Ma petite lumière – Aaron Becker

Je ne sais pas si je vous ai déjà parlé de ma passion des lumières 😀 Les jolies p’tites lumières qui créent une ambiance, mais aussi celle construite et réfléchie dans les films. Au tout début où on était ensemble mon copain m’a d’ailleurs offert un livre qui s’appelle tout sobrement « Lumières » et qui présente des photos de paysages au fil de la journée, de l’aube au crépuscule. Et je kiffe 😀

Alors forcément, ce livre me faisait de l’œil, tout en transparence, c’était prometteur … et puis …

Je n’aime pas trop écrire ce genre d’article mais je dois avouer que je n’ai pas été emballée par ce livre. L’idée de base avait tout pour me séduire : le livre est présenté comme succession de vitraux avec des jeux de lumière et de couleur, j’étais très curieuse de voir le résultat. Pourtant j’ai été un peu déçue : je m’attendais à quelque chose de plus, à plus de recherche au niveau des jeux de transparence mais ce sont en fait des ronds superposés qui entourent un dessin.

J’étais par ailleurs un peu déçue du fait que les pastilles transparentes soit mates et non pas brillantes. J’imagine qu’il y a une raison pratique à cela, les traces de doigts doivent moins marquer sur ce plastique mat, et à force d’être manipulé par des petites mains à l’heure du goûter-chocolat , elles risqueraient d’être moins transparentes ? C’est l’explication que je me suis donnée pour passer au-delà de ma frustration de ne pas avoir de belles pastilles brillantes, ce qui donnerai je trouve, un côté un peu plus magique au livre. :p

Pour les plus jeunes ça reste intéressant pour se rendre compte par soi-même du mélange des couleurs avec ces différentes pastilles qui se superposent : on voit que c’est la pastille jaune qu’on retire, et le orange devient rouge.
Mais si je lui ai trouvé un côté pédagogique, une manière ludique d’appréhender le mélange des couleur, j’espérais quelque chose de plus féerique, qu’il se passe vraiment quelque chose à la lecture de l’ouvrage et notamment quand on le met devant une source de lumière, ce qui est pourtant bien précisé sur la couverture. Je regrette donc qu’il n’y ait pas un jeu de couleurs et de lumière plus poussé pour accompagner le texte qui ne m’a pas non plus beaucoup enchantée

On a un texte poétique sur la lumière à l’origine de la végétation qui pousse, sur la lumière de la lune, le petit livre montre que même dans l’obscurité il y a des traces de lumière, mais il se termine d’une manière que j’ai trouvé un peu trop spirituelle à mon goût, en disant « cette lumière et aussi en toi ». ^^ En soi, pourquoi pas, mais la manière dont c’était fait m’a surprise, et même un peu gênée. Le ton du reste du livre ne m’avait pas tellement préparée à cette fin ^^

Malgré tout je trouve que c’est un album qui n’est pas dénué de qualités, comme je le disais précédemment, parce que il est quand même assez ludique sur l’apprentissage des couleurs et il reste agréable à feuilleter : je pense que les plus petits apprécieront de découvrir un livre de cette manière un peu originale en laissant passer la lumière à travers les pages.

J’avais hâte de le recevoir, malheureusement, il me manquait un peu de magie. Pour moi, c’est un peu une lecture flop, je précise vraiment « lecture », car je ne dirai pas non plus que le livre en lui-même est un flop il a quand même ses qualités et est bien réalisé mais ce n’est pas ce que moi j’attendais de cette lecture.
Je n’ai pas eu l’effet « waouh » espéré, même si je reste sur mon appréciation de base pour dire que c’est une idée originale et vraiment sympa.

Il doit sans doute exister d’autres livres sur ce principe-là, Ma Petite Lumière aura eu au moins le mérite de pousser ma curiosité et de me donner envie de voir un peu plus ce qu’on peut faire sur le sujet. ^^
Mais en attendant, dans la catégorie « livres avec mises en scène un peu différentes », je vous ai parlé récemment de Au cœur de nos forêts, un livre avec des découpes qui créent la profondeur d’un sentir forestier, et je suis pour l’instant plus convaincue par ce format-là !;)

Et Ma petite lumière sera, lui, sans doute plus apprécié en le mettant entre de petites mains qu’entre mes grandes pattounes à moi 😀

One Comment on “Ma petite lumière – Aaron Becker

  1. Arf dommage !
    J’aime bien noter les recommandations des copinotes pour les petites mains de mon entourage, je ne pense pas que je retiendrai celui ci du coup ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.