Filles de Lune, Tome 3 : Le talisman de Maxandre – Elisabeth Tremblay

Fille-de-lune-T3-VO.jpg

D’après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir s’affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite, lignée responsable de ces luttes sans merci, pourra rétablir l’ordre et l’équilibre. Mais il semble que toutes les descendantes de cette lignée aient disparu. A moins que…

 

 

 

 

 

 

 

 Tome 3 : Juin 2011, 544 pages. Fantasy.

 

 

 

Fille de lune T3

Projetée par sa propre faute dans un univers aussi déstabilisant que celui qu’elle vient de quitter, Nana doit maintenant survivre. Seule. Rien ne l’a préparée à la dure réalité qui l’attend, pas même son passage sur la Terre des Anciens. Ici, plus de frère ni de Cyldias, même récalcitrant, pour veiller sur elle et la défendre. Ou la sauver. Même s’il est vrai que personne, sur Brume, ne se soucie de sa condition de Fille de Lune, elle n’est pas en sécurité pour autant ; la nature est sauvage, à l’instar des hommes qui l’habitent. Tandis que Naïla se nourrit de ses souvenirs pour résister à son calvaire, Alix croise enfin la route de son père. Bénédiction ou calamité ? A cette rencontre viennent s’ajouter de nouvelles responsabilités, plus accablantes encore que son rôle de protecteur. Toutefois, le jeune homme n’est pas au bout de ses peines ; des révélations sur ses origines mettent son existence en péril. Dans l’univers de Darius, la quête des trônes mythiques accapare les esprits et mobilise des armées. Les êtres les plus puissants voient leurs rêves de gloire se concrétiser au moment même où Alix et Nana doivent affronter les pires tempêtes. Sauront-ils cette fois tirer parti de ce qui les unit ? Mais peut-être sera-t-il trop tard…

  

____________________

  

Après ma lecture du  Tome 1 : Naïla de Brume puis du Tome 2 : La montagne aux Sacrifices , j’avais grande hâte de connaître la suite des aventures de Naïla qui était dans une bien piètre situation à la fin du deuxième tome…

 

Premier détail qui m’a frappé : le nombre de pages qui est bien plus important que dans le tome précédent, qui lui-même était plus important que le premier (à qui dois-je m’attendre pour le troisième ? 650 pages ? héhé). Cela m’a ravie, plus j’ai de lecture, plus je suis contente, moi 😀

Ce qu’il y a avec cette série, c’est que, au vu des détails foisonnant, je mets le double du temps habituel pour lire un livre de ce type.

Ces détails donnent aussi un effet peu commun : comme nous n’avons jamais tous les éléments, il est difficile de savoir à quoi s’attendre ! Si cela m’a surpris au début, j’apprécie de plus en plus.

L’écriture est recherchée tout en restant très accessible, bref, un bonheur pour moi.

 

Naïla, déjà bien avancée dans sa grossesse, se retrouve projetée en 1666 et va donc devoir veiller à ne pas se trahir. Malgré cela, les soupçons de son nouvel entourage se porte sur elle… dur dur…

J’étais assez confuse quant à la perte de sa petite Alicia, deux ans auparavant, me semble-t-il. En effet, j’imagine la perte d’un enfant comme quelque chose… d’inimaginable, en fait. Pour connaître des personnes à qui cela est arrivé, cela a beau être arrivé il y a des années, ça se respire chaque jour chez eux. Et je ne sentais pas vraiment cela chez Naïla jusque là, et cela me dérangeait. Non pas que je veuille qu’elle passe son temps à s’apitoyer la-dessus, mais… voilà…

Là, je l’ai enfin ressenti au travers d’Agnès, la petite fille qu’elle rencontre, et qui lui fait tant penser à sa fille perdue, cela m’a aidé à me sentir proche d’elle… Naïla est tout de même un personnage très fort, et ressentir une de ses fêlures la rend plus “vraie” à mes yeux.

 

Alix, l
ui, vit beaucoup de changements, aussi bien physiques que psychiques
. Le personnage m’a encore  plus captivée que précédemment, et le voir douter m’a fait grand bien XD

 

Bon… par contre : il est où mon Madox ?! Deux-trois passages avec lui… tss tss tss… tant pis, il ne me reste plus qu’à relire le tome 2 !

 

Toujours aussi foisonnant de personnages, peut-être un peu trop, mais je finis par m’y faire et… presque m’y retrouver ! 😀

Beaucoup fort intéressants : Solianne, Andréa, Kaïn, Maxandre, même ! apparaissent dans ce tome ci à plusieurs reprises !

 

Et… j’ai eu mon lexique !!

Oui oui oui ! En voyant ça, à la fin, j’ai crû que j’allais entamer une danse de la victoire dans mon salon (mais je me suis retenue, il m’arrive de savoir de tenir..).

 

Bref, vivement le quatrième tome, qui sortira, en toute logique, à l’automne !

 

A comme Association, Tome 1 à 4 – Pierre Bottero et Erik l'Homme

 

Collaboration entre deux auteurs jeunesse Française, A comme association est une sympathique série un peu particulière…

 

 

 

Premiers Tomes

 

A-comme-association-1-bis.jpg

 

 

Prénom : Jasper.
Age : 15 ans.
Description : grand, maigre, peau blafarde et yeux charbon.
Profession : agent stagiaire à l’Association et lycéen (à ses heures perdues).
Signes particuliers : pratiques la magie et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval.
Aime : les mauvais jeux de mots, Donjons et Dragons, l’Agent stagiaire Ombe.
Mission : démanteler un trafic de drogue chez les vampires.

A comme association 1

Prénom : Ombe

 Age : 18 ans

 Description : cheveux blonds et courts en pétard, yeux bleus, allure sportive. Profession : agent stagiaire à l’Association et étudiante (officiellement).

Signe particulier : incassable

 Aime : sa moto, tabasser un bon gros monstre, qu’on lui fiche la paix.

 Mission : faire l’effet d’une bombe sur gobelins et trolls

  

  

  

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Bottero était de la partie ? Ca me suffisait comme raison pour au moins y jeter un coup d’oeil !

Deux auteurs, deux style donc très différents, mais qui réussissent à cohabiter à merveille dans ces deux premiers tomes, qui sont sans aucun doute mes préférés.

  

Dans le premier (ou le second en fonction duquel on commence), on fait la connaissance de Jasper, adolescent de 15 ans, excellant en magie (et les vannes pourries XD) et c’est pourquoi il a été engagé par l’Association.

 

Mais, au fait, c’est quoi l’Association ?

C’est une organisation mondiale tentant de faire cohabiter les Normaux (à savoir les humains), les Anormaux (vampires, troll, loups-garoux et j’en passe…) ainsi que les Paranomaux.

Paranormaux c’est ce que sont Jasper, grâce à sa connaissance de la magie, et Ombe grâce à ses étranges facultés (dont celle d’être incassable).

Le pôle situé en France est géré par Mademoiselle Rose, secrétaire biiiien plus fine qu’il peut y paraître au premier abord, et Walter, grand adepte de la discrètion… et des chemises/cravates plus loufoques et de mauvais goût les unes que les autres.

  

Dans le second, c’est le personnage de Pierre Bottero qui fait son entrée : Ombe. Une sacré jeune femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds (… et c’est un euphémisme) !

  

Les histoires se croisent, ainsi que les personnages, et ce n’est qu’après avoir lu les deux tomes qu’on comprend exactement tout ce qui s’y passe ! Un seul regret, le nombres très limités de pages, j’en aurais bien redemandé !

Une réussite, en marge des habituels écrits des deux auteurs, et… des autres oeuvres classées “bit-lit”‘, car, en effet, j’ai trouvé que ces créatures passaient au second plan, et ce ne fut pas pour me déplaire, très loin de là !

  

  

  

Deuxièmes Tomes

  A comme association 2

 

 

 

Présentation de l’éditeur

Persuadé qu’Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec son compagnon Erglug, un troll à l’humour décapant. Catapultés au Moyen Age par un sort du mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A comme association 2 bis

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur

Lors d’une mission particulièrement éprouvante, Ombe sauve la vie d’un loup-garous. Elle ne l’aurait peut-être pas secouru si elle avait su qu’elle en tomberait amoureuse… Car son corps a beau être incassable, son coeur, lui, ne l’est pas.
 C’est avec beaucoup de plaisir que je retrouvais Ombe et Jasper, mais aussi appréhension, en effet, “Le subtil parfum du souffre” est le dernier livre écrit par Pierre Bottero avant son décès…
Malheureusement, ce fut une sorte de mini-déception pour moi. En effet, dans ces tomes-ci, ce qui m’avait tant plu dans les premiers tomes, à savoir le chassé-croisé des histoires, n’est presque pas présent, et j’ai beaucoup moins senti le travail d’équipe des auteurs…
 
Jasper m’a donné l’impression de s’en sortir un peu trop “facilement” et tout son travail préparatoire pour ses sorts un peu long…
 
Par contre, une très belle surprise du coté d’Ombe, qui montre ses faiblesses, et dévoile certaines chose que l’on ignorait d’elle.
La fin de son histoire à elle m’a bouleversée, m’a presque fait froid dans le dos : comment ne pas faire un parallèle entre ses dernières paroles et sa mort avec celle de son auteur ?
Rien que pour son histoire à elle, je suis vraiment heureuse d’avoir commencé cette série…
 
_____________
 
Un cinquième tome est sorti début Juin, marquant le début d’une sorte de “Second Cycle” où Erik l’Homme reprend le flambeau, seul. Je l’ai lu le week-end dernier, et en parle très bientôt !
 

Vampire Académy, Tome 2 Morsure de Glace – Richelle Mead

Vampire-Academy-tome-2-copie-1.jpg

 

Quatrième de couverture :

Quand amour et jalousie se rencontrent sur les pistes enneigées, les vacances d’hiver deviennent mortelles…
Les vacances de Noël ont débuté à Saint-Vladimir mais Rose n’a pas la tête à s’amuser. Une attaque strigoï a mis l’école sur alerte rouge et des gardiens viennent renforcer la sécurité. Cette année, le séjour au ski de l’Academy est obligatoire pour tous alors que la menace se rapproche. Pourtant, Rose et Lissa ne sont pas à l’abri du danger pour autant. Quand trois de leurs amis partent à l’assaut, Rose doit se lancer à leur secours. Mais l’héroïsme a un prix.
 
 
 
 ___________
 
 
Là, je suis sûre que je vous surprends : encore un titre avec le mot ” Vampire” dedans ! Bah ça alors !
Il y a quelques jours, je vous parlais du Tome 1 : “Soeurs de Sang“. Je ne pensais pas acheter si vite la suite, même ce n’est pas l’envie qui m’en manquait, il faut parfois savoir se contrôler (parfois hein…).
Mais… j’ai craqué, ou plutôt, on m’a fait craquer ! Quand on vous dit “allez, pour te détendre on va aller faire un tour à la fnac”, et que vous tombez sur la suite d’une série dont vous êtes en phase de devenir une adepte, vous faites quoi vous ?
Bah moi j’ai pris le tome 2 (… et le 3 :D).
 
Quelques chose de très appréciable : le prologue qui résume le premier tome, ainsi que toute la “mythologie” des vampires de cette série. Si, ayant lu livre quelques jours auparavant seulement, je n’en avais guère l’usage, je sais que j’aurais vraiment aimé si j’avais dû attendre la sortie du prochain tome.
 
L’atmosphère s’intensifie, se noircie.
Les Strigoïs s’organisent différemment, et recruteraient apparemment des humains afin de parvenir à leurs fins… du jamais vu. Le danger plâne en permanence.
 
J‘aime toujours autant le personnage de Rose, l’auteur écrit d’une manière qui fait que je me sens “proche” d’elle, et comprends parfaitement chacune de ses actions.
De jolies descriptions, courtes, mais toujours bien placées et précises, qui font qu’on s’imagine les lieux.
Une autre facette de l’histoire que j’aime : la psychologie des personnages, que je trouve plutôt réaliste et bien traitée, avec simplicité mais une efficacité redoutable.
 
La fin m’a émue.
Plusieurs personnes m’avaient dit la même chose, mais ce n’est qu’en le lisant que j’ai compris…
Toujours de l’action, mais une sorte de mélancolie, quelque chose de poignant dans cette histoire, que j’avais déjà ressenti dans le premier tome, mais pas à ce point là. Une gravité dans les sentiments des personnages, certaines situations pourraient être notres, Vampires mis à part évidemment.

Vampire City Tome 3 – Rachel Caine

Vampire City T3

Présentation de l’éditeur

L’ambiance de la maison des Glass est à l’orage. En devenant vampire, Michael a perdu la confiance de Shane. De son côté, Claire garde des secrets dangereux : Amelie, le vampire le plus ancien et le plus puissant de Morganville, l’oblige à travailler avec l’un de ses amis, vieux et malade, pour trouver un remède, et Claire n’a pas avoué à Shane, Michael et Eve qu’elle était désormais sous la Protection d’Amelie. Et quand bien même, cette Protection est-elle suffisante face à la vague de crimes qui ébranle la ville ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
J’étais curieuse à l’idée de retrouver Morganville et ses mystères.
Lorsque je l’ai ouvert, je dois avouer que lecture de la première page ne m’a pas inspirée : Claire avec Shane en train de s’extasier intérieurement sur le fait qu’une fille comme elle ait un copain comme lui. Le genre de réflexion profonde, que se fond souvent les héroïnes de ce genre de livre, et c’est, accessoirement, ce qui me fait fuir…
 
Et puis…
 
Le miracle s’est produit XD
 
L’histoire a démarrée, et l’intrigue s’est mise en place. Le genre d’intrigue qui me plais. Des révélations sont faites sur Morganville, et on voit pour la premières fois les faiblesses d’Amélie, personnage que j’apprécie tout particulièrement, et un tout nouveau personnage entre en jeu : Myrnin. J’avais lu plusieurs avis où il était dit que sa complexité en faisait quelqu’un de touchant, et d’aimé par pas mal de lecteurs. Je suis maintenant de ceux-là, et le dit haut et fort : Vive Myrnin XD
 
Je disais que dans les tomes 1  et 2, je trouvais Claire fade, d’accord, très fade et sans intérêt, que c’était un personnage sans caractère, bref… Ici, j’ai été surprise. Très surprise. Car j’ai beaucoup aimé son évolution, et me rangeais souvent à son avis. Le fait que ses colocataires passent leur temps à lui rapeler son âge, encore et toujours, m’a encore plus tapé sur les nerfs que précédemment. Elle a environ deux ans de moins qu’eux, soit, mais cela en fait-il moins un individu à part entière ? C’est répété et mis en avant trop souvent à mon goût, et je souhaite vraiment que cela s’estompe au fur et à mesure que la série avance.
Ca a été au tour d’Eve, Mickaël et Shane de me taper sur les nerfs, donc. Je suis terrible, je sais… 😀
 
De l’action et des surprises bien agréables, je m’étendrais bien plus, mais je craindrais de spoiler et ce serait dommage que les personnes n’ayant pas lues la séries tombent sur des révélations.
 
Bref, j’ai grande hâte d’être en Novembre afin de découvrir le 4ème tome de cette intriguante série !