Noces de Neige – Gaëlle Josse

Noël approche et j’avais très envie de vous proposer une chronique de circonstances. Ni une ni deux, la Luciole, qui a plus d’un tour dans son sac et plus d’un livre dans sa bibliothèque, me propose de me prêter Noces de Neige. (N’allez pas croire que ce n’est qu’altruisme de sa part, cela fait environ deux ans qu’elle essaye de me le passer afin de savoir si je partage son avis. Niark. :D)

Plus d’un siècle les sépare, mais leurs histoires sont liées à jamais. Anna, jeune aristocrate russe, rebelle, souffre du peu d’amour que sa famille lui témoigne. Quand, en mars 1881, elle prend le train à Nice pour regagner Saint-Pétersbourg, elle rêve de retrouver Dimitri, le jeune officier dont elle est éprise. En mars 2012, Irina prend le Riviera Express, en sens inverse, pour fuir un destin misérable. Sur la Côte d’Azur l’attend Enzo, un jeune banquier rencontré par Internet. Deux huis clos où les passions vont s’exacerber et remettre en cause les projets de chacune…

__________

L’idée est excellente : Irina fait de nos jours le trajet Saint-Pétersbourg-Nice, Anna au XIXème siècle fait Nice-Saint-Pétersbourg. La durée du voyage s’est nettement réduite entre les deux époques : l’intrigue d’Anna se déroule sur 5 jours alors que celle d’Irina est réduite à 2 (merci le TGV), pourtant, toutes les deux vont voir leurs vies changées durant ce trajet.

Pour Irina, on comprend vite d’où va venir la tension : dès qu’elle monte à bord de ce train, il y a ce chef de bord, Sergueï, qui est intrigué malgré lui par la jeune femme. Très vite, je me suis demandée quel choix allait faire Irina. J’ai aimé cette espèce d’accélération qui se passe dans la vie de la jeune femme. L’auteure nous plonge dans ce genre de moment où tout arrive d’un coup et où il faut prendre des décisions décisives sur un coup de tête, en sachant très bien qu’on n’a aucune garantie que ce soit le bon choix. J’ai aimé suivre Irina qui ce trouve à ce genre de moment : avec qui repartira-t-elle, à la sortie de la gare de Nice ?

Plus difficile de s’attacher à Anna, jeune fille malheureuse (et on comprend pourquoi) et pleine de rancœur. J’ai compati, j’ai eu pitié, mais le personnage d’Anna dégage quelque chose de sombre et un peu hermétique, là où Irina a encore quelque chose de lumineux et touchant. A chaque chapitre qui lui était consacré, j’aimais plus retrouver le cadre de son histoire que le personnage lui-même. On découvre la vie de l’aristocratie russe, leur vie à Nice l’hiver, leur vie en Russie aux saisons chaudes… Le cadre est aussi enchanteur que glaçant (dans tous les sens du terme)(ouais ouais, j’aime l’humour).

Malgré tout, je ressors avec un sentiment de “sympa sans plus”. J’ai lu Noces de Neige quasiment d’une seule traite. C’est joliment écrit, le livre est très court et l’auteure ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer une seconde. Pourtant, les émotions suscitées en moi par l’histoire des personnages restent assez tièdes et, si j’ai passé un agréable moment de lecture dans une ambiance de saison, il n’a rien eu de vraiment marquant (si ce n’est peut-être le fait qu’ils ont des samovars à disposition en permanence dans ces trains les gars ! On peut se faire du thé quand même veut ! Ça c’est le kiffe ultime :D). Plus, le dernier chapitre m’a presque déplu : alors qu’il est l’occasion de révélations assez bien trouvées, je l’ai trouvé long, répétant parfois des choses que l’on savait déjà par Irina. Alors que la fin de l’histoire de cette dernière m’avait laissée avec une agréable sensation proche d’un bon vieux Love Actually (tmtc), la toute fin m’a un peu refroidie. Pas tant parce qu’elle finit sur une touche plus triste que parce que je n’aime pas la manière dont ce dernier chapitre est mené, je précise.

En bref : Noces de Neige, ça peut être une bonne lecture de saison à dévorer sur une soirée, même si, pour moi, ça restera un moment sympa, alors qu’il y avait moyen de faire beaucoup plus vu le potentiel de l’histoire !
(Donc oui, la Luciole, je partage ton avis concernant Noces de Neige ! On n’est pas amies pour rien bordayl :’) )

Je me permets une petite intrusion dans la conclusion de Morgana 😀 Je suis contente qu’elle dise qu’on est d’accord, parce qu’en lisant son article je n’aurai pas été fichue de dire si c’était le cas tant je me rends compte que 4-5 ans après ma lecture, je ne me souviens pas grand chose ^^ Je crois que livre “sympa mais sans plus” comme le dit Morgana c’est bien le mot. Plaisant sur le coup, mais il ne m’a pas vraiment marquée. Sauf le train, j’adore le train 😀 Et pour ma part, j’avais lu un autre résumé que celui que partage Morgana, qui en rajoutait un peu trop, et n’ai donc pas été surprise par certaines révélations. Dommage … Bon voyage en Russie pour ceux qui s’y aventureront 😉

2 Comments on “Noces de Neige – Gaëlle Josse

  1. J’aime beaucoup le principe avec deux personnes que l’on suit sur deux timelapse différentes, après je ne sais pas si je serais plus envoutée que ça :/

    • L’idée est bonne mais… mais. Après, pas mal ont été convaincus, si je m’en fie aux divers avis qu’on trouve sur la toile 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.