Les Orphelins Baudelaire – la série Netflix, Saison 2

(sans spoiler)

Après la saison 1, les Orphelins Baudelaire continuent leur périple de foyers en foyers, le Comte Olaf et ses horribles sbires toujours à leurs trousses … !

Je suis loin d’être une série-addict, donc je me trompe sans doute, mais si je me fie aux tomes 2 des livres ou aux volets 2 des sagas de films, généralement les numéros 2 sont moins bien que les premiers. Ou à qualité égale. C’est donc ce que j’attendais au mieux pour la saison 2 des Orphelins Baudelaire. Et puis …

OH YEAH ! J’ai adoré cette saison 2 !!

Je sais qu’après les articles sur la série de livres, sur les « extras », sur la saison 1, je ne suis plus crédible quand je dis que j’ai adoré … J’avoue que j’ai un peu l’impression de me répéter, et je crois que si vous avez lu ces articles, vous avez compris que je suis fan et que Lemony Snicket c’est un peu toute ma life 😀 – Appelez-moi Luciole Snicket please ! Ou Luciole Handler (le vrai nom de l’auteur), je ne suis pas difficile. – Et du coup comme j’ai tout à fait conscience de faire la groupie à chaque article, je n’avais pas prévu de vous parler de cette saison 2. Mais ça c’était avant de la voir … !

Une chose toute bête pour commencer, qui a fait que j’ai été plus transportée par la saison 2 que par la première : …
il y a Nathan Fillion !!! Et lui je l’aime ! et je n’avais pas regardé le casting donc quelle surprise quand il est apparu sur mon écran <3 (je n’ai pas embrassé l’écran promis).



BGGG Jackie !

Et avant d’être emportée par le charme de Nathan Fillion, j’allais dire que ce qui a fait que j’ai préféré cette saison 2 c’est que j’avais bien plus en tête les 3 premiers épisodes grâce au film, et même le 4ème, même si je ne sais pas trop pourquoi, que les suivants.
Les tomes 5, 6, 7 et 8 adaptés dans la deuxième saison ont donc été une plus grande découverte pour moi. Mes souvenirs étaient vraiment très lointains et très flous. Je me souvenais de la rencontre avec les Beauxdraps, très vaguement de la statue de l’Arbre aux Corbeaux, encore plus vaguement des lions de la Fête Féroce, mais c’est tout … Par contre j’avais des souvenirs qui semblent finalement avoir été inventés par mon esprit … ^^ Et je ne crois pas que c’est l’adaptation qui est en cause, je pense vraiment avoir en tête des éléments d’histoires parallèles qui n’existent pas du tout dans la série de livres, il va vraiment falloir que je les relise … surtout la fin, je crois que je me suis fait un film … xD A ma décharge, j’ai dû lire les livres il y a bien dix ans …, mon jugement n’a plus aucune objectivité 😀 (sauf les “extras” que j’ai lus il y a 2-3 ans)

Bref donc, j’ai eu un plus grand sentiment d’inédit que sur la première saison, ce qui fait que j’ai d’autant plus apprécié les révélations.

Parlons-en justement des révélations (SANS spoiler). Si la saison 1 plantait plutôt le décor et était surtout une successions d’horribles événements dans la vie des Baudelaire, la saison 2 commence à tisser un fil conducteur. On avait bien compris qu’un mystère entourait les Baudelaire, dans ces nouveaux épisodes, on commence à en apprendre plus sur le pourquoi du comment (et à se poser de nouvelles questions évidemment), mais du coup, je trouve qu’on a encore plus envie de connaître la suite.

Je me demande quand même (mais sans aucune certitude) si la série n’en dit pas plus que les livres au même stade … Je n’avais pas eu l’impression que certains éléments dans les livres soient si clairs, sur l’objectif de VDC / VFD par exemple … Il m’a semblé avoir certaines de ces réponses aussi catégoriques uniquement en lisant The Unautorized Autobiography. Mais je n’en mettrais vraiment pas ma main à couper vu ce que j’ai dit précédemment : je pense vraiment avoir un souvenir très biaisé des livres ! x)

Enfin bref, on n’est pas là pour parler de ma mémoire défectueuse. On peut parler de ma grande empathie si vous préférez 😀 Je vous l’avais dit que j’étais désormais Luciole Snicket, cet article est donc à moitié sur moi o:)
Non ?
Pfff …

Je vous le dit quand même : une autre chose qui a fait que j’ai préféré cette saison, c’est que les Baudelaire obtiennent enfin des alliés qui servent un peu à quelque chose … Du genre, pas Poe quoi … Et ça fait tellement de bien ! Sérieusement, j’ai beau savoir que c’est tout le but de la série, au début de chaque épisode quand les orphelins sont pendant un temps libérés du Comte Olaf, j’avais toujours l’impression que ça allait durer, et quand il débarque toujours au même moment de l’épisode, avec son nouveau déguisement, je commençais à trouver ça répétitif et ça me gavaiiiit ! (la meuf qui n’a rien compris à l’histoire :D). Du coup Jacques, la bibliothécaire, « Larry your waiter » apportent un renouveau bienvenu dans les épisodes !

Et les personnages adoptent à chaque épisode un nouveau costume des plus WTF sexy … c’était important de le noter, oui 😀

Et bien sûr, les images sont toujours aussi belles, créant un univers particulier à chaque épisode ; Neil Patrick Harris est toujours aussi hilarant en Comte Olaf et je trouve tous les acteurs vraiment pas mal du tout ! Mais bon, si je dis ça je vais recommencer à me répéter … Donc cet article se contentera de comparer la saison 2 à la 1, et à dire que je suis TELLEMENT CONTENTE qu’il y ait enfin une adaptation qui semble aller au bout de cette histoire ! :’) Je croise tous mes orteils pour la saison 3 ! (sinon je sacrifie une chèvre sur l’autel olafien. Sisi, il existe)

One Comment on “Les Orphelins Baudelaire – la série Netflix, Saison 2

  1. Oui, cette saison 2 était géniale ! On sent bien le changement d’ambiance, plus sombre (bien que toujours comique et décalé en même temps), comme dans les livres. L’Arbre aux Corbeaux signe vraiment un tournant à mon goût. J’ai aussi l’impression qu’on en sait plus sur VDC (déjà dans les livres, on ne suit pas autant Jacques et Larry, le personnage de la bibliothécaire n’existe pas (ou en tout cas, on ne connaît pas son existence via les 13 livres)), je n’ai pas encore lu The Unauthorized Autobiography mais j’ai l’impression qu’on en saura peut-être plus que juste avec la saga. A voir… En tout cas, vivement la saison 3 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.