Mô et le maître du temps – Catherine Louis & Marie Sellier

Mô est une petite fille curieuse de ce qui l’entoure et qui se pose plein de questions sur le temps qui passe.

Pourquoi est-ce que le temps passe si vite pour les adultes qui sont toujours pressés, et si lentement pour elle qui s’ennuie ?

Et comme personne n’a le temps, personne ne lui répond. Il n’y a que sa Tante Lala, qui lui dit d’aller poser la question à Albert Einstein, qu’il lui explique un peu la relativité, touça touça … Enfin presque … Elle lui dit d’aller poser la question au Maître du temps qui habite à l’autre bout du monde. Tadam !

Morgana parlait dans son dernier article d’une ado de 14 ans qui va des Pays-Bas à New-York, Mô et le Maître du temps fait encore mieux 😀 (ouais, c’est une compèt’).

La petite Mô part donc pour un long périple durant lequel elle rencontre plusieurs personnages qu’elle prend pour le Maître du temps et à qui elle pose sa fameuse question. Ils n’ont pas la réponse, mais ils en ont d’autres : comment la vie est une succession de bons et de mauvais moments, comment les secondes mises bout à bout font des minutes, des heures, … des siècles ! Jusqu’à rencontrer enfin ce Maître du temps.

Le livre aborde vraiment avec simplicité et pourtant de manière plutôt complète toutes ces petites questions sur le temps qui passe qu’on commence à se poser enfant. Il trouve les mots pour expliquer tout ça en sous-texte d’un conte très poétique qui nous emmène tout au bout du monde, au plus profond d’une spirale noire.

Avant de recevoir le livre, je pensais naturellement que ce grand rond noir sur la couverture n’était qu’un rond. Logique la meuf, en même temps elle voulait que ce soit un carré ou quoi ? – -‘

Et en fait … il s’agit de trous de plus en plus petits à chaque page et parfaitement intégrés aux illustrations. Le fait qu’ils ne soient pas concentriques créent vraiment un effet de spirale et de profondeur des plus réussis. J’ai vraiment eu l’impression de m’enfoncer de plus en plus dans le livre, littéralement, à chaque page. Une idée très sympa qui ajoute un côté ludique à ce livre. Les illustrations en elles-mêmes, tout en bleu et noir sont très graphiques et participent à l’ambiance conte, imaginaire, et mécanique des engrenages d’horloges.

Je n’aurai pas grand chose de plus à vous dire, même pas un petit point négatif à relever pour contrebalancer les premiers paragraphes (et rallonger ni vu ni connu ma chronique :D). Quoique, je n’aurais pas dit non à quelques pages de plus, un personnage de plus à rencontrer pour prolonger le plaisir !

J’ai trouvé que c’était un très bel album, plein de belles idées, et dont les différents niveaux de lectures le rendent accessibles à différents âges. Même aux adultes ! Le livre nous rappelle de vivre dans le présent. A force de se dépêcher, de ne pas avoir le temps, on ne vit que dans l’angoisse du futur et la nostalgie du passé. Alors le Maître du Temps gronde un peu aussi l’adulte-lecteur pour lui rappeler de se poser et de vivre dans l’instant présent 😉

Plusieurs niveaux de lectures donc, et un univers graphique prenant et recherché. Franchement, on n’est pas loin du coup de cœur !

“Le temps c’est  un grand sablier, petite Mô. Il ne retient pas les jours. C’est à nous de sauver les bons moments en les vivant de tout notre cœur.”

2 Comments on “Mô et le maître du temps – Catherine Louis & Marie Sellier

  1. Ça m’a l’air absolument chou et en même temps tout à fait touchant ! Ça me paaarle quoi =D

    • Chou, touchant, et qui fait réfléchir, le combo parfait ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.