : hiiiii ! Les couleurs : Hiiiii ! Les animaux choupinoupinou : .. a vous ? – Hiiiii ! Oui ! C’est bien vous suivez 😀 je vous avais dit que c’était un article de groupie !

Bon pour faire un effort de détails, c’est un album que j’ai déniché à la Librairie-Tartinerie dont on vous a parlé avec Morgana cette semaine. Je n’avais rien prévu d’y acheter, ou alors un livre de poche pas trop cher. Du coup, pour être raisonnable, je ne voulais pas l’acheter, j’ai fais trois fois le tour du village pour m’aérer la tête et essayer de me convaincre de ne pas culpabiliser, et je suis retournée le prendre.  Parce que … Quelle merveille !

J’ai craqué sur la couverture, les illustrations intérieures ne m’ont pas déçue. Des illustrations pleines de vie composées de centaines de traits ultra colorés sans que ça en  devienne criard. Il y a du orange vif, du rose flash, du vert fluo, et c’est pourtant  d’un goût et d’une douceur incroyable.

Chaque page présente un animal endormi : chacun dans un lieu et à sa façon, le koala dans son arbre, l’escargot en colimaçon… intercalés de paysages de nuit. C’est à chaque moment à la fois un plaisir pour les yeux et un petit poème plein de douceur et d’intelligence. J’ai trouvé les termes à chaque fois merveilleusement bien trouvés, et j’ai adoré le fait que le texte n’avait pas été simplifié sous prétexte qu’il s’adresse à des enfants. Ouaip, on peut avoir 3 ans et savoir ce qu’est la canopée, pourquoi pas ? Ca me fait penser à la phrase d’un auteur-illustrateur, Thierry Dedieu que j’ai lu récemment dans le programme de la bibliothèque : ” si les enfants ne lisent pas des mots savants dans les livres, ou les liront ils?“. Doux rêveurs illustre pour moi bien cela. Ce ne sont pas vraiment des mots “savants” mais ce ne sont pas non plus des mots simplifiés que trouve parfois dans les albums pour petits. Et moi ça m’a plu 😉

Chacun de ces animaux adorables qui s’endorment m’ont fait l’effet du berceuse. La dernière page présente d’ailleurs un enfant, qui a son tour s’endort, la tête pleine de jolis rêves à venir.

L’histoire du soir parfaite à lire à un enfant, qui invite au sommeil et à rejoindre l’une de ces animaux dans ses rêves ! Et l’histoire de chaque heure de la journée à lire à n’importe quel âge parce que cet album est juste parfait. Quoi ? Faut que j’arrête ? Peut être oui, vous allez trop en attendre et allez être déçus après 😀 Alors je n’en dis pas plus.

Je n’aurai qu’un regret : subventionné par la région Val de Marne, il est noté au début de l’album qu’il sera offert à tous les enfants de Val de Marne naissant en 2018. Et là je regrette d’être né en 93 en Haute-Garonne, j’aurai adoré qu’on m’offre cet album pour ma naissance 😀

Et du coup comme j’écris toujours sur mon portable je n’ai aucune idée de la longueur de cet article, mais comme je n’aurai que hiiiii à ajouter, je vais conclure là-dessus. Et franchement, en librairie, en bibliothèque ou au bar PMU, comme vous voulez, mais liseeeeez-le. Mon coup de cœur absolu de l’année ! <3 <3

6 Comments on “Doux rêveurs – de Isabelle Simler

  1. Félicitations pour avoir écrit un article si long depuis le portable (ouais je retiens les trucs essentiels xD)

    Il a l’air trop beau cet album ♥

    • Aha, tu as raison, et ça me touche beaucoup 😀 J’aimerai être sacrée championne de la chronique sur portable, ça va devenir mon objectif de vie 😀
      C’est une petite merveille <3

    • L’album aura eu des “hiiii” jusque dans les commentaires 😀 franchement oui, il est adorable. Je le montre dès que quelqu’un vient chez moi, en fait l’éloge et tout … les pauvres 😀

    • Ouiiii ! “L’heure bleue” avait piqué ma curiosité mais je ne m’étais pas trop attardé dessus. J’ai découvert après avoir acheté “Doux rêveurs” qu’ils étaient de la même auteure. Je vais retourner jeter un oeil à L’heure bleue 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.