Léo, T2 : Mon destin sera la liberté ! – Gwenaële Barussaud

En janvier, je vous avais partagé mon enthousiasme pour le tome 1 de cette duologie qui nous plonge dans la France de 1870. J’avais fini en souhaitant avoir directement la fin sous la main. Bon. Mon souhait n’a pas été exaucé, j’ai sagement attendu. 😀 Mais ça y est : j’ai lu la fin des aventures de Léo, et c’était tout aussi bien que le tome 1 !

1870. La France déclare la guerre à la Prusse. Les défaites militaires s’enchaînent et l’ennemi arrive aux portes de Paris. Napoléon III et sa famille s’enfuient tandis que la jeune ouvrière Léo Desilles, sa cousine Hortense et Margot s’entraident pendant le terrible siège de la capitale auquel succède l’insurrection de la Commune, porteuse de nouveaux idéaux.

______

Dans ce tome 2, Léo poursuit son chemin vers la liberté. La jeune femme de 19 ans continue de mûrir, et c’est un plaisir de suivre ses aventures et ses réflexions. On la retrouve sur Guernesey, où elle est en sécurité. Sauf que la sécurité n’est pas ce que cherche Léo : elle a trop pris goût au fait de se sentir au cœur de l’histoire. Léo veut être actrice de ce qui se passe en France, cette démocratie qu’elle espère voir naître, l’égalité entre tous à laquelle elle aspire… Qu’à cela ne tienne, la voilà qui fait l’exacte inverse de tout le monde : elle repart sur Paris et se retrouve prise au piège de la ville assiégée.

J’ai une fois de plus adoré la manière dont Histoire de France est racontée du point de vue d’une jeune femme de cette époque. On n’est pas là pour un vrai cours d’Histoire – même si c’est l’occasion de réviser un peu ! 😀 -, mais plutôt pour découvrir les répercussions et l’état d’esprit des différentes couches de la société de cette époque. J’ai véritablement eu la sensation que l’autrice nous offrait un joli panorama des divers points de vue sur la situation.

Le résultat, c’est que ce petit livre a réussi à me transporter.

En peu de pages, l’histoire défile à toute vitesse. Je crois que Léo m’a encore plus été sympathique dans ce tome : c’est comme si la jeune héroïne avait réussi à trouver sa place. Plus de jalousie parfois injuste comme je l’avais relevé dans le premier tome. Elle forme avec Hortense et Margot un trio improbable de jeunes femmes, appartenant à des milieux très, très différents, et c’est une équipe qui fonctionne à merveille. Elles ne se comprennent pas toujours, mais se respectent tellement qu’il en résulte une jolie dynamique de groupe qui fait chaud au coeur.

Les aventures de Léo sont déjà finies, mais elles auront été très chouettes jusqu’à la fin ! Cette duologie se lit à toute vitesse, et j’aime son côté inspirant, où faits historiques et histoires humaines se mêlent si bien.

2 Comments on “Léo, T2 : Mon destin sera la liberté ! – Gwenaële Barussaud

  1. Bon et bien, c’est noté dans la wishlist cette petite duologie !
    Trop contente de voir que tu as encore plus aimé ce deuxième tome ! =)

    • Oui, c’est trop chouette de voir que la duologie marche bien du début à la fin ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.