Grisha T2 – Leigh Bardugo

Ma lecture du tome 1 de Grisha pourrait être résumée ainsi : “Grishaaaaaa <33333”. On est donc sur un avis digne et construit. La qualité à l’état pur. Mais rassurez-vous, cet avis sur le tome 2 sera plus mesuré. Promis.

Mon avis sur le tome 1 ICI

Ce tome 2 m’a fait passer un très bon moment. J’ai retrouvé avec plaisir l’univers de Leigh Bardugo. Entre Six of crows et le premier tome de Grisha, on commence à maîtriser un petit peu les codes de tout ce petit monde ! Résultat, c’est assez… “confortable” d’ouvrir l’un de ses bouquins. C’est un peu le combo plaid + thé + chat sur les genoux, mais version livre, vous voyez l’idée ? 😀 Bon, comme c’est actuellement la canicule, l’exemple ne vend pas du rêve, je le reconnais, mais le fait est que commencer Grisha T2 m’a un peu fait l’effet d’un doudou.

J’avais lu plusieurs avis qui disaient que ce T2 était moins punchy que le 1er. Certains déploraient une baisse de régime au milieu, d’autres étaient globalement déçus. Pour ma part, j’ai clairement moins apprécié que le premier tome de la trilogie : on ne retrouve pas l’adrénaline et les montagnes russes émotionnelles qu’il m’avait fait vivre. Mais il n’en reste que j’ai tout de même passé un très bon moment de lecture.

Au niveau des personnages, le trio principal du tome 1 – Alina, Mal, la Darkling – n’est pas ce qui m’aura le plus plu ici. Le Darkling est beaucoup moins présent, quant à la relation Alina-Mal, on n’est pas du tout sur quelque chose de lovey-dovey avec supplément guimauve. Jalousie et incompréhension au programme. Alors, on ne va pas se mentir, parfois c’est assez plaisant dans les livres, ces passages où les héros se déchirent pour mieux se retrouver… sauf que là, c’était souvent juste agaçant. Dommage, car le début était assez prometteur, mais les 2 héros finissent par s’embourber dans des disputes stériles et puériles. Cela ne m’a pas gâché la lecture, mais ce n’était pas non plus un plus.

Par contre ! Moi qui ne suis normalement pas fan des livres où l’héroïne a trop de prétendants, Leigh Bardugo invite dans ce tome-là un nouveau personnage masculin fort, fort plaisant. Les dialogues les plus savoureux et certains de mes retournements de situations sont de son fait, du coup, je l’aime un petit-peu-beaucoup, ce nouveau personnage.

J’ai beau avoir critiqué la relation Alina-Mal, indépendamment les 2 personnages restent assez intéressants – surtout Alina. On peut comprendre ses tourments de jeune femme qui n’a rien d’une femme de pouvoir et se voit obligée d’occuper une place qui ne lui correspond absolument pas à la base… ou pas. Sa dualité entre la lumière et les ténèbres se poursuit, et elle se questionne plus que jamais sur qui elle est. Bon, on ne va pas se mentir, ce n’est pas non plus de la grande psychologie, ça ne révolutionne pas les problématiques des héros de série Young Adult, mais ça reste très sympa à suivre. Même si j’ai moins apprécié Alina que dans le tome 1, elle reste une héroïne que j’apprécie.

L’intrigue est assez sympa, même si elle connaît une sérieuse baisse de régime au milieu. La fin annonce un tome 3 prometteur, qui sera, je l’espère, au niveau du tome 1.

Mais je fais confiance à Leigh Bardugo pour nous offrir une fin en apothéose. On verra ça à la fin de l’année !

4 Comments on “Grisha T2 – Leigh Bardugo

  1. Ayant adoré Six of Crows, il faut vraiment que j’en lise Grisha ! Les relations amoureuses me font un peu peur, j’ai un peu d’être vite agacée d’après ce que tu en dis…

  2. Haaa faut vraimentvraimentvraiment que je finisse Six of Crows et que je me mette à Grishaaaa !
    Ouii je sais, je m’y suis pas encore mise, patapéééé !
    Ravie de voir que tu as aimé ce tome encore plus que le premier, et j’espère que tu aimeras la fin du coup =D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.