Ici ou Ailleurs – Guy Delisle & Jean Echenoz

Ces derniers temps sur le blog, nous avons observé les bêbêtes et les champignons, nous nous sommes promenés en forêt, mais que les plus citadins d’entre vous se rassurent, aujourd’hui, c’est direction Paris !

Ici ou ailleurs est une collaboration entre Jean Echenoz, romancier, et Guy Delisle, auteur de bande-dessinée. Plus précisément, le livre est une succession de décors tirés des romans de Jean Echenoz, et se situant majoritairement à Paris, et illustrés par Guy Delisle. On déambule dans Paris au fil des pages et des mots d’Echenoz (que, je l’avoue, je ne connaissais pas du tout avant d’ouvrir ce livre !)

Avant de commencer cette série de « portraits », le livre s’ouvre sur un joli texte de Jean Echenoz sur sa relation aux décors. « Un décor n’est pas seulement une toile de fond, pas qu’une musique de fond, c’est un organisme autonome qui ne demande pas mieux que de devenir le moteur d’une histoire et, dès lors, les lieux de cette histoire peuvent être aussi importants que ses personnages : ils sont eux-mêmes des personnages. »

Si avant ça on s’étonnait de la forme du livre, de ces « portraits » de décors, tout s’éclaire ! 😉

Ce texte me paraît plutôt nécessaire pour apprécier la suite du livre à sa juste valeur. Alors si certains ont pour habitude de sauter les préfaces, je ne peux que vous conseiller de prendre 2 minutes pour lire cette page ! 🙂

En tout cas, ceci étant fait, me voici parée à sauter dans les rues de Paris.

Comme je le disais précédemment, si j’avais déjà lu des BD de Guy Delisle, je n’ai jamais lu de livre de Jean Echenoz, mais cela n’a pas été un obstacle pour moi pour apprécier le livre. Et cela aurait même pu faire l’objet d’un binôme avec Morgana qui aurait lu en parallèle l’un des livres d’Echenoz :p.

J’ai aimé découvrir les extraits de ces romans et les paysages associés. Certains de ces extraits m’ont même donné envie de découvrir les livres.

Ayant vécu à Paris il y a quelques années, j’ai aimé retrouver certains lieux, des petits détails architecturaux qui « font » Paris, une ambiance … (même si ces rues vides accentuent encore plus le côté ville musée – au moins on se concentre pleinement sur le décor. Et j’ai écris cet article avant le confinement, mais le publier maintenant va prendre encore plus de sens, les rues vides c’est devenu familier ! ^^ )

Pour les lieux que je ne connaissais pas, Google Street view était mon meilleur ami qui ne m’a pas quitté de ma lecture ^^ Et pour ceux que je connaissais, j’ai aimé qu’ils soient présentés avec un regard un peu différent de celui qu’on a l’habitude de retrouver partout : un angle différent, des déchets au sol ou des travaux au coin d’un immeuble, qu’on aurait eu tendance à occulter sur une photo de touriste. C’est justement ça : Ici et Ailleurs nous emmène dans les rues comme si on y vivait et non comme un touriste. Et par ces détails, bien que les rues présentées soient entièrement vides, les décors sont incroyablement vivants !

En le lisant, un petit brin de nostalgie s’est emparé de mois, j’ai presque regretté ces quelques années à Paris. Puis je me suis rappelé le métro, le bruit, le ciel gris, et ça m’a guérie 😀

Si j’ai apprécié cette petite balade donc, découvrir les mots de Jean Echenoz et retrouver le trait de Guy Delisle, je ne sais pas si quelqu’un qui ne connaîtrait ni le romancier ni Paris (très majoritaire dans les décors présentés) trouverait son compte dans sa lecture. La plus grande part de mon enthousiasme tient au fait que je me suis vraiment « sentie à Paris » et que j’ai aimé retrouver des lieux, qui me rappelait parfois des souvenirs. Je ne sais pas si la balade aurait été aussi immersive si je n’avais pas connu la ville …

Quoi qu’il en soit, le principe du livre en lui-même : « une galerie de portraits » « autant qu’une série de paysage » est assez intéressant et vraiment réussi. On sent les paysages vivre, et c’est vraiment ce que je retiendrai pour cette lecture agréable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.